mardi 26 août 2014

Michel Chevalier (1973)


1973
(Aber Disc' / Discodis)
rip 33t 320k
Voilà qu'arrive un bon craignos force 5, sur une échelle de 10 ! Le juste dosage, pour rendre l'écoute agréable, sans avoir besoin de se coller la tête dans le sable ou de sortir les gousses d'ails. Le gars a une belle voix, avec de grandes capacités, dans le style Mike Brant. Avec en plus un vibrato, pas aussi prononcé que Julien Clerc, mais marqué néanmoins. Les chansons sont de l'école pelle à tarte, donc les textes sont au ras des pâquerettes.
Sur cet album on trouve également quelques adaptations tout à fait respectables, notamment le fantastique "If You Don't Know Me By Now" d'Harold Melvin & the Blue Notes(remis sur le devant de la scène par Simply Red en 1989). Et le non moins sublime "The Air That I Breathe" d'Albert Hammond.
Michel Chevalier vivrait apparemment aujourd'hui au USA, après avoir assuré dans les '80 et '90 les chœurs pour Sardou et Hallyday.
PS : A noter que la présentation est garantie à 0% de vannes sur son nom. Libre à vous de les lancer... ou pas d'ailleurs.

- L'air que je respire et t'aimer


Le lien vers le preux Chevalier

6 commentaires:

  1. "Un Chevalier qui surgit et nous sort de l'ennui" ?
    Espérons...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais pensé à des vannes, mais pas celle-là.
      Ayé, le robinet est ouvert !

      Supprimer
  2. Chevalier qui chante du Radiohead ! Incroyable !

    Anonyme anonyme

    RépondreSupprimer
  3. Très déçu, aucune explication scientifique, description précise d'engins spatiaux ni même un petit "Comment ça marche ?"...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet...
      Il est aussi pas drôle sans Laspalès.

      Supprimer