jeudi 25 mai 2017

Guy Criaki - Je m'en vais "Qui créa qui ?" (1982)


1982
(Philips)
rip 33t 320k

⭐⭐⭐⭐

Je l’ai certainement déjà écrit, mais je persiste à penser qu’il n’est pas normal qu’un artiste avec une si belle voix et des chansons aussi attachantes que, par exemple, « Je m’en vais » ou « Elle disait » ne voit pas ses chansons rééditées dans les versions d’origines. Ok, il existe un « Best of » réenregistré, mais bon… Je sais pour en avoir souvent discuter avec des passionnés de musique que la plupart du temps les versions originales restent les préférées. Les versions réenregistrées sont un plus, mais ne remplaceront jamais celles qu’on aime et qui sont chargées de souvenirs.
Voilà pourquoi je souhaitais depuis longtemps partager cet album, le premier. Et pour un premier, c’est une réussite totale ! Les deux titres parus en 45t sont les plus marquants, et les plus touchants, mais d’autres comme « Dans les pays où l'amour pleure » et « C'est pas fait pour durer » sont également superbes.

- Je m’en vais


Je m’en vais vers le lien

16 commentaires:

  1. Je suis totalement d'accord avec toi...
    J'ai les 2 tours et j'aime bien particulièrement "Poisson frit" dans un registre blues-funk étonnant.
    Je vais découvrir a suite l'album... :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les ambiances sont variées mais l'ensemble reste homogène. L'album devrait te plaire.

      Supprimer
  2. Salut Jo, Totalement dac avec toi surtout "elle disais" pfffff une merveille !. a+

    RépondreSupprimer
  3. Je connais peu cet artiste et je dois avoir l'un ou l'autre de ses 45t.
    La chanson francophone recèle décidément beaucoup d'artistes de grande qualité et je rejoins les avis concernant les rééditions originales qui font cruellement défaut.
    Finalement le but de nos blogs étant de sortir de l'ombre ces pépites trop souvent snobées par les majors.
    On a encore du boulot, ô combien agréable finalement, pour dépoussiérer avec la meilleure qualité d'écoute possible ces petites merveilles honteusement oubliées.
    Rien que pour cela, nos blogs sont d'utilité publiques et nous poussent à continuer notre quête de partage.
    Un bien bel album, Jo !
    Merci 😍😍

    RépondreSupprimer
  4. Pour les rééditions ,je ne compte plus les "Monty" qui ont atterris de rage dans ma poubelle, surtout que ce n'est pas indiqué sur le cd que c'est un réengistrement

    Merci pour ce bel album et ... d'avance pour le nouveau lien de "Broadway"

    Criaki a sorti un nouvel album il y a quelques années
    "La force des mots"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De mémoire j'avais été surpris de découvrir un CD réenregistré de Monty. Pas mauvais mais il est vrai que c'est un peu de l'arnaque...

      Je note pour "Broadway". Je ferai le lien ce soir.

      Sincèrement je n'ai pas accroché aux orchestrations du dernier album de Guy Criaki. Et les chansons n'ont pas la force des anciennes.

      Supprimer
  5. Quelle superbe chanson je prends le LP pour voir si tout est de la même trempe Merci

    RépondreSupprimer
  6. Merci les amis pour des partages de ce tonneau vous êtes les meilleurs

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dee vieux vinyles qui ne sont pas passés dans un fût de chêne, mais dans l'esprit il y a de ça en effet :)

      Supprimer
  7. Je ne connaissais que 'Elle disait'
    Tu as bien rédigé l'accroche / texte de présentation, qui a rempli son office, parce que : entre la chopette kitsch en diable, le nom de l'artiste et la voix... mon ouïe et mon cerveau (maltraité) auraient pu dire "passons vite".
    Première écoute, je me suis familiarisé, surtout avec la voix, et seconde écoute, j'apprécie. Chouette réalisation artistique, arrangements qui le font. Ça groove bien sur 'Lola' et 'Cab Calloway'. Pas un titre à jeter. On est pas loin en qualité d'un album de Balavoine (faut aimer, of course). Des artistes, comme Puterflam par exemple, qui méritent d'être (re)découverts, pas de doute.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heureusement que nous, modestes amateurs, sommes là pour remettre un peu de lumière sur ce type d'artistes. Vu que ceux qui sont chargés de le faire la braquent toujours sur les mêmes.

      Supprimer
  8. Cette chanson "Je m'en vais" m'avait marqué à l'époque ! Il passait dans les émission de télévision. Michel Jouveaux, le co-auteur du titre, écrivait également pour Dalida.
    Stéphane
    http://ondit.unblog.fr

    RépondreSupprimer