samedi 2 décembre 2017

Kurtis Blow - Maxi (1980)

1980
(Mercury)
rip Maxi 320k

Issu du Hip-Hop et pionnier du rap, Kurtis Blow est avec « The Breaks » quasiment un one hit wonder. Les disques qui suivront dans les 80s ne rencontreront pas le même succès.
Danseur et DJ à la base, il a à peine 20 ans quand il signe chez Mercury en 1979.
Perso je ne suis pas amateur du hip-hop actuel car musicalement il n’a plus rien à voir. A l’époque, comme vous le constaterez si vous écoutez les morceaux, il y avait de vrai instruments. Et ça fait toute la différence, notamment la basse, énorme !!! C’est pour ça que je voulais ripper ce maxi, le format étant idéal pour reproduire ce son rond, ample.
Kurtis Blow sera avec Grandmaster Flash et Sugarhill Gang une influence majeur pour les générations à venir.
Mon post fait écho à celui du Doc, que je vous invite également à écouter :

A) The Breaks (Vocal) 7:45 (J. Moore, L. Smith, K. Walker, R. Ford, R. Simmons)

B) The Breaks (Instrumental) 5:53 (J. Moore, L. Smith, K. Walker, R. Ford, R. Simmons)

lien de secours

14 commentaires:

  1. Bien que ce disque fasse partie de ma discothèque aussi je salue l'initiative.
    Kurtis Blow fait partie des précurseurs en Hip-Hop ou rap old school.
    Outre ceux cités il y a aussi Joe Bataan.
    Bien Jo 😉

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A ne pas confondre avec André Blot ! :oP

      Supprimer
  2. YEAAAHH !!! INDÉMODABLE ! INDÉTRÔNABLE ! Je suis ultra fan de ce morceau et de Kurtis Blow ;))) Il joue dans quelques films sur le hip hop, très très cool

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A l'époque j'étais branché pop et rock anglais, j'ai découvert le hip hop réellement bien plus tard. Je suis plus ouvert aujourd'hui, mais quand on est jeune les bandes de potes fonctionnent par "chapelles", du coup on est bêtement hermétique à ce qui y est étranger.

      Supprimer
    2. C'est vrai. Moi j'ai connu fin 80, début 90 avec les films de Spike Lee mais j'avais déjà l'oreille bien aiguisée grâce ) Sidney ;))

      Supprimer
    3. H.I.P. H.O.P., c'est totalement craignos à revoir aujourd'hui ! Déjà à l'époque c'était des extraterrestres pour moi avec leur diction très hachée et leur danse zarbi :)

      Supprimer
  3. Ah les belles années dansantes, rien à voir avec le "branlage de cul" actuel, euh je parle pas bien :-()mais qu'est ce que j'aimais me "secouer" sur ce titre. ça frise la pornographie :-)))

    RépondreSupprimer
  4. Voici la version maxi CD pour les puristes :
    http://www111.zippyshare.com/v/Rzv9YadW/file.html
    La version instru en B est inédite

    RépondreSupprimer
  5. Ce qui faisait la force de rappeurs "old-school" c'était effectivement la présence de vrai musiciens par derrière (c'est pour cela que j'apprécie également MC Solaar côté français).
    On l'entend sur "The break". La version instrumentale se suffit à elle-même... Elle s'avère intéressant même sans vocaux...
    Fait partie des rares disques que je possède et apprécie (avec G.M.F. & S.G.) avec également le duo Run DMC & Aerosmith....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, de mémoire il me semble que j'avais bien accroché aussi au duo Run DMC & Aerosmith.
      J'avais bien aimé dans le genre old school quelques morceaux de Whodini également :
      https://www.youtube.com/watch?v=BtoWsqgP_vQ
      https://www.youtube.com/watch?v=V08w0Trk1rc

      Supprimer
  6. Pour ceux qui aiment il y a eu aussi "Rappin'"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les deux titres sont presque identiques. Je comprends pourquoi sa popularité est retombée.

      Supprimer