lundi 25 mars 2019

Philippe du St Laurent - 45t (198-)

198-
(Disques Chréa / LPJ Records)
rip 45t 320k
Philippe du St Laurent sur la pochette. Jean-Philippe Dujardin sur le disque. Pour la blague je pourrais imaginer que le premier est mannequin pochette et le second celui qui chante sur la galette :)
Il n’empêche que le gars a une voix agréable et que c’est assez bien produit. Par contre le look, le décor et le graphisme de la pochette ont pris un sacré coup de vieux !
Je n’ai rien trouvé le concernant et il semble que ce soit la seule trace discographique. Enfin, sous ce(s) nom(s).
J’ajouterai, mais c’est un avis perso, que j’aurai plutôt choisi « La règle du bonheur » en face A. Bon, je ne suis pas certain que le 45t aurait pour autant été propulsé à la tête du Top 50. C’est juste que la mélodie se mémorise plus rapidement et que le texte aligne moins de clichées que « Je chante français ». Même si les deux titres font dans la variété ultra classique de l’époque.
Le 45t n’est pas daté mais je pense qu’il est de 1984.

A) Je chante français (J.P. Dujardin / Etienne Iraci)

B) La règle du bonheur (Robert Naets / Etienne Iraci)

lien de secours

samedi 23 mars 2019

Lydia Verkine - Moi, femmes (1977)


1977
(Philips)
rip 33t 320k
(merci Doc)
Voici le troisième album (les précédents sont encore disponibles) de Lydia Verkine. Non réédité lui aussi…
Par rapport aux deux premiers, suivant les chansons, de nouvelles références me sont venues à l’esprit. Curieusement beaucoup plus récentes, Jil Caplan, Juliette Armanet et Jeanne Cherhal. Aussi bien dans les textes que dans les musiques, qui sonnent parfois très actuelles. « Moi, femmes », rien que le titre donne le ton.
Je ne sais pas si les chanteuses que je cite ont écouté Lydia Verkine, mais les similarités sont troublantes !
En extrait, il y a un titre qui pour moi est fantastique et se détache de l’ensemble, c’est « Pour la musique ». Je suis sûr que vous tomberez également sous le charme. Sa progression est in-cro-ya-ble ! Ce titre est d’ailleurs en collaboration avec William Sheller. Et là, on en vient à rêver de ce qu’aurait donné tout un album…

- Pour la musique ⭐⭐⭐⭐


Toi, lien

vendredi 22 mars 2019

The Fantastics - 45t (1971)

1971
(Bell)
rip 45t 320k
D’abord nommé The Velours aux USA, puis, une fois installé en Angleterre, The Realistics et The Fantastics (entre deux labels).
Ce groupe soul sortira un album sous le nom The Fantastics. « Something Old, Something New », extrait de celui-ci sera un succès qu’on trouve sur beaucoup de compilation 70s. Mais pas toujours dans sa version originale.
La face B, inédite, est dans la lignée du hit. 
A ma connaissance il n’y a pas de réédition concernant ce groupe.

A) Something Old, Something New (Macaulay - Greenaway - Cook)

B) High And Dry (Macaulay)

lien de secours

mercredi 20 mars 2019

Maurice Benin - Il faudrait toujours pénétrer les gens... (1974)


1974
(ABA)
rip 33t 320k
Avant de proposer cet album radical, il fallait que je commence par d’autres plus accessibles (Cependant, « accessible », dans le cas de Maurice Benin… hum !). J’espère que vous avez eu le temps de vous familiariser avec sa poésie, son univers, car celui-ci ne fait pas dans la dentelle ! Rien que le nom de l’album et les titres des chansons… La meilleure façon de décrire le contenu est de dire qu’un disque de Maurice Benin est une expérience à vivre. Pas un disque à écouter distraitement. 
En extrait, j’ai volontairement choisi le titre le plus « abordable » (Enfin, c’est vite dit ! :)

01 Les insurgés
02 Art Défèque
03 Miettes de solitude
04 La journée vient de finir
05 On va tous crever

06 Génocides
07 Il faudrait toujours pénétrer les gens par leur porte de service

Le lien pénétrant

mardi 19 mars 2019

Buffalo Smoke - 45t + Maxi (1978)

1978
(RCA)
rip 45t 320k
Buffalo Smoke est l’œuvre de Lou Courtney (né à… Buffalo), qui rejoindra brièvement The 5th Dimension en 1978-79. Lou a également fait partie de The Packers dans les 60s, tout en ayant déjà sa propre carrière.
« Stubborn Kind Of Fella » est la reprise, méconnaissable, d’une chanson de Marvin Gaye de 1962. Année qui correspond au début discographique de Lou Courtney.
Je n’ai pas l’impression que ce 45t soit la version maxi coupée en deux. Mais plutôt une version courte en face A et une version un peu plus longue en face B.
Un album soul funk nommé « Buffalo Smoke », sous le nom de Lou Courtney, est paru en 1976, mais il ne contient pas « Stubborn Kind Of Fella ». Titre efficace, à défaut d’être subtil.
PS : Merci Doc pour la version maxi (en bonus dans le dossier).

A) Stubborn Kind Of Fella (part 1) (W. Stevenson - M. Gaye - G. Gordy) 3:52

A) Stubborn Kind Of Fella (part 2) (W. Stevenson - M. Gaye - G. Gordy) 4:38

lien de secours

dimanche 17 mars 2019

The Others - 45t (1968)


1968
(Az)
rip 45t 320k

⭐⭐⭐

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ! Ca pourrait résumer l’histoire de ce groupe. Car cet unique 45t sous le nom The Others semble n’être paru qu’en France. Alors qu’en Allemagne il se nomme Die Anderen et à l’étranger Kannibal Komix. Même en France leur unique album est paru en tant que Kannibal Komix. De plus la face A n’a pas été ajouté à la réédition de l’album, ce qui en fait un disque assez rare.
Musicalement c’est simple, si vous appréciez The Sweet à la fin des 60s, c’est pour vous ! Autant dire que j’adore et que je vais illico chercher l’album !
Le fondu à la fin de « Easy Squeezy » est sur le disque, pas un problème de numérisation. Ca m’a fait un drôle d’effet à la première écoute ! :)

A) Easy Squeezy

B) Somebody Loves You


lien de secours

vendredi 15 mars 2019

Marcel Amont (1972)


1972
(CBS)
rip 33t 320k

⭐⭐⭐

S’il n’y avait pas le texte d’Alphonse Daudet qui fait retomber le soufflé (et prend du coup la place de deux chansons), j’aurai pu écrire que cet album de Marcel Amont est une réussite totale. Les auteurs/compositeurs, l’arrangeur, le preneur de son… bref, l’équipe à l’origine du disque est parfaite. Chacune des chansons, qu’elle soit joyeuse, tendre, ou délirante, est une pépite. Personnellement j’aime beaucoup « C’est le monde », le texte est vraiment touchant par son réalisme. Moins connue, c’est celle que je retiens pour l’extrait.

- C’est le monde


C'est le lien

mercredi 13 mars 2019

Soundation - 45t (1976)


1976
(Eurodisc)
rip 45t 320k
« Venus » en face A est une reprise des Shocking Blue vaguement disco. Elle sent l’opportunisme à plein nez et n’a pour moi pas grand intérêt. C’est d’ailleurs leur dernier 45t.
La face B est dans le style du groupe Smokie. Tellement différente qu’on dirait un autre groupe. Curieux…
Je ne connais pas les autres 45t du groupe, mais j’espère qu’ils sont plutôt dans le style de « You'll Never See My Tears », qui est un chouette morceau avec de beaux chœurs.
Il n’y a rien sur la toile concernant Soundation, mais, à priori, il venait d’Allemagne.

A) Venus

B) You'll Never See My Tears


mardi 12 mars 2019

Anthony Quinn and Charlie - 45t (1981)


1981
(WEA)
rip 45t 320k
J’étais sûr que ce 45t avait déjà été proposé chez les blogs amis. Ben non…
J’étais sûr aussi que « Life Itself Will Let You Know «  était le genre de chanson à se trouver sur une multitude de compilations 80s. Ben non, encore…
Comme quoi, il n’est jamais inutile de vérifier !
En plus de ce hit intemporel, la face B ne manque pas d’intérêt. « All My Life » voyant la rencontre (unique je pense) de Marc Aryan et du grand harmoniciste Toots Thielemans. Pour un instrumental disco excellent ! J’aurai bien écouté tout un album perso !
Anthony Quinn, principalement acteur, à toutefois enregistré un album et quelques singles, dont l’autre succès, l’envoûtant « I Love You, You Love Me », dans les 60s. Curieusement il semble n’exister aucune compilation…

A) Life Itself Will Let You Know (G. Marchese / N. Kipner)

B) All My Life (M. Aryan)


lien de secours