samedi 31 mai 2014

Joyeux mercredi pour les enfants (1981)



1981
(Vogue)
rip double 33t 320k
Zut !, j'ai aussi perdu le texte de présentation de ce double album... Mais vous avez les noms des intervenants et les titres sur la pochette. Vous remarquerez donc qu'il s'agit d'un mélange assez curieux de contes et de chansons (Je recommande aux amateurs d'instrumentaux loufouques, le morceau des Sipolo). Celles-ci sont connues et se trouvent facilement en CD, en revanche pour les contes, j'en doute ! Ce double album est d'ailleurs vendu très cher sur la toile. D'où l'avantage, encore une fois, de flâner sur les brocantes. En plus on s'aère les poumons et on prend de belles couleurs !

- Le Sceptre (Jacques Dutronc)

Le joyeux lien
L'autre joyeux lien

vendredi 30 mai 2014

Sylvano - 45t (1976)

1976
(Adèle / Sofrason)
rip 45t 320k

*** ATTENTION, CRAIGNOS FORCE 10 ***

Pas d'année d'inscrite, mais avec le numéro de catalogue, je pense que c'est paru en 1976. Sur Adèle, le label de Pierre Perret. A l'écoute, on comprend facilement ce qui a dû lui plaire ! Ce qui est cocasse est que ça ressemble aux Charlots, avec Rinaldi qui imiterait Dany Brillant. C'est impossible en 1976, et pourtant... La dessus, vient taper l'incruste une sorte de Pierre Dac, ou de Jean Yanne, qui viendrait pirater la chanson avec de fausses pubs en références au texte, d'une grande mièvrerie.
La face B n'est pas à négliger. La guitare électrique et les chœurs apportent vraiment un plus. Sympa également pour ceux qui ne supporteraient pas la voix et la profonde bêtise du texte.

A : Ô Julietta (Sylvano - P. Saka / Michel Héron)

B : Ô Julietta (instrumental) (Michel Héron)

Arrangements et direction d’orchestre: Bernard Gérard

lien de secours

Honey B. - 45t (1979)

1979
(Carrère)
rip 45t 320k
Quand j'ai écouté ce 45t la première fois, j'ai de suite pensé aux frères Costa pour les harmonies vocales. Sinon, à part ce disque je n'ai rien vu d'autre concernant ce groupe.
La face A est assez nunuche, avec une impression de déjà entendu. Mais la face B, bien que sur le même principe vocalement, a ce côté bon craignos par l'orchestration. Le mélange du rythme disco et des belles voix rappelant quelques B.O. de nanards français de la grande époque.

A) Winter Butterflies (J. Arwell)

B) Mrs Love (J. Arwell)

lien de secours

jeudi 29 mai 2014

The Electronic's - Chanson de l'Eurovision (1972)


1972
(Chaland)
rip 33t 320 k
Nouvelle livraison de versions décalées, voir bidonnantes ! La voix de Marie Laforêt sur la chanson de Vicky Leandros, le vibrato "brrr, fait pas chaud ici !" sur la voix de Johnny Hallyday... Mais les plus subliment ratées, vocalement, sont "Holidays" et "Kiss me".
Par contre les chansons de Michel Delpech et de Stone et Charden sont particulièrement sympas !
A noter la reprise inattendue de "The night they drove old dixie down". Pas la version de The Band (l'originale), mais celle de Joan Baez.
Autre titre moins connu, "Je te parie qu'il pleut à Paris", d'un certain Gérard Manuel (chanteur à prénoms, chanteur à la c.. !)

 - Holidays

Le lien en craignos vision

Hector Delfosse - La danse des canards (1980)


1980
(SPI)
rip 33t 320k
Pour l'anecdote : Après avoir mis à son répertoire, avec succès, cette version à l'accordéon de la danse des canards (Vogeltjesdanse), Hector Delfosse suggéra à son producteur d'en sortir une version chantée. Ils sollicitèrent Eric Genty (ancien chanteur de l'orchestre d'H. Delfosse) pour imaginer les paroles et illustrer la pochette du disque et J.J. Lionel (chanteur et bassiste de l'orchestre) pour l'interpréter. Et cette chanson, sortie en 80, devint un énorme hit.
Le tout chapeauté par le producteur du fameux label Elver, Marcel De Keukeleire.
- Ma parole (Chanson de Patrick Loiseau. A mon goût nettement mieux ici en version instrumentale)

Le coin (coin !) du lien
L'autre coin (coin !)

mercredi 28 mai 2014

East of Eden - 45t (1970)

1970
(Deram)
rip 45t 320k
"Jig-A-Jig" est LE tube d'East of Eden. Il est paru hors album, mais a été ajouté aux rééditions CD par la suite. Par contre la version de "Marcus Junior" proposé sur le 45t est sans l'intro. Pourquoi ce post dans ce cas me direz-vous ? Tout simplement parce qu'en comparant le son des versions CD et le son de mes rips 45t, j'ai trouvé mes rips nettement plus clairs. Avec du coup le violon et la guitare plus présents. C'est flagrant !
Parfois je me demande comment ils se débrouillent dans les maisons de disques pour obtenir un résultat si décevant sur CD. Des oreilles en carton ? Fait à la va-vite et au moindre coût ?... Les deux sans doute.

Bref, voici l'occasion de découvrir, pour ceux qui ne connaîtraient pas, ce groupe à la musique riche et complexe. Mélange de rock progressif, de free jazz, de folk... Dans le genre, il y en a un que j'aime beaucoup c'est Colosseum. Mais je pourrais citer Back Door et Jethro Tull également.
Pas craignos pour un sou, mais formidablement original et vivifiant !!!

A) Jig-A-Jig (traditional medley, arr. East Of Eden)

B) Marcus Junior (Drummond)

lien de secours

Gilles Olivier - Naissance (1973)


1973
(CBS)
rip 33t 320k
Citation:
On connait Gilles Olivier pour...
Gilles Olivier est un chanteur des années 1970, à qui l'on doit "On ne peut pas vivre sans amour", et surtout "Il faut prendre son parti", sorti en 1973. Il a obtenu plusieurs prix de la chanson.
Gilles Olivier s'est produit dans des cabarets comme au "Milord l'Arsouille" avec Gainsbourg, ou à "La Tour Eiffel" avec Véronique Sanson.
L'un de ses albums s'intitule "Un après-midi sans histoire".
Ce qu'est devenu Gilles Olivier...
A la demande de l'intéressé, les informations ont été retirées.

C'est sans doute pour ça qu'on ne trouve rien sur ce chanteur... En tout cas il savait s'entourer d'une belle équipe à l'époque ! Je viens d'acquérir ce disque pour découvrir, et je trouve que c'est de la bonne variété. On sent néanmoins beaucoup les influences, comme le rythme de "On a toujours un train au bout de son mouchoir" qui rappelle "Elisa" ou "Accordons nos violons" qui rappelle "Descendez l'escalier" de Gilles Dreu.

- On a toujours un train au bout de son mouchoir

Le bébé est dans son lien

mardi 27 mai 2014

Johnny B. Wellington - Trompette sexy (1977) + 1 bonus


1977
(ABA)
rip 33t 320k
Les connaisseurs apprécieront, en plus des reprises de tubes à la trompette, de voir le nom du grand JC Pierric sur 5 instrumentaux inédits. Pour rappel, Pierric a été le boss de différents labels, dont le fameux Les Tréteaux. Mais c'était aussi un musicien et compositeur inspiré, abordant tous les styles. Il a signé et joué sur un nombre impressionnant de disques (+ de 2000 titres d'après sa bio !)

1977
(Marka / System Disco)
rip 33t 320k
Récemment j'ai mis la main sur ce disque de reprises à la trompette. Sur le moment je n'y ai vu que du feu, pas le même nom, pas le même titre, pas le même label et pour couronner le tout une tracklist dans le désordre, avec un morceau différent du "Trompette sexy". J'ai une bonne mémoire visuelle, mais là... Heureusement que ces disques ne coûtent que quelques picaillons !
Aujourd'hui j'ai donc décidé de ripper le morceau qui diffère en question, "Trocadero Night". Un instrumental jazzy, cool, aux arrangements soignés. Et de l'ajouter en bonus à l'album.

- Trocadero Night

Le lien sexy et son bonus
Le sexy lien et son bonus

lundi 26 mai 2014

Théo Franklin - 16 grands succès à l'orgue Hammond (1983)

1983
(Vanstory)
rip 33t 320k
Voici un disque, un label et un interprète que l'on croise peu sur la toile. Avec une belle sélection '60 et '70, qui propose des tubes, mais également des chansons moins reprises, "Substitute" de Clout par exemple, voir complètement inconnus pour ma part, "Remember", "Melissa" et "Mama Leone". Quelle drôle d'idée par contre de le sortir en 1983 ! (disque enregistré en 1979). Les arrangements sont soignés, mais parfois complètement incongrus, comme sur l'extrait, "Michelle" des Beatles, version... disco. "Doo doo run run" a lui aussi droit à un lifting (jusque dans le titre, mouarf !).
Merci Dustin Hoffman * d'avoir pris le temps de ripper cet album pour le bon craignos.
* Puisque que Rennes Man est trop modeste pour que je le cite dans ce post, j'ai été obligé de trouver une parade.

01 let it be    3:09      
02 feelings    3:36      
03 remember    3:09      
04 substitute    3:13      
05 melissa    3:15      
06 you're the one that i want    2:25      
07 yesterday    3:08      
08 mammy blue    3:06      
09 y.m.c.a    3:22      
10 michelle    2:43

11 mama leone    3:01      
12 sleep walk    2:38      
13 grease    3:15      
14 doo doo run run    2:34      
15 night fever    2:27      
16 something    3:08

Le Théo FrankLIEN est là
Ou là, au choix

Tichke (1980)

1980
(Elver / Barclay)
NOUVEAU RIP 33t 320k

>>>  CRAIGNOS PUISSANCE 1000  <<<

La chanson humoristique belge dans toute sa splendeurrrrr ! Pas toujours dans la finesse (heuuuuuu... même jamais), mais bonne ambiance assurée ! Regardez la pochette, tout est dans l'regarrrrrd...
Pas réédité en CD, évidement. Et ça m'étonnerait que ça le soit un jour.
Rare, et unique album en forme de compilation de 45t.

01 Le tango des cocus * 3:14   
02 Marie Frott' Frott' * 2:48   
03 Vous avez de jolis yeux * 2:29   
04 Dans la police (In the navy) 3:39   
05 Ah! La vieille folle 2:35

06 Allo Jojo * 2:36   
07 Allez vous faire bronzer * 3:06   
08 J'ai trop bu (J'ai pleuré) 2:32   
09 Pope moudjik 3:34   
10 J'ai la gueule de bois * 3:33   
11 Qu'il est beau 2:54   
12 Le dragueur * 2:58

* Produit par Marcel de Keukeleire

Le lien mal Elver
Le lien mal Elver itou

dimanche 25 mai 2014

Alain Dubar - 45t (1978)

1978
(IS Records / Carrère)
rip 45t 320k
Quelques 45t étalés entre 1972 et 1982 sur différents labels. Sûrement introuvables sur CD. Il me semble avoir lu que le gars était devenu professeur de musique dans le nord de la France. Ce qui ne serait pas étonnant vu qu'il s'occupe presque de tout sur ce disque. Il n'a pas passé son temps au coin du bar (ouais, j'ai osé !)

A : La musique peut continuer (Alain Dubar)

B : En toute intimité (Alain Dubar)
Direction des cuivres: Hervé Roy
Arrangements, direction d’orchestre, batterie, percussions, guitares: Alain Dubar
Ingénieurs du son: J.L. Proust & Bernard Estardy
lien de secours

samedi 24 mai 2014

V.A. Super Disco d'Or Vol. 1 (1977)

1977
(Ibach)
rip 33t 320k
Les titres s'enchaînant sans temps morts. J'ai choisi de laisser tel quel les deux faces.
Tout est super craignos sur ce disque, d'abord la pochette, monstrueuse ! Puis le contenu. Car pour une compilation nommée "Super Disco D'Or" il n'y a pas un tube ! Plutôt du disco neuneu, des reprises décalées, un reggae (???) et même du synthétoc top, "Cosmos n°1".
Pastèque sur le cannelé, l'ordre des morceaux au dos de la pochette n'est pas celui du disque. Qui est le suivant :

A Rod Mc Kuen – Amor Amor 4:07   
> Herman's Rocket – Space Woman 4:11   
> Daniel Jackson Explosion – Cinderella 3:18   
> Paradise – Back To America 2:57   
> Claudia Cardinale – Sun... I Love You 3:17   
> Amadeo – Moving Like A Superstar 2:45  
B Disco Reggae – Sicks Man 2:55   
> Claudia Cardinale – Love Affair 3:00   
> Top Stars – My Yiddishe Momme 4:51   
> Moon Birds – Cosmos n°1 2:05   

> Chocolat's – If I Had A Hammer 4:05  
> Love Quake – Love Quake 3:13

Le lien d'or et navrant
L'autre lien d'or et navrant

Charlie Venture - Super hit parade chanté (1974)


1974
(Boston)
rip 33t 320k
Ca a le son de Cavallero, la pin-up façon Cavallero, le choix des hits genre Cavallero... Logique, Charlie (ou Charles) Venture et François Miet étant des piliers de son orchestre !
Les chansons les plus réussies, "Oh ! Les filles" (Au bonheur des dames) et "La machine" (Stone et Charden). La chanson la mieux loupée "C'est moi" (C Jérôme). Les autres étant fidèles, ce qu'on peut regretter. Un des intérêts de ces disques de reprises étant de m'amuser du massacre :)
  
- Oh ! Les filles

Là Venture
C'est là Venture

vendredi 23 mai 2014

Patricia Lavila - 45t (1975)

1975
(Riviera / Barclay)
rip 45t 320k
Je ne sais pas qui a eu l'idée d'adapter "Lonely neglected and unprotected" du groupe Sunny. Car il a l'air plutôt obscur ce 45t. Je n'ai même pas trouvé d'endroit où l'écouter...
Ici Lavila sonne comme un mix de Sheila et de Julie Bataille. Pour la poésie on repassera, mais c'est bien produit et bien interprété. Efficace et dansant. Le bon 45t craignos donc ! (Il existe une compilation de cette chanteuse, mais introuvable. Ou alors à un prix démentiel).
Heuuu... Le gars Mattéoni... Il n'aurait pas un peu pompé "The Hustle" de Van McCoy pour "Ce soir tu me trouveras chez moi" ?...

A : Encore amoureuse (Lonely neglected and unprotected) (Geoff Stephens - Roger Greenaway / adaptation: Michel Jourdan)

B : Ce soir tu me trouveras chez moi (Michel Jourdan - Guy Mattéoni)

Arrangement et direction musicale: Guy Mattéoni
Direction artistique : Patrick Vilaret

Robbie Burns - 45t (1972)


1972
(Az)
rip 45t 320k
Je n'ai rien trouvé concernant ce chanteur. Le peu de renseignements sont ceux inscrits sur le disque. Et la tête du gars, sur le pressage allemand. Encore un qui ne doit pas être réédité en CD.
Il semble en plus n'avoir enregistré qu'un 45t. C'est dommage, car je lui trouve du talent dans le genre folk gospelisant. J'en aurai bien écouté plus, car Burns ne me les casse pas (hu ! hu !)
Shel Talmy, le producteur, a eu son heure de gloire dans les années 60-70, en produisant les Who, les Kinks, The Easybeats, The Creation, etc...

A) Oh My Soul (Robbie Burns)

B) Lebelia's One Man Band (Robbie Burns)

Produced by Shel Talmy

lien de secours

jeudi 22 mai 2014

Franck Olivier (1977)


1977
(Vogue)
rip 33t 320k

*** ATTENTION CRAIGNOS FORCE 10 ***

Ce n'est pas vraiment un album, ni une compilation. Ce disque reprend en fait quelques titres parus en face A et B de 45t, plus quelques inédits, allant de 1974 à 1977. Je ne crois pas que cette période existe sur CD.
A l'écoute, vous ne serez pas surpris si je vous dis que le gars est belge. Il a ce "supplément d'âne" qu'on retrouve aussi chez les chanteurs du label Elver.
Il est à noter qu'il a fait un passage rapide (comme une flèche) sur celui de Cloclo. Pas étonnant donc d'y retrouver du rythme français réjouissant. Mais à vrai dire il y a de tout dans son répertoire, des ballades en guimauve, des chansons déconnantes craignos à souhait, et de la variété classique. Dans la lignée de Christian Vidal, Christian Adam, Marc Aryan, etc... Que des prodiges !!!

- Schoubidou Be Baby

L'extrait vous a mis en transe ?... Tout l'album est là

Gilles Thoraval - Pour vous qui m'écoutez... (1979)


1979
(JOP)
rip 33t 320k
Voici son 1er album, pas réédité à ma connaissance. Le style et la façon de chanter ont un peu vieilli (les r qui roulent), mais c'est bien écrit et bien interprété je trouve. C'est le nom de Patrick Font sur "Ma maîtresse d'école" qui a attiré mon attention. Appréciant déjà le talent du duo Font et Val.
Pas craignos, mais pas courant cet album que j'avais envie de vous faire découvrir. Et comme un extrait vaut mieux qu'un long discours...

- Si d'aventure

Pour vous qui souhaitez l'écouter, il est là
Mais aussi dans ce lien

mercredi 21 mai 2014

Dansez avec les succès d'Henri Salvador (1971)

Stéphane Guerault et son orchestre (1-5)
Emile Carrara et son accordéon (6-11)
(1971)
(Concert Hall / La guilde internationale du disque)
rip 33t 320k
Stéphane Guerault et son orchestre reprennent les chansons dans le style jazz. Dans une sélection de morceaux majoritairement doux où domine la clarinette. Le niveau des musiciens est très bon.
Emile Cararra explore les deux facettes de Salvador, avec 4 titres enjoués, plus les incontournables "Syracuse" et "L'abeille et le papillon". Les arrangements sont plus du genre baloche. Logique avec l'accordéon de Cararra ! J'aime particulièrement le jeu du bassiste, clair et précis. J'ai choisi "Quand faut y aller, faut y aller" en extrait pour que vous puissiez apprécier.

01 Dis, Monsieur Gordon Cooper 2:30      
02 Une chanson douce 4:00      
03 Sûrs de nous 2:54      
04 Cherche la rose 4:16      
05 Vivre au soleil (du film "L'explosion") 3:44  
06 Le travail c'est la santé 2:45      
07 Quand faut y aller, faut y aller 2:27

08 Syracuse 2:37      
09 Elle est toujours derrière 2:13      
10 L'abeille et le papillon 2:52      
11 Qu'est-ce qu'on est bien dans son bain 3:07   

Dansez sur ce lien
Ou ce lien

Max Bismuth - 45t (1979)

1979
(Barclay)
rip 45t 320k
"Je rêve, je rêve, je rêve" de faire mon come-back en 2017, comme Nicolas heuuu... Paul Bismuth !
Mais ce n'est pas gagné, vu que Max Bismuth a complètement disparu du showbiz. Et puis revenir en ayant sorti un seul 45t, dont personne ne se souvient, il y a 35 ans... On parlerait pour le coup de Max et l'effet railleur !
Que dire de cet inconnu donc... Ah si, il a un peu la voix de Michel Berger je trouve ! Mais aussi à signaler les noms des chanteurs Rachid Bahri et Frankie Jordan à la réalisation de ce disque.

A) Je rêve, je rêve, je rêve (Max Bismuth) 4:34

B) Arlequin (Gérard Gryman - Max Bismuth) 4:08   

lien de secours

mardi 20 mai 2014

Love and Music - 10 rétro hits (1980)


1980
(System Disco)
rip 33t 320k
En 25mn c'est plié ! Il faut dire que les chansons dépassaient rarement les 3mn à l'époque. Ils auraient néanmoins pu se fendre de deux de plus...
L'interprétation s'éloigne plus ou moins des originaux suivant les titres. Mais dans l'ensemble c'est plutôt bon. Par contre, moi qui connaissait "Tell Him" par le Glitter Band, j'ai été surpris d'entendre une voix féminine sur cette version. "Only One Woman", j'adore ce tube de 1968 des Marbles ! L'unique d'ailleurs pour ce duo. Un seul album à leur actif, produit par les Bee Gees siouplé !

- Baby Come Back

Le lien rétro

Sir Henry & His Butlers - 45t (1967)

1967
(Columbia / EMI)
rip 45t 320k
Groupe de rock danois formé en 1965, qui a compté Tommy Seebach parmi ses membres (il avait 15 ans à l'époque). Organiste qui se fera par la suite connaître, notamment, avec une reprise disco craignos du tube des Shadows "Apache".
Voici donc "Camp", un instrumental assez tarte au kazoo, qui a connu un petit succès en 1967. Je ne pense pas qu'il soit représentatif du style du groupe, qui en face B délivre un titre psyché qui commence doucement au sitar, pour finir dans un chaos ébouriffant.
Les disques du groupe n'étant apparemment pas réédités en CD, ont visiblement une certaine valeur. Je n'ai que ce 45t, trouvé sur une brocante. Coup de chance !

A) Camp (O. Henry)

B) Pretty Style (O. Henry - T. Mortensen - J. Bogvad)

lien de secours

lundi 19 mai 2014

Claude Dauray - Parade des succès n°31 (1977)


1977
(Vygson)
rip 33t 320k

Les + : "Le vin me saoule", que je trouve aussi bien que la version de Nicolas Peyrac. Les chœurs me semblent même plus présent.
Un "Ca plane pour moi" tonique, efficace. Plus rustique à mes oreilles.
"Pense à moi" d'Eric Charden. J'étais impatient de découvrir la reprise, étant un de mes titres préférés du chanteur. Elle est parfaitement réussi. Me procurant les mêmes émotions.
Les - : "Voulez-vous danser grand-mère". Si la nana de l'orchestre à chercher à chanter aussi faux que Chantal Goya, c'est réussi. Et même d'avantage ! "Magnolias For Ever", parce quelque soit l'interprète, imiter Claude François, c'est immanquablement s'exposer aux railleries.
Et les deux instrumentaux originaux. Deux rock'n'roll sixties qui, à mon sens, n'ont pas leur place sur un disque de variété de 1977.

- Pense à moi

Le lien sur son 31
L'autre lien sur son 31