lundi 12 mars 2018

Trompette Cocktail - EP (1962)

1962
(Gala des variétés)
rip EP 320k
Trompette Cocktail est l’œuvre d’un orchestre mystère. Je n’ai pas réussi à en savoir d’avantage.
Curieux disque en fait, car de plus le format 45t tourne en vitesse 33t, avec quatre titres par face. Ce qui est beaucoup pour ce format.
Je m’attendais du coup à un son miteux, mais non. J’ai juste monter le volume et ajuster légèrement les basses et les aigus.
La sélection et l’interprétation sont évidement kitsch. Perso j’ai une préférence pour les twist et les rock qui à la sauce orchestre « à la papa » sonnent pittoresques. 

A1 : Brigitte Bardot (M. Gustavo)
A2 : Quand l’amour est mort (Pierre Delanoë - Gilbert Bécaud)
A3 : Divine (C. Myrlena)
A4 : Twist twist (Maurice tézé - Pagano - Loti - Madinez)
B1 : Pepito (C. Taylor - A. Truscott)
B2 : Dans le cœur de ma blonde (Jean Dréjac - N. Petty)

B3 : Caravelle (C. Myrlena)
B4 : Tutti-frutti (Richard Penniman - D. La Bestrie - J. Lubin)

La trompette cocktail se déguste dans le lien

10 commentaires:

  1. Des cocktails si tôt le matin, j'ai peur de ne pas supporter, désolé JO, ,mais merci pour l'invitation :-()

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pô graf', l'invitation est lancée ! ;)

      Supprimer
  2. Jean-Claude Brocoly12 mars 2018 à 10:29

    Un bien pâle concurrent! Même pas une ballade pour Alcaline ou un concerto sur les mémères.
    Pfff ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas la même (dé)génération !

      Supprimer
    2. Jean-Claude Brocoly12 mars 2018 à 10:56

      Ouais mais il y a des pistonés sur ce blog ....

      Supprimer
  3. Jacky Platine 4512 mars 2018 à 10:50

    Si tu l'avais enregistré en 45t on aurait eu droit à un beau disque au kazoo.
    Encore une occasion ratée de se marrer un bon coup.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux toujours, avec Audacity ;)

      Supprimer
  4. Glauque François12 mars 2018 à 16:12

    40 ans déjà. J'ai pas vu le temps passer. Ça passe encore plus vite quand on est mort.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A tel point qu'on ne voit pas grandir ses enfants cachés !

      Supprimer
    2. Ni vieillir leurs mères pubères de l'époque. (Rhôô le vilain Doc)

      Supprimer