lundi 3 juillet 2017

Hector Delfosse - Bouquet de succès vol.17 (1972)


1972
(DECCA)
rip 33t 320k
Hector Delfosse, musicien belge à qui l'on doit l'idée de génie (Hum !) d'avoir fait ajouté des paroles à « la danse des canards » (qui est un instrumental de 1963 à la base), est sur ce disque accompagné d'un guitariste au jeu et au son en symbiose parfaite avec son accordéon. On sent l'influence des Shadows, mais avec un côté baloche qui ajoute à l'ensemble une jolie couleur craignos. Sur l'extrait, tube des Polaris, Le gars nous la joue funambule du manche et c’est irrésistible ! « Jolie fille » est assurément dans mon Top 20 des reprises craignos 4 étoiles !
Le rip est ancien, mais à la réécoute il passe plutôt bien. A vous de juger suivant vos critères ;)

- Jolie Fille  ✩✩✩✩


Pour la pause DECCA, c'est dans le lien

8 commentaires:

  1. C'est pas l'heure de la bière ! hipppps

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rendez-vous à la machine à café alors ! ;)

      Supprimer
  2. Hector Delfosse, André Brasseur et autres me rappellent le milieu des années 70 quand mes parents branchaient la RTBF-Mons. Il y avait une émission qui m'horripilait en particulier. C'était celle des dédicaces notamment à destination de "Bobonne" (de gaz sûrement)... J'ai donc soupé des artistes susnommés parfois jusqu'à l'indigestion...
    Et malgré le fait que c'est plutôt bien foutu, cela n'arrive toujours à passer pour ma part...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah !, ça reviendra peut-être un jour :)
      Moi je me souviens d'une indigestion de concombre quand j'étais gamin en colo. J'ai mis des années avant d'en manger à nouveau !

      Supprimer
  3. "Bah !, ça reviendra peut-être un jour :)"
    Lorsque Séric sera en maison de retraite ! Mouarf !
    L'accordéon n'est pas mon trip non plus mais Delfosse reste un càdor belge du genre. Je vais investiguer sur le grateux qui accompagne Hector. Un zico de studio sûrement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas un cador le guitariste, mais le gars est inspiré et ose de trucs inouï qui fait de cet album un disque à part.
      Peut-être qu'il fait partie de l'orchestre d'Hector et qu'on le retrouve sur d'autres volumes...

      Supprimer
  4. Un peu pareil que Séric , sauf que j'étais avec mon père
    dans la cabine de projection lorsqu'il "tournait" les
    films
    et c'était du temps où .. actualités .. premier film .. second film
    donc Jouvin/Delforge/Brasseur entre les coups

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'ayant pas été gavé gamin de ces musiciens, ça m'a beaucoup amusé de découvrir il y a quelques années leurs disques avec les versions instrumentales. Ou l'orgue joyeux et délicieusement kitsch d'André Brasseur :)

      Supprimer