lundi 9 janvier 2017

Frank Virtue / Larry Lawrence - EP (1960)


1960
(Festival)
rip EP 320k
Voici un EP pas très courant. Il faut dire que Frank Virtue est peu connu, et Larry Lawrence encore moins. Virtue a apparemment eu du succès en 1958 avec « Guitar Boogie Shuffle », qui n’a rien de plus ni de moins que les deux titres proposés sur cet EP. C’est sympa, mais pas super original. Le gars deviendra plus tard producteur et ingénieur du son  dans son propre studio de Philadelphie, jusqu’au début des 80s.
En ce qui concerne Larry Lawrence, il n’y a pas beaucoup d’infos sur la toile. Son groupe se nommait The Band of Gold et aurait enregistré quelques singles entre 1959 et 1960. Larry Fotine qui signe les deux morceaux semble être un autre pseudo de Larry Lawrence. Le gars aurait commencé au piano et à la clarinette dans différents orchestres avant de monter le sien.
Sur ses deux titres, on ne peut pas dire que la guitare soit mise à l’honneur, malgré ce qui est annoncé sur la pochette. Musicalement c’est typique des orchestres de l’époque. A savoir une musique faite avant tout pour danser.
PS : « Highland Guitar » m’a par moment fait penser à « My oh My » de Slade.

A1 Highland Guitar

A2 Bongo Twist
B1 Guitar Shimmy
B2 Goofin'Off

A1 - B1 : Frank Virtue
A2 - B2 : Larry Lawrence

le Festival passe dans le lien

6 commentaires:

  1. Ça se laisse écouter comme une musique de transition dans un film.
    Il devait avoir une très haute opinion de lui-même pour s'appeller Virtuoso !
    Il s'aimait très très fort !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, dans le genre il y a plus passionnant. Mais bon, 1958-59, c'est encore la préhistoire des disques de guitares instrumentales.

      Supprimer
  2. En effet pas trop mauvais, mais le rif fait "Twist à St-Tropez" et l'air "il descend de la montagne sur son cheval de bois" enfin un truc comme ça :-()

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heureusement les Shadows sont arrivés pour élever le niveau !

      Supprimer
  3. "Highland Guitar" m'a fait plutôt penser à Margaret de Marillion (Une de leur chanson en live). Mais c'est un air traditionnel écossais. En Ecosse, seuls les bons whikies se bonifient avec le temps...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis complètement passé à côté de Marillion. Mais oui, tous semblent avoir puisé dans le même air trad.

      Supprimer