vendredi 2 octobre 2015

Eric Berda et Patrick Préjean - 45t (1972)

1972
(Butterfly Records / Sonopresse)
rip 45t 320k
Un modèle du genre ! Une synthèse... Un de ceux que j'emporterais sur une île flottante. 
Déjà, la pochette, qui à elle seule annonce la (c/d)ouleur. C'est mal chanté et les textes sont affligeants. Mais avec les années, est apparu ce côté craignos qui donne à ce 45t ce charme qui ravi tant mes cages à miel.
Je crois que c'est l'unique passage dans la chanson de Patrick Préjean (en dehors des histoires racontées).

A : Question d’imagination (Guy Narboni)

B : Maman je t’aime (Michel Bernard - Bernard Lamaury)

Arrangements: Hervé Roy
Production: Michel Bernard

lien de secours

9 commentaires:

  1. Sidérant... de savoir que ce truc est sorti dans le commerce ! "Le téléphone pleure", à côté, c'est Baudelaire :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On peut le dire comme ça :)

      Supprimer
    2. et ça, c'est du Baudelaire aussi ?

      https://www.youtube.com/watch?v=xYvmEdth3XU

      Supprimer
    3. Je ne sais pas si je vais m'en remettre........ mouarf !

      Supprimer
  2. Le détail qui tue sue la pochette...
    Le gamin a le Beaujo... et Préjean le lait... oups....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'empêche qu'à l'enregistrement, ça a fait des merveilles ! :)))

      Supprimer
  3. Des paroles qui ont une profondeur philosophique inégalée (je repense à Perret "La Chine" en bien pire)
    Ici le questionnement répond largement au sens de la vie : Où cours-je ? Dans quel état j'erre ?
    Un Grand Moment de solitude m'envahit, soudainement....
    Recevoir la vérité vraie ainsi en pleine poire, ça m'a fichu le bourdon.
    Heureusement qu'il y a les Bogdanov's pour rectifier le tir !

    Merci, Jo, pour m'avoir ouvert les yeux (les oreilles c'est fichu depuis Préboist !)
    ;)

    RépondreSupprimer
  4. alors là je suis sous le choc après mon post sur guy mardel (tout en minuscule obligé) on est bien dans le monde craignos, la grande poêlée...déjà sa chanson "et puis un jour à Narboni sur mon vol.8) était grave mais alors là en tant que composte....dur dur

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Dur dur
      Y'a pas d'lézard, y'a pas d'malaise"

      Supprimer