mardi 30 juin 2015

Noam - 45t (1988)


1988
(Saban / Trema)
rip 45t 320k
Si j'ai acheté ce 45t sur une broc, c'est uniquement pour entendre comment le chanteur de Goldorak avait bien pu évoluer. Car je ne suis pas vraiment amateur des innombrables génériques de dessins animés qu'il a enregistré. Pour le coup ce disque hommage est surprenant. La raison, tragique, est simple, la femme de Noam venait de décéder. Et ça s'entend dans l'interprétation, intense, qui rappelle d'autres chansons de cette époque, Lalanne "On se retrouvera" ou Elsa "T'en va pas". Musicalement, par contre, ça sonne évidemment très (trop à mon goût) '80.
J'ai regardé sur la toile les compilations CD de Noam, et ce 45t n'y figure jamais. Sûrement une question de droit. Ce 45t n'étant pas chez CBS. D'où mon post.

A) My Butterfly

B) My Butterfly (instru.)

lien de secours

lundi 29 juin 2015

Emile - 45t (1981)


1981
(Versailles)
rip 45t 320k
(merci Doc)

« « « CRAIGNOS FORCE 5 » » »

En voyant la pochette je me suis dit « Pourquoi est-il écrit : version originale ??? ». Y aurait-il eu un maboul pour s’attaquer aux bouboules ?… Et bien oui ! Jojo et son orchestre.
Je ne suis pas sûr que Jojo ni Emile se soient fait des bouboules en or avec ce titre, mais cette chanson mérite largement le qualificatif de bon craignos force 5 ! Ce n’est pas une grande reconnaissance, mais c’est déjà ça !
Pour faire rapide, en posant une oreille sur les bouboules (la chanson, enfin… pfffttt !!!), j’ai pensé à Bézu et Roger Pierre et Jean-Marc Thibault. Qui auraient bien été capable de l’interpréter aussi !
J.C. Oliver, P. Oliver et A. Benichou, qui signe cette merveille, sont en fait l’équipe qu’on retrouve derrière Génération 60, les 45t de Delphine… mais surtout la série des « Super Hits » de l’orchestre de Patrick Oliver (Sur laquelle figure toujours des compositions instrumentales originales et souvent intéressantes).

A) Les bouboules du Loto

B) Les bouboules du Loto (instrumental + chœurs)

dimanche 28 juin 2015

Titanic - Return Of Drakkar (1977)


1977
(Barclay)
rip 33t 320k
Après une période d’inactivité de 2 ans suite à « Ballad Of A Rock N' Roll Loser »  (1975), qui donnait à entendre un groupe à bout de souffle. « Return Of Drakkar », sans atteindre le niveau des superbes premiers albums, retrouvait néanmoins le mordant et le son caractéristique de ceux-ci. A savoir ce mélange si particulier des influences Hard Rock style Deep Purple ainsi que les rythmes et les percussions façon Santana. Exemple avec le morceau en extrait qui ferme l’album.
Début Juin, Roy Robinson, chanteur du groupe, est décédé. Il avait dû quitter le groupe pour raison de santé (AVC) en 2009, en pleine tournée. Celle-ci faisait suite à la sortie du très bon « Ashes And Diamonds » en 2008. Le groupe était d’origine norvégienne, mais lui était anglais. Ils ont longtemps été basé en France, pays qui les a signé en premier. Le groupe tournait énormément, et c’est dans un club de Cannes qu’on leur offrira une proposition en or qui changera leur destin. Jouer sur la plage en avant première du film « Woodstock » devant 5000 personnes.
PS : Le lien vers l’album suivant, de 1979, est toujours dispo :

- Let It Ride


Titanic au Golf Drouot 

samedi 27 juin 2015

Trumpet Boy et sa Trompette-Succès - EP (1959)


1959
(Philips)
rip EP 320k
Alias Jim Wild Carson. Fernand Verstaete de son vrai nom était, il est mort en 1992, trompettiste et accordéoniste. Il a joué avec une multitude d’orchestres et d’artistes (Sidney Bechet, Serge Gainsbourg, Django Reinhardt, Claude Bolling…)
Sous le pseudo de Trumpet Boy (le trompettiste masqué !) il a enregistré entre la fin des années 50 et le milieu des 60s un grand nombre d’EP de reprises, parfois agrémentés d’une composition originale.
Les ambiances sont variés (rock, cha-cha-cha, slow, fox, boléro…), et l’orchestre est efficace. Exemple avec cette reprise du hit de Johnny And The Hurricanes :

- Réveil-Rock

Est-ce que succès c’est Trompette ?… La réponse dans le lien
La réponse dans ce lien aussi

Shawn Elliott - 45t (1965)

1965
(Roulette / Vogue)
rip 45t 320k
Moi qui pensais avoir mis la main sur la version originale, j’ai été surpris de lire que la version originale datait de… 1943, et qu’elle était alors interprétée par Sir Lancelot And The Caribbean Serenaders, de Trinidad. Shawn Elliott s’étant chargé de la populariser.
L’adaptation française de Maurice Tézé a également remporté un immense succès grâce aux versions de Sacha Distel, des Surfs et Dalida. Puis régulièrement par de nouveaux artistes.
Ces deux titres par Shawn Elliott figurent sur un album paru la même année. Etonnamment celui-ci ne semble pas réédité. « Shame And Scandal In The Family » se trouve cependant sur quelques compilations CD.
La face B est un superbe rock. Il vaut largement une écoute !
Shawn Elliott est aussi connu pour avoir chanté en 1968 sur « Jacques Brel Is Alive & Well & Living in Paris », l’excellent projet de traduction des chansons de Brel par Mort Shuman et Eric Blau, pour un spectacle musical.
PS : La face A ne vous rappelle pas un générique ?... :
https://www.youtube.com/watch?v=yK892hi6sVo

A) Shame And Scandal In The Family

B) My Girl

lien de secours

vendredi 26 juin 2015

NOUVEAUX LIENS

http://leboncraignos.blogspot.fr/2014/11/ecstasy-45t-1977.html
http://leboncraignos.blogspot.fr/2015/05/daniel-seff-45t-1981.html

Jairo - 45t (1982)

1982
(Garima / RCA)
rip 45t 320k
J'aime bien la voix claire de Jairo, sans pour autant apprécier tout son répertoire. Et comme cela m'arrive souvent, je préfère ici la face B, avec une histoire d'amitié très sympa ! Plus pop que son répertoire habituel, beaucoup basé sur des traditionnels de son pays d'origine.
De mémoire on ne trouve "Mon copain de Normandie" que sur l'anthologie des titres français en 3 CD. Plutôt réservé aux fans complétistes.

A : Neige (Neve) (Franco Migliacci - Claude Lemesle)

B : Mon copain de Normandie (Jacqueline Levasseur - Jairo)

Arrangements: Gilles Tinayre

le lien de secours

jeudi 25 juin 2015

V.A. Philips Hi-Fi Stereo Festival


19??
(Philips)
rip 33t 320k
Voici un disque de démonstration pour les vendeurs de Hi-Fi d’il y a plus de 40 ans. Autant dire que le son et le pressage sont bons ! Les styles de musiques présentées vont du classique au mélange (d)étonnant d’Ekseption, à base de Jazz, Classique, pop et prog. 
Du connu, du méconnu et de l’inconnu. Le genre de compilation où l’on trouve toujours une pépite, au minimum, qui ravie nos cages à miel.
J’ai plus particulièrement apprécié la version de « Guantanamera » par Chaquito And The Quedo Brass. Morceau que je considérais comme une scie, mais qui est ici proposé dans une version aux cuivres étincelants ! 
La version de « La Bamba » est également agréable. Tout comme celle de « A Taste Of Honey ».
The Coffee Set, tout en légèreté avec ses harmonies vocales, à une classe folle sur « Blue Skies ».
Je n’ai pas trouvé la date de sortie de cet album. Mais les morceaux semblent dater du milieu des 60s au tout début des 70s.

01 Anchors Aweigh 3:08 The Band Of Her Majesty's Royal Marines Portsmouth
02 America 2:24 Cortez And His New Latin
03 Adagio 3:42 Ekseption
04 Song Of The Plains 2:26 The London Balalaika Ensemble
05 La Bamba 2:37 Paco Pena With Los Maracuchos
06 People 3:04 Johnny Gray And His Saxophones
07 Unchain My Heart 2:55 Paul Mauriat And His Orchestra
08 Guantanamera 4:38 Chaquito And The Quedo Brass

09 A Taste Of Honey 2:43 The Baroque Brass
10 Blue Skies 2:16 The Coffee Set
11 El Gato Montés 2:55 Malando And His Orchestra
12 Kaiserwalzer, Op. 437 3:08 Das Grosse Wiener Walzer Orchestra Conducted By Max Schönherr

mercredi 24 juin 2015

Sylvia Zerbib - 45t (1985)


1985
(Polydor)
rip 45t 320k
Bizarrement, moi qui n’apprécie pas spécialement les voix de Mylène Farmer ni celle d’Isabelle Adjani, j’aime bien ce 45t de Sylvia Zerbib. Unique apparemment. Les paroles, qui ne tournent pas autour du pot, et l’interprétation un peu habitée donne une certaine originalité. C’est bien produit aussi.
Je pense qu’il y a un certain second degrés de sa part. Mais pas assez justement pour sortir le disque du lot. 
Elle n’a pas insisté car elle est principalement actrice (« Ma femme s'appelle Reviens » , notamment). Sa filmographie n’est toutefois pas énorme.
Les musiques sont signés Alain Dayan, dont j’avais proposé le 45t  « Nagazaki » il y a quelques semaines.

A) Les hommes béton

B) Je me regarde dans toutes les glaces

Lien de secours

Sparks - Maxi (1988)


1988
(Fine Art / Rhino)
rip maxi 320k
Extrait de « Interior Design », paru la même année que l’album « Marc & Robert » des Rita Mitsouko, sur lequel Sparks participe sur plusieurs titres. Cet album ne s’est pas vendu, et le groupe traverse une période difficile. Il faut dire que le disque à beaucoup souffert d’une distribution catastrophique, échouant sur divers labels obscurs. Il est pourtant bon, sans toutefois atteindre la classe des précédents.
En 2008 le groupe l’a réédité sur son propre label en y ajoutant des bonus. Mais pas « So Important (Incredibly Important Mix) ». C’est la raison pour laquelle je vous propose aujourd’hui ce maxi. D’autant plus qu’il a un son sublime.
Sparks n’est plus à présenter. Actif depuis 1970, le groupe vient de sortir un album en compagnie de Franz Ferdinand. Sous le nom FFS (les initiales des deux groupes). Personnellement il m’a déçu. Parfois les talents plutôt que de s’additionner se neutralisent. Se méfier des idées emballantes sur le papier…

A) So Important (Extremely Important Mix) 6:57
B1) So Important (Incredibly Important Mix) 6:49
B2) So Important (Single Version) 4:31

Le maxi lien
L'autre maxi lien

mardi 23 juin 2015

Sttellla - 45t (1981)


1981
(Fontana)
rip 45t 320k
(merci Doc)
Si quelqu’un me demande un jour « Pour toi, quel artiste représente le mieux  musicalement l’esprit belge ? », je pense que spontanément je dirais Sttellla. Je pourrais citer d’autres noms, des icônes, mais Sttellla à toutes les facettes. L’humour, à base notamment de jeux de mots navrants mais totalement assumés. L’autodérision, en mettant en avant les traditions, les lieux et personnalités du cru (Eddy Merckx et Emilie Dequenne). Un côté bricolé, voir amateur, mais au résultat surprenant. Bref, on peut trouver ça génial, comme… incompréhensible ! :) 
Pour parler un peu de ce 45t. Je dirais simplement que c’est le seul passage du groupe sur le label Fontana. La popularité du groupe est encore confidentielle, mais tout ce qui fera son succès est déjà là. Le Doc le confirmera, mais je pense que ce 45t est assez rare.

A) Kanjecherche

B) Point à la ligne Bergh

lien de secours

lundi 22 juin 2015

Jacques Frencey - 45t (1972)


1972
(PES)
rip 45t 320k
La face A est étonnante. La voix et l’interprétation ne colle pas à l’orchestration pop. La rythmique est très présente. Mais ça fonctionne. Jacques Frencey me fait pourtant penser aux chanteurs réalistes de années 50-60.
Jean-Claude Petit, 29 ans alors, aura voulu lui donner un coup de jeune.
Sur la face B, c’est beaucoup plus classique. Charmant duo, qui me fait penser à Samsong. Musicalement c’est du Jouannest pur jus.
On ne trouve aucune trace de ce chanteur sur la toile. Verra-t-on néanmoins un jour son retour ?… Peut-être, car impossible n’est pas Frencey !

A) Quand on a compris, c’est déjà trop tard

B) Le petit prince dort

lien de secours

Jesse Rae - 45t (1985)

1985
(WEA)
rip 45t 320k
Je ne connaissais pas le gars avant de découvrir par hasard « Over The Sea ». Titre qui apparemment a eu un peu de succès en Angleterre. L’interprétation et l’orchestration sont un peu bancals, mais je trouve la chanson splendide. Il est d’ailleurs étrange qu’elle n’ait pas fait un carton planétaire. Peut-être est-ce dû à la personnalité déjantée du chanteur. Dans ses clips il apparaît en guerrier écossais dans des séquences burlesques. Jesse Rae a l’air d’être un fervent défenseur de la culture écossaise.
Musicalement, autant j’adore la face A, autant je n’accroche pas à la face B « Party Crackers ». Qui ressemble à son répertoire habituelle d’après ce que j’ai écouté sur la toile.
« Over The sea » correspond par contre exactement à la pop anglaise que j’aime. Ce morceau a une classe folle. Comme certains morceaux d’Ultravox. Avec un peu du côté décalé des Talking Heads.
Je ne l’écris pas souvent, mais je vous invite chaudement à poser une oreille sur « Over The Sea ». Impossible d’oublier cette chanson après l’avoir entendu !
Pour visionner le clip (le mix est différent du 45t) :

A) Over The Sea (Rae / Worrell)

B) Party Crackers (Jesse Rae)

lien de secours

dimanche 21 juin 2015

Patrick Oliver - Super Hits Vol. 1 (1981)

1981
(RelaSong)
rip 33t 320k
On peut dire qu'on est devant un Oliver hardi ! Pour peu qu'on tende l'oreille. Glisser 4 compositions originales *, des instrumentaux, parmi les reprises est un bon moyen de se faire plaisir en minimisant les risques. Ok, cet Oliver là n'est pas un chef, mais sa petite cuisine est agréable, car contrairement à bien des orchestres, on a pas ici un simple copié/collé. "Amoureux solitaires" par exemple, est encore plus nunuche que l'originale, faut l'faire ! Et puis la guitare, discrète, dans le fond est bien senti.
Je vous propose en extrait un titre de l'orchestre "For me - For you". Funky, avec une bonne partie de sax, et un bassiste déchaîné !
Le rip n’est pas nickel, parce qu’il est ancien. Du genre croustillant, mais écoutable.

A1 Amoureux Solitaires (E. Medeiros, Jacno)
A2 C'Est Guignol (J.J. Debout)
A3 Primitif (C. Engel, R. Gotainer)
A4 C'Est Dur D'Être Un Héros (J.P. Capdevielle)
A5 Gaby Oh Gaby (Bashung, Bergman)
A6 Raps Tap * (Pat Benesta, R. Lapouge)
B1 Super Trouper (B. Anderson, B. Ulvaeus)
B2 When I'm With You (Ron Russel Mael)
B3 Woman In Love (B. Gibb, R. Gibb)
B4 Corn Flakes * (A. Benichou, J.C. Oliver)
B5 For Me - For You * (Pat Benesta, R. Lapouge)

B6 Sing Me A Song * (A. Benichou, J.C. Oliver)

Le super lien
Le super lien itou

samedi 20 juin 2015

L'été s'ra Jo ! (Megamix Vol.2 - 2015)


Afin de ne pas bronzer idiot dans les semaines qui arrivent, je vous propose aujourd’hui la suite du nec moins ultra du bon craignos. Vous me direz en zieutant la liste, toujours rien de neuf sous le parasol. Ce à quoi je répondrai à nouveau oui, et non. Oui, dans le sens où tous les morceaux proviennent de rips réalisés ces derniers mois. Et non, dans le sens où j’ai trouvé un concept pour qu’en fermant les yeux vous fassiez un bond dans le passé. A savoir que je propose une sorte d’émission de radio, avec titres enchaînés et des jingles comme au début de la FM. Je vous propose donc la crème du bon craignos de 1970 à 1986 à écouter sur le top de la technologie d’aujourd’hui. 
Je ne garantie pas que ce megamix aidera à emballer les nanas ou les mecs, mais qui sait… En se démarquant de la fadeur des pseudos tubes de l’année, c’est peut-être une façon originale de vous faire remarquer. Comment ?… Qu’on se paye votre tête ?… Comment pouvez-vous réaffirmer cela. Je viens juste de poster « L’été s’ra Jo ! (D'la Côte d'Azur à Saint-Malo) vol.2 ». Pfffttt !!!
PS : Merci à Rennes Man et au Doc pour leurs pép’hits.

A écouter et/ou à téléchoper, ici :

Lien de secours

Pour ceux qui n’aiment toujours pas les surprises, la liste des  nouvelles pépites en un clic, ici :

vendredi 19 juin 2015

The Lolita Ladies - 45t (1976)

1976
(Topkapi)
rip 45t 320k
(merci Doc)
Paru sur Topkapi, label de Jean Kluger réservé aux artistes flamands. Mais pas exclusivement quand on écoute ce 45t. Ecrit par Billy Bridge, il s’inscrit dans la famille des « El bimbo », « La balanga », etc… De la musique à danser avec un brin d’exotisme (Made in Belgium en l’occurence). Un cran en dessous des tubes cités plus haut, mais ça s’écoute avec plaisir ! C’est joué à l’ancienne, c’est à dire par un vrai groupe, et les zicos s’y connaissent pour rondement faire tourner l’affaire.

A) Toro (Part 1)

B) Toro (Part 2)

lien de secours

jeudi 18 juin 2015

Gilles Marchal - 45t (1976)


197(EMI / Pathé)
rip 45t 320k
L’album proposé l’année dernière (toujours dispo) ayant intéressé du monde,
http://leboncraignos.blogspot.fr/2014/03/gilles-marchal-drole-de-vie-1978.html
je propose aujourd’hui un 45t retrouvé il y a quelques jours. Avec deux chansons aussi belles que celles du 33t.
J’ai une tendresse particulière pour l’histoire racontée sur « Maurice et fils ». On entend bien à travers ce texte que Gilles Marchal était également écrivain.
« On n’refait pas le monde avec une chanson » sonne un peu plus variété que d’habitude, mais ça n’enlève rien je trouve à la qualité de celle-ci.

A) On n’refait pas le monde avec une chanson

B) Maurice et fils

lien de secours

mercredi 17 juin 2015

L'été s'ra Jo ! (Megamix Vol.1 - 2015)


Afin de ne pas bronzer idiot dans les semaines qui arrivent, je vous propose aujourd’hui le nec moins ultra du bon craignos. Vous me direz en zieutant la liste, rien de neuf sous le parasol. Ce à quoi je répondrai oui, et non. Oui, dans le sens où tous les morceaux proviennent de rips réalisés ces derniers mois. Et non, dans le sens où j’ai trouvé un concept pour qu’en fermant les yeux vous fassiez un bond dans le passé. A savoir que je propose une sorte d’émission de radio, avec titres enchaînés et des jingles comme au début de la FM. Je vous propose donc la crème du bon craignos de 1969 à 1984 à écouter sur le top de la technologie d’aujourd’hui. 
Je ne garantie pas que ce megamix aidera à emballer les nanas ou les mecs, mais qui sait… En se démarquant de la fadeur des pseudos tubes de l’année, c’est peut-être une façon originale de vous faire remarquer. Comment ?… Qu’on se paye votre tête ?… Comment pouvez-vous affirmer cela. Je viens juste de poster « L’été s’ra Jo ! (D'la Côte d'Azur à Saint-Malo)». Pfffttt !!!

A écouter et/ou à téléchoper, ici :


le lien secours

Pour ceux qui n’aiment pas les surprises, la liste des pépites en un clic, ici :

mardi 16 juin 2015

Marcel Allin - 45t (1985)


1985
(Attila / RCL)
rip 45t 320k
...

A) Toi et moi

B) Oui mais l’amour

le lien de secours

Eva - 45t (1978)

1978
(Philips)
rip 45t 320k

La première partie de sa carrière (1964-76) a bénéficié d’une magnifique double compilation, introuvable aujourd’hui, mais pas la période Philips qui concerne ce 45t. Qui reste inédite en CD.
Eva, pour faire court, est une chanteuse d’origine allemande à la voix grave et chaude, qui me fait penser à celle d’Esther Galil. Eva s’impliquant autant qu’Esther dans l’interprétation de ses chansons. Comment rester insensible face à la beauté de celles-ci…
Les deux chansons de ce 45t sont en phase avec le son de 1978, et sonnent donc moins « chansons réalistes » que son répertoire des années 60, début 70. Mais je les trouve tout aussi intéressante.
« Je m’en vais » est l’adaptation du tube « It’s a heartache » de Bonnie Tyler. Mais est-ce utile de le préciser…

A) Je m’en vais (It’s a heartache) (Scott - Wolfe / Adapt. F. Bernheim)

B) danse avec le temps (Eva - D. Vézolles / Eva)

Direction musicale : François Bréant

le lien de secours

lundi 15 juin 2015

Marianne Mille et Maurice Dulac - Dis à ton fils... (1974)


1974
(Barclay)
rip 33t 320k
Il s’agit plus d’une compilation de 45t datant du début des années 70 que d’un véritable album. Les influences folkloriques d’Amérique du Sud sont très présentes. Comme chez Hugues Aufray à l’époque. Ca a vieilli, mais certains titres, moins dans cette influence, restent très beaux. Perso, je pourrais écouter en boucle « Les plus beaux voyages », chanson qui me fait énormément penser à Caradec. Je suis très sensible à ce genre de textes et de mélodies. « On dira qu'un homme nu est mort » dans son rythme me rappelle Moustaki.
Duo à la scène comme à la ville, je trouve que les deux voix se complètent bien. Apparemment Maurice Dulac n’a plus rien enregistré après 1976. Mais tous les deux continuaient encore à se produire il y a quelques années.
A noter que les textes sont principalement de Boris Bergman.

- Les plus beaux voyages

Le lien qui dit à son fils