vendredi 25 mars 2016

Graffiti Singers - The Fantastic Rock'n Roll Story vol.10 (197-)


197-
(Carrere)
rip 33t 320k
Escroc ! Fripouille ! Charlatan ! Bandit ! Crapule ! Je pourrais continuer ainsi tant le procédé utilisé sur ce disque me répugne. En effet, utiliser des versions enregistrées en studio, présentent sur d’anciens volumes pour la plupart (je ne peux confirmer pour l’ensemble car je n’ai pas tous les volumes), y ajouter des applaudissements pour faire croire à du live, moi on ne me la fait pas. Cerise sur la bouse, le changement de nom de l’orchestre, passant de Graffiti Rockers à Graffiti Singers. Quel est l’intérêt de cette mascarade ?… Le fric, évidement.
Cela dit, une fois le coup de gueule exprimé, je reconnais qu’il y a aussi du positif. En premier, la tracklist, avec deux titres de Wizzard (Roy Wood), un titre de Geordie (le premier groupe de Brian Johnson), un bon titre de Ringo Starr (oui, il y en a !), un autre de David Cassidy… Des chansons pas tellement reprises et ici de façon intéressante. Car il s’agit plus d’un groupe ayant l’habitude de jouer dans les bars que d’un orchestre cherchant à imiter parfaitement les versions originales. Exemple avec le tube de David Bowie en extrait. 
Comme d’habitude, les morceaux étant enchaînés, je n’ai pas découpé les faces. 

- The Jean Genie


Le « fantastique » lien

7 commentaires:

  1. Le coup des faux applaudissements ajoutés pour faire Live est un vieux truc, bien connu des services de police. On pourrait établir une liste. Dans son bouquin Face B, paru il y a une dizaine d'années, Maxime Schmitt raconte que sur leur faux album bootleg "Hard Rock'n'Roll Live" (1971), son groupe, Le Poing, avait repiqué en boucles des applaudissements trouvés dans un vrai disque live de Cream.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est un secret de polichinelle. Beaucoup de live sont en fait joué live en studio. Mais beaucoup de vrais disques en concert sont en partie ou pas mal retouchés, histoire de refaire un solo foiré, une partie de chant massacrée, un problème technique... C'est nul, parce que les imperfections s'est justement ce qui donne de l'authenticité au live. Pour certains artistes il vaut mieux se tourner vers les bootlegs que vers les "concerts" officiels.

      Supprimer
  2. Même les Stones ont usé du truc (voir "Fortune Teller" et "I've Been Loving You Too Long" sur Got Live If You Want It). Et je rappelle la polémique du "Live At Leeds" des Who, qui aurait été enregistré live en studio... :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me suis même bien fait arnaquer avec un faux live du groupe Sweet. Paru sur Receiver, un label où il y a du bon et du très mauvais. Les margoulins, qui avaient récupéré des prises live en studio, lors de la préparation des albums du groupe, avaient dans un premier temps mis sur le marché une série très intéressantes de disques, avec les versions brutes. Sans doute que ces disques se sont suffisamment écoulés, car ces escrocs ont regroupé les titres qui s'y prêtaient le mieux pour sortir un faux live. A la place du groupe, j'aurai une furieuse envie de coller des mandales et de retourner les bureaux de ce label !

      Supprimer
  3. Il était énervé le Jo quand il a écrit sa chronique...
    J'ai cru qu'il allait nous péter une durite de la bécane... :-)
    LE nom du groupe est à géométrie variable suivant les volumes (New Generation, Memphis Young Stars, Rocky Men...) mais surement les mêmes d'un disques sur l'autre...
    Ceci dit, les reprises sont bien faites. En particulier, j'ai "Roll over Beethover" façon E.L.O. (infiniment plus réussie que celle de "Lat train de London" que tu as proposé il y a deux jours mais ça ce n'était pas compliqué)

    RépondreSupprimer
  4. Tiens, le "Rock me baby" de David Cassidy avait été un sacré petit hit, mais il semble bien oublié. Sirop pop et vaguement r'n'r, voir aussi Eric Carmen, Osmonds B. , etc. (et Shaun, bien sûr)

    En tout cas, on a là des hits millésime 72, ça aide pour dater la compile.
    Je discutais pas plus tard qu'hier du label Carrere avec un collègue avec lequel je cause souvent zike.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Carrere, c'est comme Vogue, il y a un paquet de pépites en 45t et 33t qui sont introuvables en CD et ne le seront probablement jamais. Comme cette série r'n'r.

      Supprimer