lundi 15 novembre 2021

MERCI à tous

 Bonjour,

C'est à nouveau Béatrice, sa sœur, qui prend la plume pour vous envoyer un TRES TRES GRAND MERCI 

pour vos témoignages. Mais aussi pour les bons moments que vous avez pu donner à DAVID à travers son blog. Il y passait des heures. C'était sa raison de vivre. 

Le slam de David, la chanson "Quand on a que l'amour" de son post du 26/09, ainsi que la musique du groupe VISAGE qu'il appréciait, l'on accompagnait dans son dernier voyage mardi. 

Marc, ou Gaby, je ne sais lequel de vous 2 pourraient mettre l'arbre avec la petite phrase inscrite dessus sur le blog. Avec Eric mon époux nous avions trouvé ce dessin très significatif. L'arbre de la vie, l'espérance de continuer, et avec ces représentations musicales en totale adéquation avec mon frère. Vous comprendrez en le voyant.

Quelle belle photo de David sur la plage tout sourire. Lui qui n'aimait pas se faire prendre en photo ! De quelle année est-elle ?

J'aimerai beaucoup la récupérer. Si elle pouvait être transmise via le mail d'Eric.

Merci Marina pour se partager et pour tout ce que tu avais fait avec David. Il a vécu des choses superbes et je trouvais cela génial. Sortir du cocon maternel, de la maison, de voyager..... 

Tant qu'Orange ne nous bloque pas sa ligne, j'essaierai de répondre ou écrire des petits mots. Je ne suis pas une grande littéraire comme lui, je ferai mon possible.

Bonne journée à vous.

Béatrice

        

 



mardi 9 novembre 2021

Adieu les amis

Bonjour à tous, 

Vous ne rêvez pas, un article est bien posté sur le Blog de Jo, de David !
Mais ici c'est le Doc qui prend pendant quelques instants les commandes pour saluer l'ensemble de la communauté des bloggeurs et vous remercier aussi au nom de sa famille et ses proches des marques de sympathie que vous avez témoigné ces derniers jours pour notre ami qui s'en est allé pour de bon ce 9 novembre 2021.

La famille a retrouvé dans les archives de son Mac une chanson, un Slam sur un texte de David qu'il avait créé il y a un moment déjà. Cette chanson restera pour nous tous son dernier message, teinté d'espoir et d'altruisme. Un grand moment d'émotion !

La photo de présentation me vient de Marina qui m'avait envoyé ses souvenirs d'un voyage à Deauville. Merci à elle !

 

mercredi 3 novembre 2021

Bonjour à tous, Non vous ne rêvez pas, je ne suis pas revenu de l'au-delà. Je me présente, Béatrice la soeur de David. Je prends le temps de vous transmettre mes remerciements pour vos messages de soutien qui font chaud au coeur. Comme vous l'avez bien dit et constaté, David avait une sacrée personnalité. Ce n'est que sur la fin qu'il se plaignait de cette vie devenue trop compliquée et si difficile. La myopathie l'aura grignoté petit à petit. Il laissera un grand vide pour notre maman qui a beaucoup donné de sa personne pour l'aider, pour moi sa soeur et mon époux, pour notre famille et tous ses amis réels et virtuels à travers son blog auquel il y consacrait tout son temps, toute sa passion. Ses obsèques auront lieu mardi 9/11 en l'église Notre Dame à Hazebrouck à 10h30 pour une bénédiction. Il avait fait le choix d'être incinéré et ira rejoidre notre papa au cimetière. Merci à toutes et tous. Béatrice

vendredi 22 octobre 2021

merci

Merci à tous pour vos messages de soutiens. Je suis chez moi de ce jour. Santé précaire, j'espère aller mieux rapidement de ce mal d'origine inconnu des spécialistes.

mardi 12 octobre 2021

Aldo Ciccolini - Récital Franz Liszt (1958)

1958
(Trianon)
Rip 33t 320k

Il n’y a rien à redire concernant le pianiste (décédé en 2015), c’est une pointure et Liszt fait partie des compositeurs qu’il affectionne. Cependant, personnellement, Liszt me laisse de marbre. Les notes s’égrainent, c’est harmonieux, mais je ne ressens rien, ou si peu. J’y décèle bien un soupçon de mélancolie dans ses compositions, que je pense relever du romantisme, mais malgré trois écoute je n’ai toujours pas eu le déclic. Si ce post intéresse quelqu’un, j’aimerais volontiers avoir son avis, histoire de comprendre mon blocage. Car la musique romantique, j’aime habituellement.

- Mephisto valse


Le récital lien
 

dimanche 10 octobre 2021

Who's Who - Maxi (1979)

1979
(Carrère)
Rip Maxi 320k

Daniel Vangarde = Daniel Bangalter > Thomas Bangalter = Daft Punk. Et à l’écoute, tout s’éclaire ! Vangarde était même un précurseur car bien que ce son présentant des similitudes avec Patrick Cowley, ce dernier ne sortira son premier disque personnel qu’en 1981. Cependant il y avait l’amorce dans son travail avec Sylvester.
Ce maxi, je le définirais comme faisant le lien entre Juvet et Cowley. C’est intéressant, et me donne envie de découvrir l’album. Seul projet sous ce pseudo.
Je ne sais pour vous, mais pour moi, ce genre de curiosité me coupe le sifflet !

A) Palace Palace (D. Vangarde)

B) Dancin' Machine (D. Vangarde)

vendredi 8 octobre 2021

Deuces Wild - Living in the Sun (1991) + Maxis


1991
(Columbia)
Rip CD 320k
(Merci Arnaud)

“De la pop radio-friendly et bien produite made in Germany sortie sous le nom de Deuces Wild. Il s'agit d'un projet parallèle des deux fondateurs du groupe munichois Münchener Freiheit. Ce groupe a eu pas mal de succès en Allemagne dans les années 80, mais a peu réussi ses sorties à l'international, hormis toutefois le petit hit beatlesque "Keeping the Dream Alive" de 1988.
Donc en 91, Stefan Zauner et Aaron Strobel imaginent, sans doute non sans raison, qu'il vaudrait mieux essayer de percer à l'étranger sous une appellation anglophone plus aisément prononçable que Münchener Freiheit. Hélas, là encore, ça va faire flop.
On peut aimer ou non, mais Stefan Zauner a la particularité d'harmoniser sa propre voix, ce qui rend les productions immédiatement bien identifiables.
Moi, j'aime beaucoup Münchener Freiheit, et par la suite les disques de Zauner. Puisque désormais il fait ça sur son Mac chez lui avec sa copine. Des trucs dans un style plus dance par contre.
En tout cas, pour moi, Deuces Wild est plutôt sympa et peut donner l'envie d'en écouter davantage en allemand, avec Münchener Freiheit, pour ceux qui découvriront. Il n’y a pas grand chose à jeter dans ces 11 titres.
En bonus, j’ai mis les versions radio et maxi des deux titres qui avaient été édités en CD singles”.


Au message d’Arnaud accompagnant ce partage, qui est pour moi une découverte, j’ajouterai juste que dans le travail des voix j’y ai retrouvé un peu de ELO. C’est clairement le point fort de l’album. Par contre, musicalement, certaines sonorités typiquement 80s sonnent à présent kitsch.

- Listen To Your Heart


Sous le soleil, le lien
 

mercredi 6 octobre 2021

Andy Anderson - 45t (1978)

1978
(RCA)
Rip 45t 320k

Après un dernier album, en 1977, de Soulful Dynamics (essentiellement connu pour le hit “Mademoiselle Ninette”, en 1970). Andy Anderson enregistrera une poignée de 45t jusqu’en 1986. Celui-ci est le premier en solo. Il a certainement fonctionné un peu en France car “Sally” était encore en mémoire, bien que j’avais oublié l’interprète.
Derrière le joueur de air castagnettes sur la pochette, nous trouvons musicalement parlant un mix de Boney M et d’Eddy Grant. C’est sympathique, mais pas de quoi mettre les poils au garde à vous.

A) Sally (Don't Throw Your Life Away) (Frederick A. Anderson)

B) Doing It To Me (Frederick A. Anderson)


Lien de secours

lundi 4 octobre 2021

Steve Alder - 45t (1979)

1979
(Philips)
Rip 45t 320k

Musicalement ce 45t disco pop est bien fichu. Notamment la basse, très en avant. Hélas (c’est là qu’est l’os !), vocalement ce n’est pas renversant. La face B étant instrumentale, j’ai pris plus de plaisir à son écoute.
Le disque, unique, étant rare et le chanteur discret sur la toile, je ne peux en dire d’avantage. Est-ce le même qui joua dans des comédies musicales dans les 70s, puis des séries TV dans les 80s, ou un homonyme ?… Dans le premier cas il est décédé en 1997, à 47 ans seulement.

A) Harmony (Gérard Kenny)

B) One Day Melody (Instrumental) (Tony Swain / Steve Jolley)


Lien de secours
 

samedi 2 octobre 2021

Steve Somerset and his orchestra - Dancing Party (196-)


196-
(Vogue)
Rip 33t 320k

⭐⭐⭐

L’orchestre de Steve Somerset existe-t-il réellement où est-ce un concept de Vogue ?… Les deux mon capitaine ! Sauf que, par recoupement, il me semble qu’il s’agit en fait de l’orchestre de Jean-Daniel Mercier. Vogue ayant certainement jugé que le blaze Steve Somerset était plus dans le vent, comme on disait dans les 60s. Le même Jean-Daniel Mercier se cachant derrière le Wooden orchestra, aussi sur… Vogue.
Une fois l’énigme levée, passons au contenu du disque. Et là, pour qui apprécie l’easy listening, c’est musicalement parlant du velours. Et au niveau des arrangements et de l’orchestration on atteint des sommets dans le merveilleux. C’est délicat, suave, élégant… Oh que j’aime ! Le super pif j’ai eu en allongeant la mitraille pour cet album. Qui s’avère de surcroît rare.
Si vous ne succombez pas à l’écoute de l’extrait, je mange mon galure !

- Bow On My Knees


Le lien en contre-jour

jeudi 30 septembre 2021

Mary Roos - 45t (1972)

1972
(CBS)
Rip 45t 320k
Elle est pas mal cette photo sur la pochette, avec Mary Roos inclinée et la profondeur de l’entrée du souterrain !
Les chansons de ce 45t et la voix m’ont fait penser à Petula Clark.
1972, la date de parution de ce disque est également l’année où cette chanteuse allemande participa à l’Eurovision et termina 3éme.
Sa carrière est étendue, son premier enregistrement remontant à 1958 (elle n’avait que 9 ans) et le plus récent à 2018.
J’ai ce 45t sur une compilation CD, mais ne sachant plus d’où elle vient, je préfère proposer ce dernier.

A) Viva

B) Amour toujours