jeudi 28 avril 2016

Johnny Dover And His Happy Sound - Operagogo (1969)


1969
(Krone)
rip 33t 320k
33t introuvable sur la toile. Les autres disques du gars ne sont pas faciles à trouver non plus.
Musicalement c’est du jazz pop joyeux à tendance lounge. Super bien produit ! Alors que, vu la pochette, je m’attendais à nettement plus craignos !
Il y a peu de documents sur Johnny Dover, mais j’ai trouvé ce court papier paru à l’occasion de son décès en 2002 :
Le jazzman belge Johnny Dover, auteur-compositeur né à Laeken en 1929, est décédé lundi vers 17h00 à Bruxelles, des suites d'une longue maladie. Autodidacte de la musique, ce saxophoniste et clarinettiste a côtoyé les plus grands noms du jazz. Il dirigeait depuis 1966 son propre Big Band, et fut pendant dix ans un des piliers du grand orchestre de la BRT, sous la direction de Francis Bay.
Johnny Dover a commencé sa carrière musicale à l'âge de 15 ans. En 1947, il formait son premier groupe de jazz et remportait l'award du meilleur clarinettiste à l'International Jazz Competition.
Par la suite, il a joué entre autres avec Johnny Griffin, Slide Hampton, Bill Coleman, Horace Parlan, etc…
A côté du jazz, Johnny Dover a aussi travaillé dans la musique pop, accompagnant notamment la chanteuse Caterina Valente durant son tour du monde. C'est à cette époque qu'il a côtoyé des noms tels que Stan Getz, Shirley Bassey, Aretha Franklin, Natalie Cole, Barry White ou Julio Iglesias.
Membre du groupe Placebo, de Marc Moulin, il forma en 1975 sa « Sax Combination », un quintet de saxophones qui a permis de démontrer les diverses formes d'harmonisation que pouvait révéler un ensemble de saxos.
- Jerkin' Margy

Le son heureux est dans le lien

13 commentaires:

  1. On va écouter rien que par le fait qu'il aie accompagné Caterina Valente, car la mémé est la marraine du fils d'une amie (le monde est tout petit)et qu'avant d'être des amis et bien la Caterina V ne faisait pas partie des choses que j'écoutais, mais bon pour faire plaisir, mais là je m'égare...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une anecdote qui va intéresser Fabien Lecave ! :)

      Supprimer
    2. Ah oui !

      Supprimer
    3. Quand j'ai vu le titre de l'album j'ai pensé à un titre pour une future d.... pardon galette de Patrick Sépasbien, "Aperoagogo".

      Supprimer
    4. Patrick Sépasbien28 avril 2016 à 16:18

      Ah ouais putain c'est génial ! Merci mon bon Jo ! J'vais faire ça ! Au niveau artistique y en a pour 2 heures à boucler ce nouvel album et on fêtera ça avec une teuf de folie à coup de beaujolais et de sauciflard. On va s'en foutre plein la gueule, ça va êt' génial ! côté zic t'inquiète, g déjà prév'nu mon pote DJ Barnabé. Et lui niveau teuf il s'y connait. C'est pas l'dernier à finir la tête dans les chiottes j'vais t'dire. Qu'est-c'qu'on s'marre. ça va êt' génial !

      Supprimer
    5. Eh oui !

      Supprimer
    6. Pour les titres, il suffit juste de traduire littéralement les titres :
      Swinging Queen : La reine du va-et-vient
      Blowing Freddy : En turlutant Freddy
      8 to the bar : A 8 sur le bar (Chez Denise, bien sûr)...
      Etc... :-D
      Mais comme dit Patrick, c'est que d'l'amour....

      Plus sérieusement bonne surprise, la musique se laisse écouter, c'est bien agréable. Merci

      Supprimer
    7. "y en a pour 2 heures à boucler ce nouvel album"

      Ah !, vous allez enregistrer un triple album ?

      "C'est pas l'dernier à finir la tête dans les chiottes j'vais t'dire"

      Parce que c'est là qu'il y a la meilleure acoustique pour ce genre de prod, n'est-ce pas ? ;)

      Supprimer
    8. Je n'avais pas fait gaffe Seric, mais c'est un polisson ce Johnny Dover... and over... and over...

      Supprimer
    9. "Ah !, vous allez enregistrer un triple album ?"

      pas mal celle-là mais je pense pas. Pour parler sérieusement je pense qu'il y a beaucoup de travail après enregistrement d'un disque de Patrick. Y a tous les bruits de pets à supprimer

      Supprimer
    10. Qu'il est agréable de vous lire dans vos délires !
      Surtout Fabien Lecave §
      Quelle faconde, quelle prolixité ostentatoire , quel bagout désopilant et d'une vacuité abyssale.
      Je dis BRAVO !
      PS : tenez-moi au courant du triple album quand même...ça m'intéresse.

      Supprimer
    11. Patrick Sépasbien28 avril 2016 à 19:18

      C'est exactement ça Rennes Man. Et ensuite faut aérer le studio pendant une bonne demi-heure. C'est génial, j'adore.

      Supprimer
    12. En effet, oui !

      Supprimer