mercredi 13 avril 2016

Jules Brunin - 45t (1978)

1978
(J.2000)
rip 45t 320k
(merci Doc)
Youpi, j’ai gagné mon pari ! Ben oui, c’était pourtant loin d’être évident de deviner que ce disque paru au moment où le disco envahissait la planète, en 1978, n’en était pas un ! Il faut avouer que Jules Brunin a un blaze qui rime avec groove… Que son look haut en non-couleur et le cadre où il pose font furieusement penser aux pochettes de Cerrone… Et que le titre « Petit Gérard » donne très envie de se précipiter sur le dancefloor avant même d’avoir entendu une seule note… Mais c’est sans compter sans mon pif légendaire ! ;)
A quoi ça ressemble alors ?… Je répondrai par l’adresse d’un blog le concernant. Vous y trouverez toutes les réponses, et plus encore. Un parcours surprenant l’Julot ! :
http://julotlarevolte.blogspot.fr

A : Petit Gérard (J. Brunin - G. Soccio)

B : 7 pas le mur, 7 pas la porte (J. Brunin - A. Delcambre)

lien de secours

9 commentaires:

  1. Alors là Jo j'en reste bouche bée, je vais aller sur son blog pour voir qui est cet o.c.n.i (objet chantant non identifié)

    RépondreSupprimer
  2. La classe ! Du Jean Meyran slammeur, Jules était un précurseur. La face B, qu'il déclame, façon Ferré sous valium, est à mon avis encore supérieure à la face A :-)

    Belle trouvaille, Jo.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci au Doc surtout ;)
      Ayé, j'ai enfin retrouvé à qui me faisait penser sa voix ! A Jean Richard.

      Supprimer
  3. J'ai lu sa bio sur le blog en lien et le personnage est attachant vus toutes les vicissitudes qu'il a subi pendant son enfance... Je lui pardonne donc ce petit égarement vinylique.
    Des écrivains ayant possé la chansonnette, il y a le meilleur comme Yves Simon et le pire comme Houellebecq...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a le cas des chanteurs ayant écrit des livres, parfois bien reçus comme Hervé Vilard.

      Supprimer
  4. Jo a Brunin !

    Et moi........
    J'ai Bruni..

    Je sors :((

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Car là... où tu es, le soleil donne !

      Supprimer
  5. Omg ! Mais que vient faire Gino Soccio dans l'écriture du "Petit Gerard" ?? Lui qui nous a pondu le superbe disco "Dancer" en 1979 !

    RépondreSupprimer