vendredi 29 avril 2016

Gemini - 45t (1977)

1977
(Omega International)
rip 45t 320k
(merci Doc)
J’ai du mal à comprendre l’engouement dans les 70s pour ce genre de disques… Ok, il y a eu les succès des B.O. de « Histoire d’O » et « Emmanuelle ». Mais les chansons basées sur des soupirs, des mots susurrés et des petits cris… ont plutôt tendance à m’exaspérer. D’autant que c’est surjoué, donc jamais crédible.
Je me souviens d’un morceau des Aphrodite’s Child sur le double album « 666 », où Irène Papas simule un orgasme durant d’interminables minutes. C’est d’un ridicule… Tout ça pour se faire censurer, et du coup faire parler de l’album. Une stratégie de promo comme une autre…
Mais venons-en à ce 45t, qui dés la pochette annonce la couleur de façon très racoleuse. Ce que confirme l’écoute de la face A, à savoir une musique délicieusement naïve, assez sympa, sur laquelle deux jeunes filles, chaudes comme des baraques à frites, viennent s’exciter !
La face B, langoureuse, offre un instrumental plus « érotiquement correct ».
Gemini est un projet sans lendemain de Tony Winter, ici sous pseudo. C’est certainement lui d’ailleurs qui joue la guitare sur « I Miss You So ».

A - L'amour interdit (Kick Dandy - Kick Dandy)

B - I Miss You So (Kick Dandy - Kick Dandy)

Produit par Kick Dandy

22 commentaires:

  1. N'est pas Donna Summer qui veut, niveau soupirs !
    Mais pourquoi, bon dieu, avoir placé le titre sur cette bannière à fond blanc ?
    j'aurais bien aimé être un petit.....lapin ! Mouarf !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Musicalement, je trouve que la A fait très "Verde" de Ricky King avec la guitare troquée par un clavier de bal et la respiration artificielle en plus.

      Supprimer
    2. Tu as raison de poser la question. Pourquoi sur fond blanc et pas bleu, rose ou vert ?...

      Supprimer
    3. Fabien Lecave a certainement un avis éclairé sur cette énigme.

      Supprimer
    4. Ah mais oui, tout à fait ! Nous avons là un "Verde" riquiqui !

      Supprimer
    5. "la A fait très "Verde" de Ricky King"

      Pouce Pouce

      Supprimer
  2. TIl ne faut pas oublier dans ce style la belle Rita (Cadillac du Crazy Horse) qui en 69 (année très érotique) nous proposait ses gémissements sur une musique de Pierre Grocolas (Le coquin)
    https://www.youtube.com/watch?v=qjdss7wAHH0

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et les duos de Gaingain aussi ! Mais là on ne joue plus dans la même division.

      Supprimer
    2. Musicalement c'est top, mais les interventions de Rita sont d'un pénible...
      Avec un prénom pareil et belle comme elle était, elle aurait pu être marchande de gaufre !

      Supprimer
  3. Bon si vous voulez des chaud...(ace délicat) il ne faut pas oublier les Miss du "band" Saint-Tropez, là aussi c'était racoleur à souhait :)))

    RépondreSupprimer
  4. Allons y pour les Coco girls de Patrick Sepabien aussi !
    A propos de Rita, dans les 70's il y avait, à la Foire du Midi, la femme la plus grosse du monde,et elle s'appelait... Rita ! Ce doit pas être la même...

    RépondreSupprimer
  5. Hello!
    Pleaz help me this vinyl singles a good quality Laurent & Gesa - Tango D'Amour (1983)
    many many thanks !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sorry I do not have it. Maybe a friend of the blog will this record.

      Supprimer
    2. Tu l'as mais tu veux le garder pour toi !!!!!
      Je blague bien sûr.
      Il m'a posé la même question. Et je n'ai pas non plus. Tant pis.

      Supprimer
    3. Ok, je croyais que tu me l'avais envoyé et que je ne l'avais pas gardé parce que c'était trop naze :)

      Supprimer
  6. "Je me souviens d’un morceau des Aphrodite’s Child sur le double album « 666 », où Irène Papas simule un orgasme durant d’interminables minutes. C’est d’un ridicule… Tout ça pour se faire censurer, et du coup faire parler de l’album. Une stratégie de promo comme une autre…"

    Pas vraiment Irène Papas jouait le rôle de la prostituée (la grande Babylone) sur ce concept album sur le livre de l'Apocalypse, et la scène de l'orgasme a pour moi tout son sens sur l'album.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, le morceau a sa place dans le concept, mais c'est la forme que je trouve discutable.

      Supprimer
  7. Vu la pochette, l'année de sortie et les soupirs, je m'attendais à un titre disco, je suis déçu.......c'est vrai, on est tellement habitués à des orgasmes sur de la musique disco... n'empêche, une pochette comme ça aujourd'hui dans les supermarchés, avec deux mineures, ce serait immédiatement censuré. Par contre, les pochettes de compil électro avec pétasses aux nichons XXXXL à l'air, ça passe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas faux...
      Mais, c'est quand même tordu d'avoir choisi des filles si jeunes pour la pochette.
      Sinon, musicalement, le concepteur est en retard de quelques années. Comme tu le soulignes on s'attend plus à du disco en 1977.

      Supprimer