jeudi 4 janvier 2018

Chansons et play-backs de l'Alsacienne n°5 - EP (196-)


196-
rip EP 320k
Aujourd’hui grâce à l’Alsacienne je mets le paquet ! J’exagère, mais ce qui différencie cette série des disques de reprises 60s habituels, c’est l’excellente idée d’ajouter des versions instrumentales pour s’éclater comme au karaoké. Des précurseurs donc !
L’orchestre est celui de « la discothèque de Paris » dirigée par Pierre Spiers. Et le pilote musical sur les play-backs est… au clavecin. Ce qui rend la chose vraiment inattendue et originale. Vivement que je tombe sur les autres disques de la série !
Pour info la chanteuse de « Quand tu es là » est Anne Germain, entre autre membre des Swingle Singers, chanteuse des génériques de « L’île aux enfants » et des « Les  visiteurs du mercredi », voix également de Catherine Deneuve pour le chant dans « Peau d’âne » et « Les demoiselles de Rochefort », etc…

A1 Scandale dans la famille
A2 Play-Back
B1 Quand tu es là
B2 Play-Back


lien de secours


17 commentaires:

  1. Le son du clavecin donne un côté générique façon amicalement votre.
    Chouette 😉
    Pour les autres disques je te conseille d'acheter en vrac et en palettes des Super Petit Exquis de l'Alsacienne qui vont te permettre d'élargir ta collection. C'est tellement bon 💚💚

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et le générique de Vidocq aussi..

      Supprimer
    2. Comme quoi il est possible de reprendre des chansons avec toutes sortes d'instruments. Dommage qu'on retrouve souvent les mêmes, trompette, accordéon, orgue... Par exemple la scie musicale, j'adore ça, mais on ne trouve presque rien sur disques.

      Supprimer
    3. Raymond Devos aimait bien la scie musicale.
      Tout un disque de reprises de Johnny au triangle ça peut marcher aussi 🤤

      Supprimer
    4. Par contre un disque de reprises de Triangle par Johnny ce n'est plus possible... Et ce n'est peut-être pas plus mal :)

      Supprimer
    5. Patrick Sépasbien4 janvier 2018 à 17:17

      Et un disque de reprises de Patrick Sébastien par moi-même est-ce que cela ne serait pas une bonne idée ?

      Supprimer
    6. Si ça peut éviter "Les sardines" par Biolay et "Le petit bonhomme en mousse" par Grégoire, je dis oui !

      Supprimer
    7. Je croyais que chaque nouvel album était des reprises du précédent ???
      J'ai mal écouté ?

      Supprimer
    8. Sauf le premier il me semble :oP

      Supprimer
  2. Je me rappelle comme je chantais faux sur ces disques là , pas facile d'être une idole
    C'était le temps où il y avait "des points" artis , soubry ou historia sur chaque produit et une image chromo dans chaque chocolat .
    Il n'y avait guère que le journal "Les cloches" de monsieur le curé qui n'offrait pas de bons à découper pour une messe gratuite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu oublies les timbres poste de l'étranger dans les bidons de lessive. Avec mon cousin on les dévalisaient dans les rayons...

      Supprimer
    2. .. et les cadeaux bonux ,en tout cas , l'Alsacienne avait visé juste , chez nous en tout cas ce fut l'engouement pour ces disques

      Supprimer
    3. Ca commençait dés l'école primaire pour décrocher le graal, l'image ! Système injuste qui récompensait les bons élèves mais pas ceux qui faisaient des efforts pour juste avoir la moyenne.

      Supprimer
  3. Pour revenir à nos biscuits , il y avait également un porte-clés qui accompagnait les disques
    Comme c'était la grande folie en 65-66 les disques doivent dater de ces années-là

    https://www.ebay.fr/itm/Porte-cles-un-disque-pour-chanter-biscuit-lAlsacienne/222257281935?hash=item33bf90fb8f:g:fMcAAOSwLnBX4qrO

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et quand tu avais boulotté tous les paquets de biscuits pour avoir la collection, l'Alsacienne t'offrait un Hula Hoop pour brûler les calories ?...

      Supprimer
    2. Justement non , le génie publicitaire de l'Alsacienne faisait que l'on achetait plus finalement que pour les 45t
      Bon d'accord ma mère trouvait que sa balance ne fonctionnait plus très bien , le chien sous la table se léchait les babines mais moi j'avais mon disque

      Supprimer