dimanche 23 juillet 2017

Léon - 45t (1974)

1974
(Polydor)
rip 45t 320k
(merci Doc)

!!!  ATTENTION CRAIGNOS FORCE 10  !!!

Léon = Ticky Holgado. Je précise mais sur la pochette, et encore plus à l’écoute, il n’est pas difficile de deviner.
C’était un type attachant Ticky, qui aura d’abord bossé dans le monde de la musique. En la pratiquant, mais aussi comme secrétaire particulier (Cloclo, Johnny…). Puis en débutant au ciné dans ce qu’on nomme des nanars, avant de vraiment se faire connaitre à partir des 90s. Il est notamment excellent, en 1991, dans « Une époque formidable ».
« C'est chouette les clubes » est un OSNI… Une sorte de « La drague », revu et corrigé façon plouc de province en goguette à Paris. Dans le genre c’est parfaitement réussi ! Bon, ok, pour qui entre dans l’univers du bon craignos par ce 45t, ça peut être brutal ! :)
Si les élucubrations de Léon vous agace, je vous conseille de vous rabattre sur la version instrumentale, qui met en avant l’orgue à deux balles et les chœurs rétro. Une merveille !

A) C'est chouette les clubes (Alain Maria / Peter Lelasseux)

B) C'est chouette les clubes (instrumental) (Alain Maria / Peter Lelasseux)

lien de secours

17 commentaires:

  1. À mi-chemin entre Les Charlots (pour l'accent du terroir) et Au Bonheur des Dames (le décalage, la transgression et les wah wah wah) le gars Léon (Ticky) balance un texte bien fendard sur une musique bien craignos ... pas étonnant qu'il se retrouve ici !
    On voit poindre chez lui ce talent d'acteur qui ne sera bien exploité qu'à partir de Sans Peur et Sans Reproche de Jugnot, à mon avis.
    Mais parmi les cordes à son arc, il y avait déjà la musique depuis pas mal de temps avec Docdaïl :
    https://www.youtube.com/watch?v=Ebk5ie8OQ8k

    La classe :
    https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/20046490_10208984176513146_519877276119998007_n.jpg?oh=86ac9de75cd6be0ef1103403652114a4&oe=59EBC898
    Le Gabuz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca sonnait Docdaïl ! Quel contraste avec Léon !

      Supprimer
  2. Bien craignos comme on les aime, bravo pour la découverte, je ne me souvenais pas qu'il avait poussé la chansonnette.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Poussé la chansonnette autant que le bouchon pour le coup !

      Supprimer
    2. je vais faire attention à ne pas me griser avec sa chanson ... hic hic ....

      Supprimer
    3. L'histoire ne dis pas si Léon lui demande
      " Alors heureuse ? "

      Supprimer
    4. Ils se marièrent et firent appel à une mère porteuse... C'est beau l'amour ! :)

      Supprimer
  3. Merci pour la découverte , moins grande toutefois que celle qu'à dû faire Léon
    Cette histoire de bar me fais songer au sketch Lejeune/Green , mais c'est plus hard , je crois que plus personne n'oserait faire cela aujourd'hui

    https://www.youtube.com/watch?v=YIAGl2_REFw

    RépondreSupprimer
  4. Chez Léon on mange des moules-frites d'habitude !
    Belle découverte pour moi aussi ! Oh gué Oh gué !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu découvre tes propres rips ?!? Dois-je en déduire que tu sous-traite le job en Chine ?... mouarf !

      Supprimer
    2. Un prénom qui me rappelle une citation fameuse.

      http://3.bp.blogspot.com/-MDSSLFSIzaA/T8vPH7BAMzI/AAAAAAAABZ4/BT6c1GODSDM/s1600/16-1053-01.jpg

      Supprimer
  5. Bravo Jo ! Manque plus que "Rugby Twist" en 79 et c'est le duo de Léon farpait !

    RépondreSupprimer
  6. En hommage au glorieux passé clubiste d'un de nos camarades, je t'encourage à ré-uploader ce disque ! :D

    RépondreSupprimer