mercredi 31 janvier 2018

Mac & Katie Kissoon (1972)


1972
(Carrere)
rip 33t 320k
Mac and Katie Kissoon (le frère et la sœur) viennent de Trinidad. Dés qu’ils arrivent en Angleterre ils enregistrent, mais d’abord chacun de son côté. Le premier single ensemble sera un titre écrit par Lally Stott, « Chirpy Chirpy Cheep Cheep ». Qui cartonnera… mais par le groupe Middle of the Road. Le succès viendra avec le suivant « Freedom », mais en Hollande, Belgique et France.
Sur cette compilation des débuts, un titre attirera peut-être votre attention, « Swinging On A Star », qui était redevenu tendance dans les 70s, car il y a quelques mois j’avais proposé une reprise de 1974 par Spooky & Sue. Un autre duo exotique.
Katie Kissoon est devenue par la suite une choriste très demandée (Roger Waters, Eric Clapton, Elton John, etc…)
PS En bonus au dossier j’ai ajouté leur chouette version de « Chirpy Chirpy Cheep Cheep ». La meilleure ? Pourquoi pas ! ;)

- Show Me


Pour Kissoon le lien

mardi 30 janvier 2018

Gazuzu - 45t (1982)

1982
(Dureco)
rip 45t 320k
(merci Doc)
Le duo René Portegies et Annelies Graave, en provenance de Hollande, a réalisé deux albums et une poignée des 45t. Celui-ci étant le premier.
L’influence de Cerrone est évidente, sauf qu’ici il y a la touche craignos en supplément. C’est efficacement produit, mais ils auraient pu se décarcasser un peu pour ne pas proposer une copie en face B !
Dés le single suivant en 1983 le son se fera plus electro. Ici on est encore dans le disco  de la fin des 70s.

A) Drums On Fire (Adams / Fleisner)

B) Nana-Banana (Adams / Fleisner)

lien de secours

lundi 29 janvier 2018

Le groupe J.M.S. - EP (1960)


1960
(La Voix de son Maître / Pathé-Marconi)
rip EP 320k
Forcément, datant de 1960, ce disque est archi désuet. Mais il possède un certain charme, pour peu qu’on sache se replacer dans le contexte.
Je ne suis pas sûr que Jo Moutet soit un nom qui parlera au plus jeune, mais il fut un très grand musicien, compositeur et arrangeur.
« Papa aime Maman » sera chanté ou joué par d’autres vedettes de l’époque, Tino Rossi, Georges Guétary, Yvette Giraud, les Djinns, André Verchuren… Cependant, J.M.S. étant la création de Jo Moutet, j’imagine qu’il s’agit ici de la toute première version.
PS : Si vous trouvez une explication concernant la choix de la photo de pochette, n’hésitez pas nous la donner ;)

A1 : Papa aime Maman
A2 : La vie est douce
B1 : My taylor is rich

B2 : Mam’zelle

Orchestre : Jo Moutet

lien de secours

dimanche 28 janvier 2018

NOUVEAU LIEN : Frank Dana - 45t (1982)

Frank Dana - 45t (1982)
En v'la du slow en v'la !

Sounds Orchestral - Cast Your Fate To The Wind (1965)


1965
(Vogue / PYE)
rip CD 192k
De nos jours on appellerait cela un supergroupe, car cet orchestre rassemble des pointures. La musique mélange l'easy listening, la lounge et le jazz. Le morceau "Cast Your Fate to the Wind" a même été classé n°1 aux USA. Il s'agit de la reprise d'un instrumental de 1962 du jazzmen Vince Guaraldi.
A noter, la reprise instrumentale très personnelle de la chanson "Downtown", écrite par Tony Hatch, et popularisée par Petula Clark.
Le disque a été réédité en Angleterre, mais semble difficile à trouver à prix correct aujourd'hui.
PS : Le rip de mon 33t était ancien, et trop croustillant à mon goût. C’est du 53 ans d'âge, ok, mais bon… J’ai préféré vous proposer à la place un rip du CD, trouvé très récemment sur la toile (même si ce n’est pas en 320k).

- Downtown


Le n°1 de la danse est dans le lien

samedi 27 janvier 2018

NOUVEAU LIEN : Gianna Nannini - 45t (1987)

Gianna Nannini - 45t (1987)
Suite à une demande 😉

Trillion - Maxi 45t (1985)


1985
(Koka Records)
rip maxi 320k
Trillion, c’est ce que j’aurai dû mieux faire en fouillant les bacs… Qu’est-ce qui m’est passé par la tête d’acheter cet ersatz d’italo disco ?!? De plus, ne comptez sur la face B pour relever le niveau, c’est la même soupe que la face A.
Ah oui, ça me revient ! C’est le fait que ce disque soit paru sur le même label, Koka, que 2 Belgen qui m’a influencé. Ou plutôt induit en erreur.
Comment Fred Bekky a-t-il pu passer des excellents The Peebles, dans les 60s-70s à Trillion. Ca m’échappe… (J’ai néanmoins une petite idée, mais vaut mieux que je la garde pour moi)

A) Belgian Girl (Club Mix)

B) Belgian Girl (Brussels Mix)

lien de secours

vendredi 26 janvier 2018

Peter Hawkins - EP (1966)


1966
(Barclay)
rip EP 320k
Concernant sa période 60s je n’ai rien trouvé. Il aurait enregistré deux EP, plutôt rares. Pourtant Peter Hawkins avait un réel talent d’écriture. Sans avoir une voix exceptionnelle, les chansons étaient très sympathiques. Pourquoi n’a-t-il pas eu plus de succès, je me le demande, car il est dans la lignée d’Antoine et de Pierre Vassiliu.
J’ai néanmoins trouvé un court article de 2011 qui finalement nous renseigne bien. Visiblement il a fini par aborder les choses dans l’autre sens en adaptant en anglais les grands interprètes français !
Le chanteur britannique Peter Hawkins donnera un concert de chansons françaises demain à 20 h 30 en l'église Saint-Sernin de Cazes (à quelques encablures de Puy l'Evêque) à l'initiative de l'association « Cazes, notre église romane » et de son président Pierre Calassou. La participation sera libre et l'argent récolté servira à poursuivre la restauration de l'église. Peter Hawkins (notre photo) est un universitaire britannique spécialisé dans l'étude de la chanson française. Adaptateur en anglais et interprète des chansons françaises classiques (Brassens, Brel, Ferré, Souchon, Renaud…). Il fut un ancien élève du petit conservatoire de la chanson de Mireille et est encore commentateur de la chanson française à la BBC. Son programme débutera par des chansons de Léo Ferré, Brassens et se terminera par ses œuvres personnelles.
- On se tourne les pouces


Le lien et puis c’est tout

jeudi 25 janvier 2018

Denis Pépin - CQFD (1975)


1975
(WEA Filipacchi Music)
rip 33t 320k
(merci Gaby)

 ⭐⭐⭐⭐

Par rapport à l’album de 1974, composé pour moitié de reprises, ici Denis Pépin signe tous les textes. Les musiques étant à nouveau de Michel Pacaud.
Pour rappel :
Pour décrire « CQFD » je n’irai pas par quatre chemins en écrivant haut et fort (?!?) qu’il est superbe. Pépin réussissant à varier les ambiances tout en gardant une cohérence. Chacun des titres est intéressant et l’ensemble est bien arrangé. Cet album est vraiment attachant, et même émouvant. Au point d’avoir envie de le réécouter dés la fin du dernier titre, ce qui ne m’arrive pas si souvent !
PS : Amateur de Jean-Pierre Castelain je vous le conseille fortement, car c’est dans l’esprit.

- Aimer quand même


Le lien est dans le pré

mercredi 24 janvier 2018

NOUVEAUX LIENS : G.G. Junior

G.G. Junior - 45t (1978)
G.G. Junior - 45t (1978)
Les deux premiers 45t de 1978. Vous pourrez ainsi vous exclamer "J'ai ! J'ai !" 😆

Donny Osmond - 45t (1972)

1972
(MGM / Polydor)
rip 45t 320k
Vous ne trouvez pas que « Poppy Love » ressemble à « Et surtout ne m’oublie pas » de Crazy Horse ?… Enfin, j’dis ça, j’dis rien…
Toutefois à choisir je préfère le titre de Crazy Horse, parce que la voix enfantine de Donny Osmond me vrille les oreilles ! Ok, il chante correctement. Ok, les chansons sont bien écrites, arrangées et orchestrés, mais c’est beaucoup trop guimauve pour moi.
Je me suis risqué sur ce 45t car j’aime bien, par exemple, les titres de 1972 « Crazy Horses » et « Down By The Lazy River », des Osmonds. Mais le petit frère avait encore du chemin à faire pour avoir l’énergie des frangins ! Bref, une déception pour moi ce 45t…
Je pensais que le groupe belge pouvait tenir son nom du hit des Osmonds, mais non, c’est une coincidence. Crazy Horse ayant débuté en 1970.

A) Puppy Love (Paul Anka)

B) Too Young (S. Lippman - S. Dee)


mardi 23 janvier 2018

G.G. Junior - 45t (1979)


1979
(Az)
rip 45t 320k
(merci Doc)
A nouveau ici la même équipe que pour les deux 45t de 1978 (proposés en 2015). Ce sera le dernier avec eux. A peine noterons-nous le changement de label.
A l’écoute, rien de neuf. Nous retrouvons en face A le rythme disco et les envolées dans les aigus qui font penser à Juvet. En face B G.G. Junior calme le jeu avec une chanson qui permet d’aller au bar « plonger dans la fraîcheur avec 7 Up ! »

A) White Magic

B) Accroche-toi

lien de secours

lundi 22 janvier 2018

V.A. Slaughter On 10th Avenue - Vol.3


« Slaughter on Tenth Avenue » est un ballet avec une musique de Richard Rodgers et une chorégraphie de George Balanchine. Il se produit vers la fin de la comédie musicale de Broadway de Rodgers et Hart « On Your Toes », créé en 1936. Il s’agit d’une histoire tragique de règlement de compte sur fond de jalousie dans l’univers de la danse.
La comédie musicale donnera lieu a un film en 1948 avec Gene Kelly.
C’est grâce à la version de Mick Ronson (guitariste de David Bowie) que j’ai découvert ce morceau, qui est construit comme un mini symphonie. Comme souvent, j’ai tellement aimé que j’ai cherché d’autres versions, puis d’autres, puis… jusqu’à aboutir à cette compilation de 47 versions (par rapport à sa conception en 2008 j’ai ajouté un volume supplémentaire).

dimanche 21 janvier 2018

Jean-Claude Massoulier - 45t (1972)


1972
(Hexagone)
rip 45t 320k

 < < < ATTENTION CRAIGNOS PUISSANCE 10 > > >

Je n’irai pas par quatre chemins, la face A mérite une bulle (de savon bien sûr) ! La face B ?… Et hop ! dans le même bain. Pourquoi je prendrais des gants (de toilette), non mais des fois !
Ma bafouille ne vous plait pas, appelez la peau lisse ! (Ou allez vous brosser ! Ce qui donnera le même résultat :)
PS : J’ai fait passer ce 45t en urgence absolue pour Algernon, qui souhaitait impatiemment s’en payer une bonne tranche (de melon) !

A) Et hop ! ça mousse...

B) Melon à Cavaillon

lien de secours

samedi 20 janvier 2018

V.A. Slaughter On 10th Avenue - Vol.2


« Slaughter on Tenth Avenue » est un ballet avec une musique de Richard Rodgers et une chorégraphie de George Balanchine. Il se produit vers la fin de la comédie musicale de Broadway de Rodgers et Hart « On Your Toes », créé en 1936. Il s’agit d’une histoire tragique de règlement de compte sur fond de jalousie dans l’univers de la danse.
La comédie musicale donnera lieu a un film en 1948 avec Gene Kelly.
C’est grâce à la version de Mick Ronson (guitariste de David Bowie) que j’ai découvert ce morceau, qui est construit comme un mini symphonie. Comme souvent, j’ai tellement aimé que j’ai cherché d’autres versions, puis d’autres, puis… jusqu’à aboutir à cette compilation de 47 versions (par rapport à sa conception en 2008 j’ai ajouté un volume supplémentaire).

vendredi 19 janvier 2018

V.A. Slaughter On 10th Avenue - Vol.1


« Slaughter on Tenth Avenue » est un ballet avec une musique de Richard Rodgers et une chorégraphie de George Balanchine. Il se produit vers la fin de la comédie musicale de Broadway de Rodgers et Hart « On Your Toes », créé en 1936. Il s’agit d’une histoire tragique de règlement de compte sur fond de jalousie dans l’univers de la danse.
La comédie musicale donnera lieu a un film en 1948 avec Gene Kelly.
C’est grâce à la version de Mick Ronson (guitariste de David Bowie) que j’ai découvert ce morceau, qui est construit comme un mini symphonie. Comme souvent, j’ai tellement aimé que j’ai cherché d’autres versions, puis d’autres, puis… jusqu’à aboutir à cette compilation de 47 versions (par rapport à sa conception en 2008 j’ai ajouté un volume supplémentaire).

jeudi 18 janvier 2018

Grattons-Labeur - Le bal des sorciers (1977)


1977
(ABA)
rip 33t 320k
Je ne suis pas spécialiste de musique folk, mais apparemment cet album est plutôt rare. Musicalement il m’a rappelé Tri Yann à ses débuts. Il est assez varié, déjà par le fait d’utiliser le français et l’anglais. Mais aussi parce qu’ils varient le mélange des voix de belle façon d’un titre à l’autre. Bien que vraiment traditionnel, le disque n’est jamais ennuyeux. C’est sûrement dû au fait qu’on y trouve par moment des ambiances presque psyché qui donnent un peu de piquant à l’ensemble.
J’ai peu d’infos à fournir, j’ajouterai juste que le groupe a collaboré avec Môrice Benin sur son album « C’était en 1976… ». Disque que je n’ai pas (enfin, pas encore ;)

- Le bal des sorciers


Le lien folkant

mercredi 17 janvier 2018

Bertice Reading - 45t (1974)

1974
(CBS)
rip 45t 320k
Bertice Reading se fera connaitre dans les 50s dans des revus et comédies musicales, comme chanteuse de jazz, blues, gospel. Parallèlement elle chantera dans des orchestres de jazz.
Ce 45t de 1974 ne semble pas réédité et ne figure pas sur album, pourtant j’en avais gardé un vague souvenir. C’est qu’il avait dû passer en radio.
Musicalement il annonce la vague disco, mais reste encore marqué par la soul avec les cordes, et le blues par la voix puissante de Bertice.
« Lean On Me » en face B montre une autre facette avec un titre jazz soul. Et Bertice confirme par l’interprétation impeccable qu’elle est une grande voix.
Par la suite elle ira jusqu’à enregistrer en 1986 de la dance avec le producteur Ian levine (Evelyn Thomas, Miquel Brown…). Quel parcours Reading ! Un festival !

A) Sunday Morning (D. Daniel / J. Jamison)

B) Lean On Me (D.Daniel / B. Reading)

lien de secours

mardi 16 janvier 2018

Tina Charles - 45t (1976)

1976
(CBS)
rip 45t 320k
Pas des raretés sur ce 45t, mais si je peux permettre de faire (re)découvrir cette chanteuse à travers deux titres aux ambiances différentes… D’autant qu’ici ce sont les originaux, je précise car il y a beaucoup de CD contenant des réenregistrements et remix.
Que dire d’autres… Que le disco soul « Dance Little Lady Dance » sera son plus grand succès après « I Love To Love ». Et que Biddu transformait en or tout ce qu’il touchait dans les 70s. « Kung Fu Fighting » de Carl Douglas étant également produit par Biddu. Sans oublier le fantastique instrumental « Blue-Eyed Soul » avec son Biddu Orchestra, entre autres. 

A) Dance Little Lady Dance (Biddu - Shury - Roker)

B) Why (Biddu)

lien de secours

lundi 15 janvier 2018

Geoff Love et son orchestre - Danse Non Stop (1980)


1980
(mfp)
rip 33t 320k
Malgré une pochette qui laisse à penser à une ambiance disco, ces succès pop 60s et 70s sont ici joués de façon easy listening afin de pouvoir passer dans les soirées de l’ambassadeur. S’encanailler oui, mais point trop n’en faut ! C’est donc chic, et jamais vulgaire. L’orchestre de James Last à côté c’est les Sex Pistols ! 
Ok, c’est un brin désuet, mais dans le genre c’est nickel. Au moins ce n’est pas de la copie conforme ! Il faut dire que Geoff Love a débuté à la fin des 50s et que cet album est sans doute un de ses derniers. D’où le décalage croquignolesque :)

- Knock Three Times, Beautiful Sunday, Da Doo Ron Ron


Le love lien

dimanche 14 janvier 2018

Francis Goya - 45t (1978)

1978
(Polydor)
rip 45t 320k
(merci Doc)
« Argentina » m’a dés la première écoute paru familier. Sûrement parce que c’est un air qui est proche de la musique d’un célèbre film avec Pierre Richard, « La chèvre ». Composée par Cosma.
Cet instrumental est l’œuvre de Janschen et Janschens. Fameux duo a qui l’on doit également les tubes de Luv’, entre autres.
La face B est composée par Francis Goya. Elle est très peu rééditée, c’est pourtant un agréable morceau.
Francis Goya, c’est pour faire simple, le Clayderman belge de la gratte. Ce dernier a enregistré un paquet d’albums (dont un avec Clayderman justement). Pourtant ses débuts furent dans un tout autre style, jazz/Rock/funk, chez The J.J. Band, Plus et Placebo. D’excellents groupes !

A) Argentina (Janschen / Janschens)

B) Natasha (Fr. Weyer)

lien de secours

samedi 13 janvier 2018

David Alexandre Winter - 45t (1971)

1971
(Riviera)
rip 45t 320k
A part « Oh Lady Mary », qui me semble être son plus grand succès, est-ce que ce chanteur en a obtenu d’autres ?… C’est pour cette raison que j’ai misé quelques picaillons sur ce 45t paru 3 ans après le tube.
A l’écoute « Bella Bella Donna » est carrément une copie de « Oh Lady Mary ». Ce que j’interprète comme étant synonyme d’échecs des 45t précédents. Donc, retour à une recette qui a bien fonctionné ! Sauf que, le goût du public change en trois ans…
« Je veux mourir dans tes bras » est, bien que toujours dans le genre romantique, d’une couleur musicale différente. Mike Brant est passé par là et David Alexandre Winter a compris qu’il fallait s’adapté.
Toutefois, et là je n’ai pas pigé, le label n’a pas su trancher entre les deux titres et il existe ainsi deux pochettes, mettant en avant l’un ou l’autre. Pourtant, pour moi il est clair qu’en 1971 « Je veux mourir dans tes bras » était plus dans l’air du temps. Les arrangements et l’orchestration y sont superbes !

A) Bella Bella Donna (Bob Medhi / Gaby Dirme)

B) Je veux mourir dans tes bras (R. Bernet / Bob Calfati)  ⭐⭐

Orchestre sous la direction de Bernard Gérard (A) et Jean Claudric (B)

lien de secours

vendredi 12 janvier 2018

Julie Dassin - L’intégrale (1967-80)

L’intégrale (1967-80)
(Merci Gaby)
Mais qui est cette mystérieuse Julie Dassin ?… Un indice, elle avait un frère prénommé Joe, qui a eu un peu de succès dans la chanson. Une chose que j’ai découvert en préparant ce post est qu’elle était également actrice. Ce n’est pas facile, je sais, mais je suis sûr que vous finirez pas trouver :oP
Plus sérieusement, j’ai l’impression que Julie a eu du mal à se faire un prénom, voir ce document http://www.ina.fr/video/CAF88047167/ . Ca peut se comprendre, mais c’est toujours dommage… Je pense du coup à d’autres artistes que j’ai proposé sur le blog comme Laurent Rossi et Stephan Reggiani.
Un grand merci à Gaby, je sais que ce post va faire plaisir à beaucoup de personnes, car ces disques sont rares. L’album est dans un style différent des enregistrements légers des 60s. Assez déroutant, par moment très jazzy. Perso j’ai un faible pour le 45t de 1967 :)

jeudi 11 janvier 2018

Donald Byrd - 45t (1981)

1981
(Elektra)
rip 45t 320k
Cela va peut-être paraitre étonnant de retrouver sur le blog Donald Byrd, trompettiste de jazz ayant eu une immense carrière et joué avec des pointures tels que John Coltrane, Sonny Rollins et Thelonious Monk, Herbie Hancock, etc… Sauf qu’en 1981 Byrd (And 125th Street, N.Y.C.) ne sonnait plus comme dans les années 50, et son jazz fusion à base de funk était même parfaitement dans l’air du temps !
La face A est un mix spécial pour le 45t, pas une version raccourcie, qui ne semble pas reprise sur les rééditions apparemment.
La face B est celle de l’album « Love Byrd ».
A noté que cet album est produit par Isaac Hayes. Et que celui-ci y joue les parties de piano et synthé.

A) Love Has Come Around (William Duckett)

B) Love For Sale (Cole Porter)

Produit par Isaac Hayes

lien de secours

mercredi 10 janvier 2018

Nicoletta - 45t (1979)

1979
(Barclay)
rip 45t 320k
Ce 45t, paru hors album, est le dernier disque chez Barclay, si je ne me trompe pas.
Sur la face A nous trouvons l’adaptation d’un titre obscur de Lena Zavaroni. Une chanteuse écossaise dont je n’avais jamais entendu parler. Décédée en 1999, à l’âge de 35 ans.
Le choix de cette chanson est judicieux car Nicoletta, ce n’est pas une surprise, l’interprète à mon sens de bien meilleure façon. L’expérience, et la voix !
En face B, un registre dans lequel elle excelle, la pop gospel. L’intensité monte crescendo, et c’est divin…

A) J'aurais dû écouter Mama (I Should’ve Listened To Mama) (J.M. Rivat - D. Black / G. Stephens)

B) Pour que tout soit dit (J.M. Rivat / Nicoletta - D. Carlet)


lien de secours