lundi 6 novembre 2017

Bernard Meulien et Gérard Pierron - Gaston Couté (La chanson d'un gâs qu'a mal tourné) (1976)


1976
(Lyrion Music)
rip 33t 320k
Le poète libertaire Gaston Couté, ce sont ceux qui le font vivre qui en parlent le mieux. Toutefois je vais fournir quelques infos, histoire de le situer un peu. Il est né dans le Loiret en 1880, et mort à Paris en 1911. L’alcool, la maladie puis l’oubli… Ses textes en patois, mais pas seulement, il aura peu le temps de les dire et de les publier. Mais leurs forces et leurs pertinences font que Gaston Couté est régulièrement redécouvert à travers des disques, des livres et des documentaires. Le fait qu’il demeure méconnu du public et méprisé des esthètes vous le comprendrez je pense en écoutant l’extrait, qui je n’en doute pas vous donnera envie de vous plonger dans son œuvre.
Cet album fait partie d’une série que l’on m’a prêté et que je proposerai petit à petit. Des disques pas réédités à ma connaissance. Toutefois, des CD ont également été enregistré depuis, parus chez EPM notamment.

01 Le gâs qu'a perdu l'esprit
02 Le foin qui presse
03 Le champ d'naviots
04 Après vendanges
05 La chanson du braconnier
06 Le fondeur de canons

07 L'idylle des grands gâs...
08 La complainte des trois roses
09 Dimanche
10 Les pt'its chats
11 Cantique païen

Le lien qu’a mal tourné

24 commentaires:

  1. J'ai cet album, trouvé en broc il y a 10 ou 15 ans, avec une dédicace visiblement fortement alcoolisée. Mon titre préféré est "Le champ d'naviots", sorte de complainte beauceronne morbide. Gérard Pierron a aussi enregistré une version magnifique de la Chanson de Craonne, que tu as déjà postée sur ton blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Le champ d'naviots" c'est en quelque sorte le "tube" (gros les guillemets) de couté ! Un des textes que je préfère également.

      Supprimer
  2. Je passe mon tour sur celui-ci. Non pas que ce soit mauvais mais je suis plus sensible à la musique qu'aux paroles...

    RépondreSupprimer
  3. Je passe avec Seric, pour moi c'est trop "franco-franchouillard", sans vexer personne, je vois un film avec des gens qui crèvent la dalle dans le Paris de l'autre siècle, un peu le pauvre petit poulbot, non pas mon truc.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça ne se passe pas à Paris, mais à la campagne, plus exactement en Beauce. Gaston Couté était un poète, vagabond, anarchiste. Un aventurier, dans son genre. "franco-franchouillard" oui, si on veut : ce sont des textes enracinés dans un terroir, ce qui pour moi n'est pas un tort, au contraire.

      Supprimer
    2. c'était pas mon propos de "vexer" mais je trouvais le tout très gris, je viens de la montagne et Dieu sait qu'il n'y avait rien de facile dans les années ... oh la la un peu de sourire dans cette journée glacée.

      Supprimer
  4. Bien que j'aime cet album ,j'imagine ce qu'il aurait pu donner avec un plus grand panel d'instruments genre Malicorne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce premier album est assez "rustique" en effet, moins ceux que je proposerai par la suite. Il a était fait avec les moyens du bord certainement.
      Je connais mal le folk français, à part Tri Yann, Alan Stivell et quelques autres...

      Supprimer
    2. Il y a vraiment de bons groupes à connaitre

      Malicorne (Gabriel Yacoub)notamment

      https://ti1ca.com/5i8cdf7n-12-Noel-Est-Arrive-12-Noel-Est-Arrive.mp3.html

      Supprimer
    3. Musicalement ça me plait. Mais est-ce que ce style collerait bien à la poésie de Couté... Je ne pourrai pas dire.

      Supprimer
    4. Je parlais plus au niveau des instruments de musique

      https://ti1ca.com/msnoa3ov-08-Branle-De-La-Haie-08-Branle-De-La-Haie.mp3.html

      Voici plus texte

      https://ti1ca.com/1omxxouz-08-Je-resterai-ici-08-Je-resterai-ici.mp3.html

      Supprimer
    5. La chanson "Je resterai" est assez proche de l'album Gérard Pierron chante Gaston Couté (Les mangeux d'terre), de 1979. Album plus élaboré musicalement.

      Supprimer
    6. Je vois que sur un de ses albums "Le Discours Du Traineux "
      Gabriel Yacoub y est crédité d'un arrangement

      Supprimer
    7. Oui il y a eu arrangement entre eux. Il lui a fait crédit de 2500 francs pour qu'il puisse acheter sa simca 1100

      Supprimer
    8. Ah non , en ce temps là du retour à la terre c'était juste pour une deux chevaux

      Supprimer
    9. Charrue dans les brancards par ici !

      Supprimer
    10. Ayant assisté à la transaction financière pour ce boulot darrangement la contrepartie ėtait pour Yacoub un sac à patates et un litre de goutte.
      Le Gabuz

      Supprimer
  5. Patrick Sépasbien7 novembre 2017 à 02:38

    Sur mon prochain album "embarquez-moi tous ces cons à la fête du slip" je reprendrai "le champs d'naviots". Ça va être génial !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aaaahhhh oui Patrick ! Cela promet un grand succès. J'imagine bien ce titre rester 23 semaines au top 50 dont 3 semaines à la 13ème place.

      Supprimer
    2. Est-ce que tu reprendras également "Comme un naviot sans aile" ?

      Supprimer
    3. Patrick Sépasbien7 novembre 2017 à 07:51

      Ah non on fait pas dans le même registre. Lui Il chante du nez alors que loi je chante du cul ah ah ah c'est génial...et pas seulement quand je bouffe des fayots ah ah ah.

      Supprimer
    4. Ah oui c'est bien vrai ! Et souvent ça pue bien plus qu'une première place du Top 50

      Supprimer
  6. merci bien Jo,je prends très volontiers

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Farfie, je me doutais que tu passerais par ici ;)

      Supprimer