samedi 23 juillet 2016

Plein Sud - 45t (1986)


1986
(Vigathe / Polygram)
rip 45t 320k
Pourquoi ai-je encore ce 45t ?… C’est le genre de disque que j’ai acheté à l’époque (on est pas sérieux quand on a 17 ans !) et dont je me suis séparé sans regret une décennie plus tard. Ce qui est terrible avec les productions pop françaises de la moitié, et encore plus de la fin des 80s. C’est que ça a pris un méchant coup de vieux ! Je ne dis pas que c’est mauvais, mais les synthés clinquant, la façon de chanter maniérée, sans parler des fringues… Perso, ça ne passe plus. Et encore, Plein Sud n’est pas le pire. Par la même équipe j’avais également Passé Simple. Je viens de revoir un passage TV du groupe, mdr !!! https://www.youtube.com/watch?v=fnbzl0Tzj_I Entre Daho et Partenaire Particulier… Vous imaginez le tableau ! :)
Si j’ai rippé ce disque c’est parce que le groupe n’a pas l’air d’avoir bénéficié d’une compilation de ses 45t. Et n’a pas l’air non plus très présent sur les compilations 80s.
PS : Le chanteur a sur « Nuits Blanches » des intonations façon Hubert Mounier de l’Affaire Louis Trio. Vous ne trouvez pas ?…

A) C’est nulle part ailleurs (Plein Sud)

B) Nuits Blanches (Plein Sud)

lien de secours

19 commentaires:

  1. La période des Divas du Dancing et autre Magie Noire. De la dance music à la française assez kleenex interprétée avec une pointe d’arrogance et suffisance.
    C'est pas trop top ici malgré une belle production très pro et propre. Trop lisse ! Il manque le petit "chose" qui aurait apporté une originalité...mais NON !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est mon avis aussi. Quand l'attitude et l'apparence ont pris peu à peu le pas sur la musique, ça a commencé à déconner. Les disques sont devenus des produits calibrés pour rentrer dans les grilles de programmes. Le temps des hurluberlus enregistrant des disques pour la déconne était terminé. Ca ne s'est pas arrangé depuis. J'ai beau chercher de nouveaux Carlos, Topaloff, Charlots... J'en vois pas.

      Supprimer
    2. "Le temps des hurluberlus enregistrant des disques pour la déconne était terminé."
      C'était pas des hurluberlus mais des révolutionnaires qui se permettaient à peu près tout et n'importe comment. L'industrie du disque "officielle" a balayé cela. Il faut aller sur le net et trouver les quelques originaux qui osent autre chose que le "Formaté radio" d'aujourd'hui.
      Et c'est dommage, limite affligeant...

      Supprimer
  2. ça aurait pu passer dans les boîtes, mais on avait déjà les gars cités ci-dessus, et pas oublier Images qui nous chantent les mêmes trucs depuis plus de 30 ans il faut le faire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si je me souviens bien le seul qu'ils ont fait de nouveaux titres avec Emile, dans les années 2000, n'avait pas marché.

      Supprimer
  3. dominique dufaut23 juillet 2016 à 20:16

    Un peu Gold aussi, plus rock FM (de pacotille). Niveau coupe de cheveux et tenues vestimentaires, un concentré de 80's. A conserver comme le témoignage d'une époque.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme on dit, ça a le mérite d'exister.

      Supprimer
  4. La dérive commerciale des 80's dans toute sa splendeur ... des belles gueules qui passent plus de temps chez le coiffeur qu'en répet ! Des porte-manteaux pour les frusques griffées de la hype manipulés par une prod qui leur refile des musiques et des textes insipides en les rassurant avec ce discours : "tiens coco c'est bon vos chansons, mais chante ça c'est écrit par des pros du Label qui vont vous faire des arrangements aux petits oignons".
    Roberto, un rital de Vintimille le chanteur du dernier groupe que j'ai fréquenté, était réceptif à ces phrases enjôleuses surtout prononcées par une émissaire sexy du-dit label.
    Niveau sape vu ses fréquentations (la hype ritalo-parisienne homo du design et de la mode et les nanas bourges de Port-Royal qui l'entretenaient pour son loyer et sa dope) et son envie de reconnaissance artistique ... il était mûr pour ce genre de groupe proto-boys band qui font de la merde relativement bien payée mais avec des contrats pourris et vicieux (pire que les Pistols) !
    Ayant démarré avec eux début 80 dans un post-punk new-waveux politisé, très noir et méchant avec basse punchy (Joy Division, The Stranglers ou Killing Joke) intégrant un chouïa de cuivres et des percus ... ce style de musique trop "son français à la mode" comme Plein Sud m'agaçait au plus haut point ... et comme j'étais le plus âgé - déjà avec charge de famille - en 1983 après une tournée estivale et "mondiale" dans les dancings et clubs de la Creuse (les parigots y étaient accueillis comme des "stars") je n'ai pas suivi cette voie qui me semblait être une impasse et j'ai quitté le navire ... la suite m'a prouvé que j'avais le nez creux ou un peu plus de maturité ... va savoir !
    En résumé si vous connaissez le film Rendez-vous au tas de sable de Gotainer c'est plus que du vécu !
    Comme dit Jo ça a le mérite d'exister ... mais c'est bien le seul mérite que cela a ... 1986/87 le mecs auraient du sentir ce doux vent qui vient de la station d'épuration efficace pour formater les espaces de cerveaux disponibles !
    Nul part ailleurs ... tout est dans le titre !
    Côté international A-Ah et Kajagoogoo c'est pas top et ça vieillit très mal !

    Refusées au casting de Mars Attack ! :
    https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/13445693_10205951282132682_2570746401709295617_n.jpg?oh=e1d3f31d793e82da56099f9cb5952636&oe=581F4664

    Le Gabuz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout est dit ! De cette époque, j'ai conservé les Cure, Fad Gadget, New Order, Depeche Mode, OMD... Mais 86-87 et encore moins après, côté français quasiment rien. J'ai été nettement plus emballé par le Thrash Metal, à l'opposé en tout point des trucs branchouilles et toc pour daube 50.

      Supprimer
    2. Pas assez B52's http://ace-bootlegs.com/wp-content/uploads/ARTISTES%20PRESENTATION/B52s_1.jpg

      Supprimer
  5. Ahhhh les groupes pseudo-pop "new wave" made in France des années 80 :::: Un régal !!!

    Tout un pan musical à ne pas oublier...


    Merci Jo :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Tout un pan musical à ne pas oublier..."

      Pour éviter que ça recommence ! :)

      Supprimer
    2. Gouts de luxe, râga, les calamités, les ablettes....etc...de la bonne m....ixture bien estampillée 80's qui sont les heures sombres de ces années-là

      Supprimer
    3. J'avais acheté le maxi de Goûts de luxe "Omaha Beach", pour la reprise de Visage à mon avis. Un moment d'égarement... Autant dire que je ne l'ai plus depuis longtemps :)
      Quelle rigolade le clip ! https://www.youtube.com/watch?v=j-y1G_t5Iuw

      Supprimer
    4. Le jeu de synthé est "perfect" ! Un clip qui a coûté un max, les effets spéciaux sont dans les costumes de chez Emmaüs...
      Encore une chance qu'il ne faisait pas beau ce jour là......Y aurait eu de l'orage...

      Supprimer
  6. Pas fan non plus, pourtant leur premier disque est super bien foutue : du bon jazz funk chanté avec les titres "le feeling entre les doigts" et "illusion".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je viens d'écouter et je ne suis pas plus emballé par ces deux titres. On est pas loin des premiers disques de Feldman.

      Supprimer
  7. lol... j'aime bien les premiers Feldman.

    RépondreSupprimer