vendredi 31 mars 2017

Les Provinciales - 45t (1966)


1966
(Versailles)
rip 45t 320k
Comment pouvais-je passer à côté de ce disque… Il est du genre que je prends tous mes yeux grands fermés ! Parce qu’un disque défendu par la Boucherie Française ne peut contenir que de nobles morceaux, cela va de soi !
Ceusses qui aiment le répertoire enjoué des Parisiennes, devraient également apprécier la réponse rurale incarnée par Les Provinciales. Au répertoire qui se limite malheureusement à ces deux titres, tout aussi frais que leurs copines de la capitale. D’ailleurs elles les citent en forme de clin d’œil à la fin de la face B ;)

A) Le saucisson du dimanche

B) Les provinciales

Direction d’orchestre: Alain Goraguer

lien de secours

jeudi 30 mars 2017

Antoine - Dites-moi ma mère (1969)


1969
(Vogue)
rip 33t 320
(merci Gaby)
Je n’ai pas vérifier pour chacune des chansons, mais à priori toutes figurent sur des EP. Cet album est donc plus une compilation qu’un véritable album, d’ailleurs six orchestres différents l’accompagnent. Cela dit ça ne change rien pour qui n’a pas les fameux EP, et ce 33t fera à coup sûr votre joie. Car s’il y avait bien un chanteur cool à l’époque c’était Antoine ! Inutile d’en écrire plus long, car il est souvent proposé sur mon blog et celui des copains. Et ce ne sont pas des élucubrations ! ;)

- J’ai le carnaval


Le carnaval défile dans le lien

mercredi 29 mars 2017

Jim Wild Carson - 45t (1973)

1973
(Vogue)
rip 45t 320k
Jim Wild Carson alias Fernand Verstraete (un blaze moyennement vendeur en 1973), est aussi connu sous le pseudo Trumpet Boy. Le trompettiste masqué !
Ici il s’agit du second 45t sous Jim Wild Carson, après « Big Fat Man » en 1972 (proposé par Seric), qui servi d’indicatif à l’émission de radio « L’oreille en coin ». « Agua Brava » est du même compositeur et en reprend la trame. Je le préfère à « Casanova » qui sonne lounge 60s. Le morceau est néanmoins pas mal, dans un autre style.
Mon 45t semblait en très bon état, mais il crépite… J’espère que ça ne vous empêchera pas d’apprécier ;)

A) Casanova (Jim Wild Carson)  ✩✩

B) Agua Brava (J. Bento)  ✩✩✩✩

lien de secours

mardi 28 mars 2017

Claude Michel - 45t (1980)

1980
(Vogue)
rip 45t 320k
(merci Doc)
Claude Michel, le retour… Je sais, vous l’attendiez avec impatience, mais comme il ne faut pas abuser des bonnes choses, il s’est légèrement fait désirer :)
Ce qui est assez rare pour le souligner c’est que pour un chanteur romantique 70s de l’école pelle à tarte, il s’est inscrit dans la durée (jusqu’aux début des 90s). Pourtant il y a peu de changements entre ce disque et ceux des débuts. C’est toujours de la variété, pas renversante, mais pas mauvaise non plus.
Claude Michel a ensuite tenu un restaurant italien à Liège, cédé depuis à son fils.

A) Dans les rues de Londres (Claude Marzano)

B) T’es plus une star (Claude Marzano)

lien de secours

lundi 27 mars 2017

Maurice Maillet et son orchestre - Dansez avec (1974)

 1974
(EPN)
rip 33t 320k

Il s’agit d’un rip ancien, mais comme je l’avais écrit à l’époque dans la présentation, le son est tellement naze, que même en le rippant avec mon matos actuel, je crains qu’il le soit toujours autant. Voici ce que j’écrivais alors :

Alors là, le maillet frappe un grand coup ! Lui et son orchestre gagne sur tous les tableaux. Kitsch, raté, décalé, auto "pas bien" produit... Pitoyable à ce point, j'ai rarement entendu... 
Il me vient une idée, si j'inventais un prix. Le Maillet d'Or, que je décernerais aux ratages complets. 
Pour commencer, je parlerais des costumes, créés par Grock en personne ! Ensuite la liste des reprises, un foutoir total. D'autant que le chanteur avec sa voix à la Mariano, n'est pas du tout adapté pour des chansons de variété de Delpech ou Sardou. Mais le sommet se situe au niveau l'enregistrement et du mixage, qui réunissent tout ce qu'il faut éviter. A savoir un écho sur la voix, qu'on dirait que le gars à enregistrer dans les WC (il avait peut-être une gastro ce jour là...). Un orgue famélique, ridicule. Une basse et une batterie quasi inexistantes tellement elles sont mixées loin derrière la voix (et encore j'ai boosté à mort les graves !). Bref, on croit rêver cauchemarder à l'écoute de cette indigeste galette...
Incontestablement, ce sera mon premier Maillet d'Or. Hommage à l'inventeur !

01 La Paloma 4:18
02 Armentières 2:08
03 Petite fleur 5:56
04 Les divorcés 4:14
05 A regarder la mer 2:55
06 Angélique 4:13
07 La chapelle au clair de lune 3:18
08 Concerto pour un été 4:12
09 Sérénade 3:45
10 Les vieux mariés 3:17


dimanche 26 mars 2017

Pam n' Pat (ex Ottawan) - 45t (1981)


1981
(RCA)
rip 45t 320k
Qu’est-ce que c’est que cette embrouille ?!? Y aurait-il eu un faux Ottawan à partir de 1981 ?… En effet il y a des disques paru sous Pam n' Pat et Ottawan à la même période. En plus il est écrit rouge sur jaune « ex membre du groupe Ottawan ». Je remarque aussi que le duo n’apparait plus sur les pochettes d'Ottawan dés le second album. Finalement Ottawan n’était peut-être qu’un concept créé par Vangarde et Kruger…
Alors, à quoi s’attendre de Pam ’n Pat sans la touche magique des fameux producteurs… Franchement, je dirais à une version ultra light. A savoir que les chansons reprennent les codes des tubes de l’année précédente en nettement moins efficace.
C’était bien tenté, mais avec la paire Carrier / Di Nino (Amadeo, Paradise Birds…) ça fait juste… pschitt !!!

A) Super Superman (L. Carrier / G. Di Nino)

B) Méli-Mélo  (L. Carrier / G. Di Nino)

lien de secours

samedi 25 mars 2017

Jules - 45t (1972)


1972
(Spot / Sonopresse)
rip 45t 320k

> > >  ATTENTION CRAIGNOS SPECIAL TERROIR  < < <

Mais venant de Frédéric Lecoultre, ça ne vous étonnera guère !
Concernant Jules, comme il était impossible d’égaler ce qu’il convient d’appeler un chef d’œuvre, il est à mon avis sagement retourné creuser des sillons autres que ceux du 45t. 
Et si je devais classer ce disque, je le rangerais dans la même catégorie que, par exemple, « Isabelle v'là l'printemps » de Ricet Barrier et « Hey Max » des Charlots. Catégorie particulièrement appréciée des amateurs de bons craignos, n’est-ce pas ? :)

A) Jules

B) La poule au pot

lien de secours

vendredi 24 mars 2017

Patrick Oliver - Super Hits Vol.4 (1981)


1981
(Rela Song)
rip 33t 320k
En vrac, voici quelques impressions sur ce volume. D’abord, avant l’écoute, en dehors des quatre inédits de l’orchestre, je ne me souvenais pas à quoi correspondait « Le musicien qui restera toujours derrière » et « Je n’ai pas bougé »… Le premier m’est revenu en mémoire rapidement sans pour autant me rappeler de l’interprète. Qui est Celmar Engel, nettement plus connu, entre autres, pour l’excellent travail en compagnie de Claude Engel, sur les disques du non moins extraordinaire Richard Gotainer.
« Je n’ai pas bougé » est la parodie navrante du succès de Julio l’essuie-glace (comme les gamins disaient en 1981 :) par Pierre Péchin. Dire que ça a mal vieilli est un euphémisme. Ce genre d’humour n’est plus pratiqué aujourd’hui, sauf par une minorité de « comiques » avec des prénoms en trois lettres, et c’est heureux.
Pour le reste, je vous laisse découvrir. Comme d’hab’ il y a quelques réussites et une poignée de plantages carabinés.

- Le musicien qui restera toujours derrière


Le lien qui restera toujours dessous

jeudi 23 mars 2017

El Chico - 45t (1980)

1980
(Elver)
rip 45t 320k
Parfois, la recherche d’infos pour écrire les présentations nous amène à découvrir des choses surprenantes. Les collègues des blogs amis ne diront pas le contraire. Ainsi El Chico s’appelle en réalité Pierre Mastro. Là rien de surprenant me direz-vous, mais si je vous dit que le gars sera de l’aventure Magazine 60 (seconde version, italo disco), vous mesurez le grand écart musical ! 
Cela dit la connexion avec J.L. Drion, fondateur du groupe Lillois Magazine 60, est simple, car il travaillait déjà avec Alvan, Donder, Vanloo… bref, l’équipe Elver dans les 70s. A l’époque entre le nord de la France et la Belgique il n’y avait pas de frontière dans le domaine de la musique !
Ce 45t d’El Chico est en fait une réédition. Un mix des faces A des 45t de 1975 (Bonita) et 1977 (Verde). « Bonita » a ma préférence, les arrangements de Nico Gomez, arrangeur et chef d’orchestre spécialiste de musique latine, étant sublime ! La reprise de « Verde » n’apportant rien de plus à la version de Ricky King paru en 1976.

A) Verde (Guido & Maurizio de Angelis)

B) Bonita (P. Alvan - J. Donder) ⭑⭑⭑

(A) Réalisation : Jean Vanloo
Dir. Artistique : Serge Ghisoland
(B) Arr. Nico Gomez

lien de secours

mercredi 22 mars 2017

Martin Circus - 45t (1981)

1981
(Vogue)
rip 45t 320k
Fallait-il encore attendre quelque chose de génial des Martin Circus en 1981 ?… Pour moi, après 1977 le groupe a petit à petit perdu tout ce qui faisait que j’aimais leurs chansons. Ok, ils ont été malin en virant disco, et se sont bien exportés, mais perso je trouvais que ce style ne leur ressemblait pas. C’était juste devenu une machine à cash… La vague passée, voilà qu’ils tentent d’attraper la nouvelle vague electro pop, et là… c’est le bouillon, la vague en pleine poire. Je trouve qu’il n’y a pas grand chose à sauver dans le cru 1980, tant c’est vain, poussif.
Alors qu’attendre de l’unique 45t paraissant en 1981… « Bingo-Banco » est toujours electro pop, mais je retrouve enfin un peu de ce j’aimais chez eux avant le virage disco. Bon, il faut être réaliste, les Martin Circus des 80s s’est du Gérard Blanc avant l’heure. Enfin, à l’écoute c’est mon impression.
Quant à « Mes vœux les plus saints », comment ne pas penser aux frères Costa ! Ce n’est pas mauvais, mais ce n’est définitivement pas ce que j’attendais des Martin Circus… 

A) Bingo-Banco (E. Courtois - G. Blanc - S. Pauchard)

B) Mes vœux les plus saints (Yves/Erwann Dessca - Alain Pewzner)

lien de secours


mardi 21 mars 2017

Claude Barry & The Paradise Show - 45t (1991)


1991
(BLM)
rip 45t 320k
(merci Doc)
« Claude Barry a-t-il un lien avec le compositeur John Barry ? »
Pfffttt, vous auriez préalablement écouté les extraits, vous ne vous poseriez pas la question ! Tant le Claude a un don manifeste pour le bon craignos que John Barry n’avait pas (ni les danseuses !).
Musicalement, réussir à concentrer à ce point tout un orchestre dans un Bontempi hors d’âge est bluffant. Je lui tire mon chapeau ! Bon, pour l’exotisme il faut quand même beaucoup d’imagination… Car les danseuses semblent également être passées au Bontempi. A moins d’être myope comme une taupe, on voit parfaitement qu’elles n’ont jamais mis un arpion au Brésil !
« Brusseliana » et « Dans la baie de La Panne » sont plus proches de la réalité en fait :)
Claude Barry et son show paradisiaque sont, pour votre plus grand plaisir, toujours à disposition. Je vous invite d’ailleurs à jeter un œil à son site http://claudebarry.wifeo.com qui à n’en pas douter vous éblouira par sa non modernité !

A) Brasiliana

B) Dans la baie de Rio

lien de secours

lundi 20 mars 2017

The Jason Ryder Sound - Music From The Sensational Hair (1969)


1969
(mfp)
rip 33t 320k
Voici une nouvelle fois l’exemple d’un album sublime, qui pour une raison que j’ignore, est directement paru sur le label mfp. Division d’EMI spécialisée dans les compilations et rééditions à prix réduits. 
The Jason Ryder Sound est pourtant un projet ambitieux. Les arrangements et l’orchestration étant irréprochables. Perso je n’ai même pas voulu comparer avec les chansons d’origines tellement j’étais enchanté de ces dernières. Le film, de mémoire, ne m’avait pas passionné (cela dit j’étais jeune, donc peut-être que je réviserais mon jugement aujourd’hui).
Pour ceux qui préfèrent les disques instrumentaux, je précise que c’est le cas de cet album. Le gars aux manettes est un cador, ça s’entend. Peter Bown a en effet travaillé sur les cultes « The Piper At The Gates Of Dawn » de Pink Floyd, L’album de Tomorrow, « Wasa Wasa » du Edgar Broughton Band, etc…
L’extrait devrait finir de vous convaincre. Je ne sais pas qui tient la guitare, mais j’aimerai bien le savoir. Quel son et quel touché !!!

- Be-In (Hara Krishna)

Le lien qui ne manque pas d’Hair

dimanche 19 mars 2017

Monty - EP (1966)


1966
(Barclay)
rip EP 320k
(merci Gaby)
Encore Monty ! Hé oui, quand on aime on ne compte pas !
J’espère ne pas me tromper en annonçant qu’il s’agit de la première collaboration entre le chanteur et Eric Charden.
Perso je trouve l’adaptation de Chuck Berry méconnaissable. Il parait qu’il s’agit de « Bye Bye Johnny »… Arrangé en mode pop, c’est carrément autre chose !
J’ai vainement cherché le morceau de Les Reed à l’origine de « La neige ». Si quelqu’un le connait, qu’il n’hésite pas à partager l’info.
PS : J’ai écrit la présentation hier pour proposer le disque dans la semaine, et j’apprends ce matin le décès de Chuck Berry... Bye Bye Chuck…

A1 : L’automate (Jacques Monty - Eric Charden)
A2 : Le collège (Jacques Monty - Chuck Berry)

B1 : Amoureux (Jacques Monty - Eric Charden)
B2 : La neige (Jacques Monty - Les Reed - G. Patrick)

Arrangements et direction musicale : Reg Guest

L'EP complet est dans le lien

Carol Douglas - 45t (1982)

1982
(Savoir Faire Records / Carrere)
rip 45t 320k
En fait je me demande si c’est pertinent de préciser si la, ou les, chansons des 45t existent sur CD. D’une, parce que ceux qui les ont en CD zapperont directement le post. De deux, parce que même si ça existe sur CD, celui-ci, ou ceux-ci, ne se trouvent peut-être plus dans les bacs aujourd’hui ou sont inabordables d’occasions. Et de trois, ceux qui ne connaissent pas l’artiste se contenteront éventuellement du 45t sans chercher plus loin, par manque de temps ou/et de budget, ou d’autres raisons.
En plus ça me fait gagner du temps, car malgré que je vérifie, il se trouvera régulièrement un amateur éclairé pour m’informer que ça a été réédité, à une époque, dans un lointain pays, sur un obscur label ou en tirage limité. M’enfin !?… comme disait Gaston.
« Bon, abrège Jo, t’es chiant ! »
Faut bien que j’explique… pfffttt !!!
Carol Douglas, se fera connaitre aux USA en 1974 avec sa version de « Doctor's Orders ». Ce titre sera bien classé en France également. D’où une adaptation interprétée par Sheila, « C’est le cœur (les ordres du docteur) » en 1975.
Cela dit, ses premiers pas dans la chanson date de 1963 sous le nom de Carolyn Cooke (étant la cousine de Sam. Et non la sœur de Pierre Douglas :)
Avec « My Simple Heart » (une reprise des Three Degrees) elle est dans la continuité de ses précédents 45t disco soul. Plus disco funk ici, car nous sommes en 1982. La chanson est sympa et bien produite. Pas extraordinaire, mais efficace.
« Slip Into Something Comfortable » confirme dès l’intro que le funk reprend la place qu’avait accaparé la vague disco. La chanson est du même tonneau que la face A. Faite pour danser.

A) My Simple Heart (Bugatti - Musker)

B) Slip Into Something Comfortable (O’Loughlin - Matthes)

lien de secours

samedi 18 mars 2017

Colin Verdier - 45t (1971)

1971
(Atlantic)
rip 45t 320k
(merci Gaby)
De prime abord c’est la voix qui a retenu mon attention, car elle m’en rappelait une autre… Bien sûr, celle de Maxime Le Forestier ! Mais comment ne pas penser à Jean-Michel Caradec également. Références flatteuses, mais à l’écoute vous comprendrez que je n’exagère pas.
Alors pourquoi Colin Verdier ne bénéficie pas aujourd’hui de la même reconnaissance ?… N’étant pas assez au fait de sa discographie et de son parcours je laisserai le soin aux spécialistes d’apporter des infos.
N’ayant pas trouvé trace d’une compilation de ces 45t, je crains, comme pour tant d’autres, qu’il soit oublié…
La présence de Charles Dumont dans les crédits m’a surpris, mais la collaboration avec Sophie Makhno pour ce 45t de Colin Verdier est finalement logique, Dumont n’ayant pas encore percé en tant qu’interprète. Voici ce qui est écrit sur le site de Sophie Makhno :
1966 à 1970: Sophie Makhno est Directrice artistique chez CBS (pas encore racheté par SONY), à l'origine de la carrière française de Gilles Vigneault, en charge du catalogue francophone d'auteurs compositeurs interprètes, tels François Béranger, Stephan Reggiani, Eva, Serge Franklin (devenu compositeur de scène pour Renaud/Barrault, puis de cinéma et de TV), Joël Rocher, Colin Verdier.
Réalisatrice des enregistrements de Patachou, et de Charles Dumont, elle donne à ce dernier le ton résolument intimiste de sa carrière et lui écrit les titres-clés de ses disques d'or: "Ta cigarette après l'amour", "Une Chanson", "Une Femme", "Les Gens qui s'aiment"...
A) Avant l'heure c'est pas l'heure (Sophie Makhno - Colin Verdier)

B) J’ai fait ma valise (Sophie Makhno - Charles Dumont)

lien de secours

vendredi 17 mars 2017

The Devils Angels From L.A. - Rock'n Roll (1975)


1975
(Les Tréteaux)
rip 33t 320k
Hormis un nom qui prête à sourire cet album est un bon cru. L’ensemble me parait joué par le même groupe, il est important de le souligner car ce n’est pas toujours le cas. Les albums provenant de labels à deux balles étant souvent des assemblages manquant de cohérence. Le son est très bon et bien mixé. Musicalement le groupe est carré, le guitariste sortant du lot quand il part en solo. J’aimerai bien savoir qui il est car il a un jeu rapide et fluide assez remarquable. Le chant n’est pas le point fort, sans pour autant être mauvais.
Sur ce disque figure quatre titres qui semblent être des compositions du groupe (un des titres est en extrait). Franchement bons car à l’écoute ils n’ont pas à rougir à côté des standards repris. J’ai fait des recherches pour savoir qui se cachait derrière les noms dans les crédits de ces originaux : Tucson - West - Ronnie Sollins, mais comme je m’y attendais ce sont à l’évidence des pseudos. Donc je n’ai rien trouvé…

- Rock'n Roll Children


Le lien ailé

jeudi 16 mars 2017

The Korgis - 45t (1985)


1985
(Sonet / Vogue)
rip 45t 320k
Pour la plupart des gens, les Korgis sont restés en mémoire pour un méga tube « Everybody's Got to Learn Sometime ». Aussi magnifique soit-il, il ne faudrait pas oublier « If I Had You » paru en 1979, ainsi que « Burning Questions » que je trouve incroyable. Quel refrain !!! Mais qui passa inaperçu à l’époque… Ce que je ne pige pas d’ailleurs, c’est que le 45t est sorti sous le nom des Korgis alors que l’album est au nom de James Warren. Ce qui est logique car en 1985 le groupe se résumait à lui seul.
Bien que l’album ait été réédité avec bonus, la face B, inédite, n’a pas été ajouté. Voici donc l’occasion de redécouvrir « Burning Questions », que je pourrai écouter en boucle. Ainsi que le plus rare « Waiting For Godot », un instrumental à l’ambiance étrange…

A) Burning Questions (A. Davis / J. Warren)  ✩✩✩✩

B) Waiting For Godot (J. Warren)

lien de secours

mercredi 15 mars 2017

707 - 45t (1982)


1982
(Boardwalk / Vogue)
rip 45t 320k
(merci Doc)
Pourquoi 707 ?… Parce 747 (Saxon) - 40 (U2) = 707. Ca vous en bouche un coin n’est-ce pas ! Avec le bon craignos on s’instruit en s’amusant :)
Plus sérieusement, je n’avais jamais entendu parler de ce groupe… Je pense qu’en dehors d’un succès, relatif, aux USA, 707 reste méconnu. D’ailleurs ce 45t (12ème au Billboard) sera leur plus grand hit. L’album se contentant d’une 129ème place.
Musicalement si vous aimez Survivor, Foreigner… globalement le rock un peu hard typique des radios FM américaines de cette époque, vous devriez également apprécier ce groupe.
La face B plus nerveuse est à mon avis plus représentative du son de 707.
Pas la peine de m’écrire pour dire que ça existe en CD, je propose ce 45t pour la découverte.

A) Mega Force

B) Hell Or High Water

lien de secours

mardi 14 mars 2017

NOUVEAU LIEN : Frédéric Lecoultre - 45t (1970)

Frédéric Lecoultre - 45t (1970)
Le retour d'un drôle d'oiseau ! 😆

Catherine Dreier - 45t (1972)

1972
(Az)
rip 45t 320k
Bien que je ne connaissais pas cette chanteuse, son 45t n’a pas été acheté au feeling. En effet deux noms dans les crédits ont attiré mon attention, Bernard Sauvat (Le professeur est un rêveur, Ça dépend du capitaine, L’amitié…) et Frédéric Lecoultre (Si tu touches à mon oiseau, J’ai un poële à mazout, Mac et Kate…). Les entendre à travers une autre interprète pouvait être intéressant.
« Aujourd’hui, je t’écris », est nunuche, mais la chanson est bien interprétée et la mélodie est sympa. C’est donc juste une question de goût. J’ai néanmoins déjà entendu Bernard Sauvat plus inspiré.
« Mais surtout » est une chanson très marquée par la patte de Lecoultre, pour ceux qui connaissent ses chansons. C’est léger tout en étant entrainant.
Au final, ce n’est pas la trouvaille de l’année, mais une curiosité qui a sa place sur le blog !
Je n’ai rien trouvé sur la toile à propos de Catherine Dreier, sauf qu’elle n’aurait enregistré que deux 45t. Dommage, elle avait une belle voix.

A) Aujourd'hui je t'écris (B. Sauvat / P. Boussard)

B) Mais surtout (A. Butreau / F. Lecoultre)

Orchestre dirigé par Hervé Roy

lien de secours

lundi 13 mars 2017

Melanie - Her Greatest Hits Live & New (2CD 1996)


1996
(Laserlight)
rip double CD 320k
Parmi les disques paraissant sur des labels à deux balles, il y a parfois d’excellentes surprises. C’est rare, mais que cela arrive par un CD, double de surcroit, de Melanie ne m’étonne pas du tout. Je n’ai jamais été déçu par un de ses disques. La question que je me pose est surtout, comment ces deux disques ont fini par échouer sur ce label à la réputation peu flatteuse… D’autant que dans le livret il est indiqué que les enregistrements appartiennent au fameux label Repertoire. Pourquoi alors ne pas les sortir eux-mêmes, vu la qualité de l’interprétation et du son, c’est incompréhensible…
Voici plus en détail le contenu de ces disques :
Le premier CD est annoncé comme étant des réenregistrements, mais je pense qu’il s’agit d’une session live en studio. Les 10 premiers titres sont extraits du double CD « Silver Anniversary » paru en 1993. Les deux derniers ne se trouvant que sur ce CD apparemment.
Le second CD live est daté de 1992, mais certaines sources datent plus probablement ce concert de 1995.
Ce double album n’est plus disponible, et n’est pas aussi courant que je l’aurai cru. C’est pourquoi je le propose. Ca me fait d’autant plus plaisir que Melanie est une chanteuse que j’apprécie beaucoup. Ses interprétations sont d’une force et d’une sincérité qui me bouleverse… Si par ce post je pouvais la faire découvrir à d’autres j’en serais très heureux :)

- Long Long Time  💛💛💛💛

Le lien qui voit double