mercredi 6 mai 2015

Enriqué - 45t (1977)

1977
(Barclay)
rip 45t 320k
Les débuts d'Enriqué Fort sont cocasses. En cause, les chansons de l'éphémère générique, en 1978, de Goldorak, et du retournement de situation en 2007. Avec un coquet dédommagement à la clé.
Ca a dû lui faire plaisir car je ne suis pas sûr qu'il puisse vivre comme un pacha des ventes de sa petite discographie. Dont voici le premier 45t.
Vocalement je décrirai Enriqué comme un mélange de Luis Mariano et de Mike Brant.
Musicalement, en face A on a droit à du 100 % pelle à tarte, aussi léger qu'une kermesse bavaroise.
Et en face B, un titre qui me fait penser, sur le petit motif de guitare notamment, à "The Fool" de Gilbert Montagné. Je préfère d'ailleurs ce morceau.

A) J'aime, j'aime... (Eddy Marnay - Patricia Carli)

B) Quand la musique arrive (Jean-Michel Rivat - Roland Vincent)

lien de secours

6 commentaires:

  1. Sur la face A, "Faire l'amour avec le soleil", ça me fait penser à "faire l'amour avec la mer" (que les amateurs de craignos ne peuvent ignorer).
    Sinon, j'aime pas trop le côté un peu forcé de la voix - avec, en prime, les trémolos, n'en jetez plus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en conviens, un peu de retenue n'aurait pas nuit.

      Supprimer
  2. Enriqué à la soupe ? (y'a une astuce)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un peu tiré par la houppe je trouve :)

      Supprimer
  3. Dernier artiste signé par Barclay sur son label. On lui avait flanqué une écharpe rouge comme signe distinctif.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans les fêtes en blanc de Barclay, Enriqué ne passait pas inaperçu !

      Supprimer