mardi 12 avril 2016

Chéri - 45t (1982)

1982
(Polydor)
rip 45t 320k
« Murphy’s Law », a été un tube funky énorme et demeure intemporel. La seule compilation existante de ce groupe est devenue rare, et ne propose visiblement que des versions longues. J’ai d’ailleurs l’impression qu’elles ne sont pas d’origines… Et les versions de « Murphy’s Law » que l’on retrouve sur les compilations à thèmes sont la plupart du temps des versions remixées.
De plus, l’album dont sont extraits les deux titres du 45t n’a jamais été réédité. Donc le moyen le plus sûr d’avoir le tube comme nous l’entendions à la radio est d’écouter le 45t… dans sa durée 45t. 
C’est quand même incroyable les bidouillages que peuvent subir des chansons avec le temps ! Jusqu’à faire de la version d’origine une version pas évidente à retrouver.
« Anything is Possible » n’est pour sa part présente que sur l’album, non réédité, et la compilation bizarre de 1993. Le morceau fait pâle figure devant l’impeccable « Murphy’s Law », mais se laisse toutefois écouter.

A) Murphy’s Law (Geraldine hunt / Daniel Joseph)

B) Anything is Possible (Geraldine Hunt / Kathleen Dyson)

lien de secours

8 commentaires:

  1. Ta remarque est tout à fait juste, les tubes dance des années 70 ont subi tellement de bidouillage, qu'il est parfois impossible de retrouver le son de ces années là. Avant que je fasse mon blog, j'ai eu ce problème avec "Nice and Slow" de Jesse Green qui n'était jamais la vo d'origine et j'ai bien d'autres exemples...et puis ces versions longues n'ont en effet pas trop existés! on tournait avec les 45 tours en ce temps, le maxi est apparu un peu plus tard, milieu 70's

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a plusieurs hypothèses je pense. Les artistes réenregistrent les chansons parce qu'ils n'ont pas les droits. La maison de disques de la version originale ne faisant pas son boulot, il faut bien vivre. Ou les versions sont remixées pour donner un coup de jeune à coup de rythmes bourrins et de synthés à deux balles.

      Supprimer
    2. "Murphy's law", c'est la loi de Murphy, autrement dit la loi de l'emmerdement maximum.
      C'est ce que l'on vit tous le jours avec ses multiples versions...

      Supprimer
    3. Nous étions prévenus...

      Supprimer
    4. Je rajouterai que le temps n'est pas le seul facteur de l'altération des versions, il y a également l'espace (l'espace-temps, on se croirait dans un épisode de StarTrek)...
      En fonction des pays, les versions sorties pourtant en même temps peuvent être différentes, ce qui rajoute à la confusion.
      Le 45 tours de Murphy's law fait 3'15 en France, 3'30 en Hollande, 3'45 en Allemagne
      et 3'53 aux USA en version remixée alors la version album fait 4'45...
      C'était chose courante à l'époque
      et certaines versions sur CD sont réellement des originaux mais qui ne correspondent pas aux originaux tels que nous l'écoutions à l'époque (Je pense à 2 exemples en particulier : Ken Laszo avec son "Hey Hey Guy" et Topo & Roby avec "Under the Ice")...

      Supprimer
    5. C'est l'edit Murphy :oP

      Supprimer
  2. Un point de vue sur le synthé funky ou wave (et autres machines) de fin 70's/début 80's, pas sur ces titres non écoutés encore moins sur l'aspect remixage :
    Yamaha CS-80, Oberheim OB-X, Roland TR 707/808/909, Linndrum ... il y a des nostalgiques :
    Ektpomohta - VHS​-​Rip (2016) ... et la pochette garde le style de cette époque révolue
    https://f4.bcbits.com/img/a3952206608_10.jpg
    Le Gabuz fort mal à propos !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout dépend comment ils sont utilisés. Mais pour ma part, je trouve qu'il y a beaucoup de productions 80s qui ont nettement moins bien passé les années que celles des 70s. Ce n'est que mon avis évidemment.

      Supprimer