jeudi 2 juin 2016

Rémy Saint-Maximin - 45t (1975)

1975
(Carrere)
rip 45t 320k
Studio C.B.E. Ingénieur du son Bernard Estardy. Pas besoin de vous faire un dessin sur les raisons de cet achat ;)
Je ne sais pas si Rémy Saint-Maximin a eu du succès, en 1975 j’étais trop jeune pour m’en rendre compte. Mais à l’écoute de « Evelyne », je serais surpris d’apprendre que cette chanson n’ait pas été un hit, car elle a les ingrédients. De la mélodie envoûtante au refrain qui fait mouche. L’orchestration impeccable et l’interprétation qui n’est pas sans faire penser à Juvet, notamment.
Bref, une chouette découverte pour moi. Qui mérite amplement trois étoiles !
« Oasis » (Oasis ?… oh !), rappelle également dans l’interprétation Juvet. La chanson, plus sautillante, est moins marquante, mais Rémy avait sans aucun doute le sens de la mélodie.
PS : Dernière minute, voici une bio intéressante, et très détaillée du parcours du chanteur : http://www.encyclopedisque.fr/static/biographie-moncorge.pdf

A) Evelyne (Rémy Saint-Maximin) ★★★

B) Oasis (Rémy Saint-Maximin)

lien de secours

14 commentaires:

  1. Très belle chanson, grosse influence dedans de Michel Polnareff aux niveaux arrangements, voix, mélodie ect

    RépondreSupprimer
  2. Alors aucun souvenir de cette chanson...malgré la bio ce gars ne me dit rien et pourtant à l'époque je poussais déjà les disques au bar !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "pourtant à l'époque je poussais déjà les disques au bar !"

      Tu faisais capitaine de soirée après ?... mouarf !

      Supprimer
    2. "Studio C.B.E. Ingénieur du son Bernard Estardy. Pas besoin de vous faire un dessin sur les raisons de cet achat"

      C'est parce que c'est un disque Carrère ?

      Supprimer
    3. Non, non ! C'est pour la coupe à la Farrah Fawcett...

      Supprimer
    4. Et qu'il est sans famille, qu'il s'appelle Rémy.

      Supprimer
    5. A propos de famille n'y aurait-il pas un lien ici :
      http://www.leninimports.com/jacqueline_bisset_gallery_15.jpg

      Supprimer
    6. Je ne connais pas assez Jacqueline Bisset pour confirmer. Mais les deux photos sont belles.

      Supprimer
  3. C'est l'heure de l'Apéricube avec un p'tit Remy Martin, pourquoi pas.

    RépondreSupprimer
  4. prod soignée mais textes à coté ! Estardy aux commandes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, les textes ne sont pas le point fort.

      Supprimer
  5. Lorsqu'on demanda à Jean Gabin si il savait que son neveu chantait, il répondit : Je sais, je sais, JE SAIS !

    RépondreSupprimer
  6. Je confirme que ce titre passait souvent à la radio (toujours en fond sonore chez mézigue dans les seventies) ... pourtant ce n'est pas dans ce style que mes préférences allaient. De là à me souvenir si cette chanson à trusté le haut des hit-parades ... André Torrent (recyclé dans le P2P, mais je ne fréquente pas) par exemple ... aucun souvenir !
    La recette pour faire prendre la sauce ... vous la connaissez mieux que moi : la prod, les violons, un nom qui fait rêver (c-a-d pas Marcel Grougnard !), une tête de minet à brushing qui plaisait aux adolescentes (en fait cela devait être ma frangine qui poussait le volume quand la chanson passait à la radio ... voilà l'explication) en plus d'un bon matraquage radiophonique.
    MC Jean Gab'1 30 ans plus tard a aussi essayé d'y arriver avec sa propre méthode ... autre musique (sans Estardy), autre époque, autre public et autre radio !

    Des pubs de l'époque :
    https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/13335735_10209082027230723_1756345883686423552_n.jpg?oh=bc734c1aa14609f4f47d6cd368a7e7c7&oe=57C4DBA8

    https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/13321736_10154206618089643_107974138179708455_n.jpg?oh=75e04eb0cf859a33f3c01548293338ac&oe=57C7D07E

    Le Gabuz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A en croire les pubs les mecs n'avaient donc pas de problèmes d'odeurs corporelles !

      La recette a évolué avec le temps, mais recette il y a toujours. Le tout pour ces chanteurs est de durer. Et ça c'est une autre paire de manches !

      Supprimer