dimanche 22 janvier 2017

Love and Music - Hits (1980)


1980
(System Disco)
rip 33t 320k
Le plus décalé vocalement, la chanson de Carlos « C’est bon salsa » avec la voix de… Fugain (!?!)
Le plus « je fais ce que je peux et je m’en sors pas trop mal », le tube des Sparks « When I'm With You ». A égalité avec la reprise de Stevie Wonder « Master Blaster ».
Le plus fidèle à l’original, « Give Me The Night » de George Benson. Surprenant ! A se demander si Love and Music n’a pas acheté une reprise directement chez les anglais tellement c’est trop bon.
La plus minable, la reprise d’ABBA « The Winner Takes It All » ou plutôt « zeu ouineu texitol », mouarf ! Il faut dire que chanter ABBA sans se vautrer relève un peu du miracle.
Je fais court car présenter à nouveau Love and Music sur le blog serait presque vous inciter à me soupçonner de gâtisme ;)

- When I’m With You


Le lien qui s’y reprend à dix fois

samedi 21 janvier 2017

Alain Barrière - 45t (1974)

1974
(Albatros / Trema)
rip 45t 320k
Ces deux chansons n’ont pas l’air de se trouver facilement en CD. « Ecoute bien, c’est un tango » a pourtant dû avoir un peu de succès, car je m’en souvenais.
Ce qui m’amuse avec ce disque ce sont les deux ambiances différentes, qui en font un 45t assez exotique. Une crème de bon craignos !
Sinon inutile de présenter Alain Barrière, qui est un des piliers du blog. Parce qu’il mérite vraiment d’être redécouvert.
PS : Je surkiffe sa veste !!! :)

A) Ecoute bien, c’est un tango (Alain Barrière)

B) Il faut danser Marie (Alain Barrière)

Arrangements : G. Salesses & A. Barrière

lien de secours

vendredi 20 janvier 2017

Joël Prévost - 45t (1978)

1978
(CBS)
rip 45t 320k
En cherchant des infos sur des chanteurs qu’on vient de découvrir on en apprend parfois des vertes et des pas mûres ! (elle va être sympa la traduction pour les non francophones !). Ainsi, Joël Prévost, qui menait une honorable carrière jusqu’aux années 80 est apparement partie en vrille… « L’aventure », rocambolesque, est pour ceux que ça intéressent racontée mois après mois, année après année, sur bide & musique.
Comme je ne suis pas là pour juger, passons aux chansons de ce disque. Qui semble être le point culminant de sa carrière. « Il y aura toujours des violons » terminant 3ème au concours Eurovision. Bon, il faut aimer la guimauve, mais dans le genre c’est bien fait. Toutefois, quand j’entends les arrangements, je me crois plutôt au début des 70s, pas en 1978.
« Raoul » est une chanson hommage à un personnage haut en couleur du nord de la France, Raoul de Godewarsvelde. Pour faire court, sa chanson la plus connue est « Quand la mer monte » (qui sera reprise par les Compagnons de la chanson, siouplé !). Chanson hommage car Raoul a mis fin à ses jours en 1977. Joël Prévost ayant également grandi dans le nord, et chanté dans le même orchestre que Raoul (Les Capenoules), ceci explique cela.

A) Il y aura toujours des violons (D. Barbelivien / G. Stern)

B) Raoul (J. Prévost)

Dir. musicale : Alain Goraguer
Prise de son : Guy Pons
Réalisation : Jean Eckian

lien de secours

jeudi 19 janvier 2017

Bernard Sauvat - L'amitié (1974 rééd. 1978)


1974 rééd. 1978
(mfp)
rip 33t 320k
J’ai beau me décarcasser pour écrire une présentation à la hauteur de ce disque, j’en reviens toujours au premier sentiment que j’ai eu à la première écoute. Quelle merveille ! Les chansons s’enchainant comme on enfile des perles…
Jusqu’à présent j’avais un avis mitigé par rapport aux différents 45t entendus. Avec du bon et du moins bon, mais ce cru 1974 me semble un très grand cru ! D’ailleurs j’ai écouté le rip trois fois avant de vous le proposer. En extraire une chanson n’a pas été simple, tant les textes et les mélodies me parlaient. Ok, je suis particulièrement réceptif, mais je suis sûr que vous le serez aussi avec ce superbe album.
Aussi étrange que cela puisse paraitre, trouver certaines de ses chansons sur CD aujourd’hui n’est pas facile, voir impossible.

- L’amitié

Le lien vers le collier de perles

mercredi 18 janvier 2017

Morgane - 45t (1992)


1992
(RM records)
rip 45t 320k
Vous trouvez peu de productions des 90s sur le blog. En lisant les articles, vous savez que je préfère les chansons et les orchestrations des 60s-70s, et certaines du début des 80s. Alors pourquoi proposer ce 45t de 1992 ?… D’abord pour un nom, incontournable, gage d’un bon son, Bernard Estardy. Ensuite, même si je n’écoute pas sa discographie en boucle, j’étais curieux de savoir à quoi pouvait ressembler une réalisation de Claude Barzotti pour une autre personne. Pour finir, j’avoue que Morgane a sur la photo un certain charme… Mais passons aux chansons :)
Musicalement « C'est une chanson d'amour » a le style de production typique de ces années là. Heureusement Morgane est vocalement irréprochable. Cela dit au final, cette bluette n’est pas ma tasse de thé.
Par contre la face B est plus intéressante. Morgane y a une voix plus naturelle, plus agréable, car elle ne la force pas. Ensuite le texte, vraiment bien écrit, sur un sujet rarement abordé, le côté « caméléon » des artistes. La chanson a bien vieilli, l’orchestration moins tape à l’œil y est aussi pour quelque chose.
Apparemment Morgane continue à donner quelques concerts de temps en temps en Belgique. Elle est, mais ce n’est pas une surprise, également choriste de Claude Barzotti. Et anime des ateliers musicaux avec les enfants des écoles.

A) C'est une chanson d'amour

B) Morgane

lien de secours

mardi 17 janvier 2017

Le Club - 45t (1982)


1982
(Vogue)
rip 45t 320k
Ce morceau de funk à la française avait bien fonctionné en 1982-83, mais je l’avais depuis  complètement oublié… Je craignais qu’il ait mal vieilli, mais pas du tout. Avec le recul, je m’aperçois même qu’il était rudement bien tourné !
Et le re-mix en face B est loin d’être inutile. Ce qui confirme qu’il y avait une bonne équipe derrière ce projet.
Vous allez rire, mais à l’écoute j’ai pensé à un croisement d’Axel Bauer (Cargo de nuit) pour l’ambiance, et pour les chœurs au Grand Orchestre du Splendid (Macao), mouarf !
Cela dit, ce n’est pas si idiot que ça, vu que le disque d’Axel Bauer a les mêmes producteurs.
Pour l’anecdote, on retrouvera un des membres du Club dans Goûts de Luxe. Des noms qui sentent vachement les années fric et frime !

A) Un fait divers et rien de plus

B) Un fait divers et rien de plus (re-mix)

lien de secours