mardi 31 juillet 2018

Diamond Head - The Friday Rock Show Sessions (1992)


1992
(Raw Fruit)
rip CD 320k
Merci Metallica ! En effet, grâce au maxi « The $5.98 E.P. - Garage Days Re-Revisited » paru en 1987 et contenant cinq reprises décapantes, j’ai ainsi découvert cinq excellents groupes. Dont celui que je vous propose aujourd’hui. Les albums étant assez facilement trouvables j’ai choisi ce disque avec du live en studio et du live au festival de Reading. Le son est nickel, et ce sera un bon moyen de les découvrir, pour ceux qui ne les connaissent pas encore. Ou de compléter la discographie pour ceux qui ne connaissent que les albums du début des 80s. J’avais acheté ce disque avec dessus un sticker import, je pense donc qu’il ne doit pas être courant en France.
Formé en 1976, Diamond Head, pour situer rapidement, fait partie des pionniers de la NWOBHM. Sans pour autant rencontrer le même succès que ses camarades Iron Maiden, Saxon, Venom, Raven… Heureusement le temps passant les groupes thrash ayant été influencé par ceux-ci seront reconnaissant et ne manqueront pas de les citer et de les reprendre. Ce qui a sûrement permis de relancer le groupe avec l’excellent « Death and Progress » en 1993, et du coup ouvrir notamment pour… Metallica.  

1. Sweet And Innocent (In Session '80) 03:30

2. Lightning To The Nations (In Session '80) 04:17
3. Am I Evil (Reading '82) 07:19
4. In The Heat Of The Night (Reading '82) 05:47
5. Borrowed Time (Reading '82) 08:00
6. Don't You Ever Leave Me (Reading '82) 08:16
7. Sucking My Love (Reading '82) 08:36
8. Play It Loud (Reading '82) 07:20

Le lien de diamant

11 commentaires:

  1. Tu veux faire sauter la maintenance chez ti1ca ? Tu y va fort pour recommencer :-()

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà, c'est pour savoir si Ti1ca tient bon :)

      Supprimer
  2. C'est de l'honnête métalleux sans être transcendant !
    Mais chapeau pour la pochette signée Jerry Paris (sur ce label un peu spécialisé dans le Festival de Reading), c'est un mix entre les couvs de Marvel/Strange et Massacre à la tronçonneuse !De là à savoir si ça faire vendre plus que dans les 80's avec des pochettes heroïc fantaisy ?
    Une évolution du metal qui plaira à Jo … le metal musette avec des covers d'André Verchuren à donf par Korpiklaani, des potos finlandais qui ne sucent pas que de la glace ! https://www.youtube.com/watch?v=e7kJRGPgvRQ
    http://i65.tinypic.com/abi96o.jpg
    Le Gabuz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Du metal festif comme l'excellent Skyclad. En concert ça prend toute sa dimension ! L'accordéon et le violon sont bien mixés, juste ce qu'il faut.

      Supprimer
  3. Va pour la pochette qui fait très bd. Question zik j'ai pensé à Black Sabbath pour le titre en pré-écoute. Pas trop mon trucvcomme tu sais donc je laisse pour les amateurs du genre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Black Sabbath, UFO, Deep Purple... Ces groupes ont posé les bases du Heavy Metal, Diamond Head est la génération qui a suivi, pour perpétuer le genre et le moderniser. J'ai bien aimé cette période foisonnante, la NWOBHM.

      Supprimer
  4. Je pense que je dois être l'u des rares à avoir apprécier "Canterbury" leur 3ème album que je trouvais à l'époque moins "bourrin" que les précédents opus...
    Ceci dit l'extrait proposé est excellent et je téléchargerai l'album de retour à la maison( si t1ca tient jusque là)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans le genre moins "bourrin" j'avais également aimé le groupe Demon à la même époque.

      Supprimer
    2. Je te rejoins sur Demon...
      J'adore British Standard Approved et Thé Plague...
      Très conceptuel et mélangeant les styles du planant au hard..

      Supprimer
  5. Diamond Head est mentionné dans un article dans le dernier Rock & Folk : "...le groupe qui a le plus influencé Metallica" (p14)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'achète plus Rock & Folk depuis belle lurette...
      N'empêche que je n'écris pas que de bêtises :)
      Metallica jouait les chansons de Diamond Head bien avant d'enregistrer leur premier disque. On peut les entendre sur des démos trouvables sur des bootlegs.

      Supprimer