mardi 8 janvier 2019

Michel - 45t (198-)


198-
(M.J.M.)
rip 45t 320k
Cet autoproduction semble l’unique disque de Michel. 45t que je n’ai pas réussi à dater exactement, mais qui me parait avoir été enregistré au milieu de 80s.
La voix est agréable (Heureusement pour un animateur de radio locale !), la mélodie accrocheuse et les arrangements soignés. Par contre les paroles sont d’une banalité…
La version instrumentale vaut aussi l’écoute. La guitare acoustique, sans être d’une virtuosité renversante met en avant la mélodie.
Maryse Bonnet signe le texte et Tany Turens la musique. Ce dernier est également connu sous le pseudo Emilhenco, dont j’avais proposé le premier EP de 1963. 
PS : « Je t'ai cherchée comme un rêve », alors qu’elle est juste derrière ! Ce bougre de photographe aurait pu lui dire. Franchement… :)

A) Je t'ai cherchée comme un rêve

B) Je t'ai cherchée comme un rêve (instrumental)

lien de secours

17 commentaires:

  1. La belle s'éclipse à reculons , elle à vu que Michel était "cuir"
    Belle publicité pour la firme MJM en tout cas , comme quoi on peut avoir mangé beaucoup de cassoulet et porter un beau blouson
    (il n'y a plus d'écho à la chanson d'Emile and co )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle a aussi vu que c'était un rebelle, car il est interdit de mettre les pieds sur les bancs. Dans sa tête elle chantait alors "Je t'ai fui comme un cauchemar"...

      Supprimer
  2. Gamm a voulu le recruter mais Roger était en arrêt maladie ! Dommage !

    RépondreSupprimer
  3. C'est drôle, on dirait un titre de 63 qui atterrit en 85 ! Complètement anachronique !! Ce qui me frappe, c'est la production à la Phil Spector. Waouh ! Wall of sound baby ! Ce sont de vrais violons à ton avis ? Et ces chœurs !! Ils ont mis le paquet. C'est dommage car pour le reste en effet voix assez quelconque et paroles... bon... voilà quoi.
    Le parrainage cuir est énorme en effet. So 80's...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que ce ne sont pas de vrais violons parce que le son est trop linéaire, mais ils sont bien imités, et discrets.
      J'aime bien lorsqu'il y a des parrainages improbables sur les autoproductions. Ca donne un côté provincial. Genre "Au vrai chic parisien" :)

      Supprimer
  4. Déjà quand j'ai vu la pochette, j'ai eu comme un mouvement de recul... et puis et arrivé l'écoute ! j'ai tenu 20 secondes ... pas mal, non ?!

    RépondreSupprimer
  5. Merci Jo Merci pour la publicité MJM
    notre gamme de produit se trouve maintenant sur Amazon
    (20/100 de réduction au Sensass Sillons , code promotionnel tapez "JO" )

    https://www.amazon.fr/b?ie=UTF8&node=11632143031

    ps , je ne mange plus de cassoulet

    RépondreSupprimer
  6. Pour ceux et celles qui voudraient savoir, Michel m'a trou(v)ée et nous avons créé notre chaîne TV, de corps à corps, ouverte à tous.

    RépondreSupprimer
  7. Idem pour moi pour la partie vocale mais j'avais commencé par la version instrumentale d'abord qui se laisse écouter mais donne l'impression que le type n'en est qu'à la leçon 3 de "La guitare pour les Nuls"...

    RépondreSupprimer
  8. En même temps, celle qui est derrière et qu'il ne voit pas, ce n'est pas plus mal, car elle fait un peu gamine je trouve... Alors attention...

    RépondreSupprimer
  9. Michel Houellebecq10 janvier 2019 à 05:14

    En fait le Michel de ce disque, c'est moi. J'ai quelque peu changé depuis 1985. Je pensais que j'étais un interprète de talent et je portais des cravates blanches

    RépondreSupprimer
  10. Je recherche la date exacte de production de ce vinyl

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si je ne l'ai pas indiqué c'est que mes recherches n'ont pas abouti, malheureusement.

      Supprimer