vendredi 21 août 2015

Gianni Nazzaro - 45t (1975)


1975
(CGD / CBS)
rip 45t 320k
Je dois vous l’avouer, je m’y connais en chanson italienne presque autant qu’en pêche à la mouche ou en curling… Il y a quelques chansons et artistes que j’apprécie, mais globalement je n’ai pas une attirance particulière pour la chanson italienne. Qui, j’en suis toutefois persuadé, aborde une large palette de styles avec son lot de pépites. J’en découvre régulièrement d’ailleurs. Peut-être est-ce dû au fait qu’en France nous n’avons eu droit qu’à une petite sélection, diffusée à outrance. Pas forcément les meilleurs.
Exemple avec ce 45t de Gianni Nazzaro, que je trouve sublime. Face A et face B ! Je l’ai acheté au feeling, n’ayant jamais entendu parler de lui. Et à l’écoute j’ai fondu… Les morceaux sont très bien construits, alternant couplets calmes et refrains plus enlevés. Les orchestrations sont à tomber, mêlant traditionnel et modernité. A savoir, violons, guitare classique et chœurs avec une rythmique basse/batterie, plus un soupçon de synthé.
La voix du gars n’est pas l’atout majeur, mais les deux chansons sont parfaitement interprétées. L’émotion est là.
D’après la toile, Gianni Nazzaro a débuté en 1965 et a enregistré jusqu’au milieu des 80s. Il a joué dans une poignée de films également.
Quelques 45t en français sont parus dans les 70s et au début des 80s. Va falloir que je regarde ça de plus près…

A) Piccola, mia piccola

B) Signora addio

Le lien de secours

9 commentaires:

  1. Romanela fut un petit tube au milieu des 70s. Chanté en français.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans le style Frédéric François, j'aime déjà moins.

      Supprimer
  2. En chanson italienne 60's, je conseille Caterina Caselli, qui a chanté un paquet de tubes fabuleux : Perdono / Biciclette Bianche / Il Volto Della Vita (Days Of Pearly Spencer) / Spero Di Svegliarmi Presto / etc… Beaucoup de reprises, superbement produites, dont Les Stones et plus tard,… Uriah Heep !
    Et puis aussi Mina, à ses débuts, quand elle avait les cheveux courts : Il Cielo In Una Stanza / Tintarella Di Luna / Chihuahua, etc , et Rita Pavone : Solo Tu / Gira Gira / La Partita Di pallone / Cuore / etc.
    En règle générale, la variété italienne était beaucoup mieux produite que son équivalent français. Avec souvent un influence évidente de… Phil Spector.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je connais un peu Caterina Caselli et Rita Pavone. Pas du tout Mina.
      Sinon j'aime bien Giana Nannini, Drupi, I Santo California, Massimo Ranieri...
      Ce sont ceux qui me viennent en tête.

      Supprimer
  3. Qualcosa di piu23 août 2015 à 13:48

    Jo,
    Dans le registre de la ritalitude, le mandoline moto club de Juvisy-sur-Orge vous conseille cette stupendissima canzone, une vraie meringue sucrée et fondante à souhait : https://www.youtube.com/watch?v=gpJ9fuVHxp4.
    Une orchestration flamboyante et caramélisée de la grande époque borello-anarchique de 1977 du tandem Toussaint & Senneville, les Phil Spector hexagonaux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelque chose de plus, fort intéressant de la part de Mr Bevilacqua !

      Supprimer
  4. Qualcosa di piu23 août 2015 à 14:23

    Oui, et la face b du 45 tours : "La Fine Di Un Amore", adaptation de "Petite fille du soleil" en version ciambella, le gâteau au yaourt italien, n'est pas pire non plus.
    Malheureusement pas d'adaptation au marsala al dente de "Ne raccroche pas" à ce jour, sauf peut-être sous la douche par le même Bevilacqua...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Antoine et Nino Ferrer ont également adapté, voir créé spécialement, des chansons en italien.
      Charden aussi, mais là c'est introuvable, malheureusement.

      Supprimer
  5. Qualcosa di piu23 août 2015 à 14:54

    En l'espèce c'est pas forcément plus mal...
    Il eût été préférable que Charden ait commis ce genre de forfaiture en tibétain.
    Fort heureusement, vu comment le ciel est bleu comme l'azzurro en Italie, ils n'ont pas dû beaucoup sortir des greniers ces 45 tours depuis.

    RépondreSupprimer