vendredi 11 mars 2016

Richard Anthony - 45t (1964)

1964
(Columbia)
rip CD 320k
Ce qui me stupéfait une nouvelle fois avec ces adaptations, c’est la qualité de l’orchestration. Avec un son incroyablement puissant et profond sur le titre des Beatles ! Pour ce qui est des paroles, elles sont stupides, mais pas plus que celles d’origines.
La face B, adaptation des Shangri-Las, est fidèle à l’originale. Donc moins surprenante.
Comme le son du 45t saturait un max, j’ai remplacé les deux faces par des versions CD provenant de deux compilations différentes.

A) La corde au cou (I Should Have Know Better)

B) Souviens-toi (de l’été dernier) (Remember)

lien de secours

8 commentaires:

  1. Impec, comme d'hab ! Avec lui, même les Fab Four deviennent du Richard Anthony :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ivor Raymonde savait arranger et diriger un orchestre, pas de doute !

      Supprimer
  2. une adaptation par richard introuvable est "l'amour se meurt
    entre mes mains" , original d' Elton John....Pascal

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est la pagaille dans les rééditions de ce chanteur, et certaines chansons sont en effet introuvables.

      Supprimer
  3. La question Mais comment fait on pour lui pardonner son quintal d'adaptations tandis que pour certains autres chanteurs/euses ont tendance à de se faire descendre pour le même exercice?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce qu'on appelle avoir la classe je pense.

      Supprimer
  4. J'aime beaucoup cette reprise de "I Should Have Known Better" quand le piano claque fort au 1er plan comme ici, un peu comme dans le génial Apocalipstick de Jane... quelques années plus tard dans les années 70.
    Vraiment punchy cette reprise de Richard Anthony, et même si je suis super fan des Beatles (période 65-69 essentiellement), chapeau bas Richard et merci 1000 fois Jo pour ces (re)découvertes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Complètement d'accord avec vous anonyme !
      Merci pour vos commentaires éclairés :)

      Supprimer