dimanche 14 mai 2017

Eddy Pascal - 45t (1977)

1977
(trema)
rip 45t 320k
(merci Doc)

◀  ATTENTION CRAIGNOS PUISSANCE 10  ►

Les débuts en solo d’Eddy Pascal seront dans le style de Frédéric François. Le syndrome belge et les origines napolitaine… Il faut croire qu’il n’a pas réussi à se démarquer pour sortir cet ultime 45t complètement décalé. Une sorte de quitte ou double. Sur un malentendu, ça peut marcher !
A vrai dire la face A n’est devenue culte que chez les amateurs de bon craignos, car il montera avec son frère Alexandre Formule II dans les 80s. Musicalement le gars est passé à autre chose.
Pascal (Ignelzi, de son vrai nom) est également peintre. Avec un certain talent d’ailleurs.
Pour revenir aux deux chansons qui nous concerne, je trouve que la face A à un côté Joël Prévost. La voix, l’interprétation. Superbe donc, et en total contraste avec le texte !
En face B, nous trouvons un rock façon Marc Charlan. Une autre belle référence pour les connaisseurs ;)

A) La complainte du goéland (Ah! si j'avais des plumes au cul) (E. Pascal / C. Arves)

B) Raou! fit le tigre qui s’abatta (Hoursourigaray / Hoursourigaray)

lien de secours

Jo Bonus : Voici une version réenregistrée et mise en images par Raphaël Mezrahi, qui adore cette chanson. Avec une flopée d’invités surprises ! 

10 commentaires:

  1. Les ornithologues du sillon manquent à l'appel.

    RépondreSupprimer
  2. Plus agréable à écouter que la complainte des marteaux piqueurs de ta rue

    Tout à fait le style Frédéric François en effet pour la face A

    RépondreSupprimer
  3. Moi la A me fait penser à "j'aurais voulu être un artiste" en parodie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comment, Berger aurait pompé "La complainte du Goeland ?!? Ca c'est un scoop de première !!!

      Supprimer
  4. Culte ! (trois fois)
    Un sommet de la chanson débile, mais c'est fait sérieusement. ^^
    Vrai que la face B fait bien Marc Charlan.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est en cela que c'est remarquable, car trop souvent les chansons débiles sont seulement débiles. Hors, quand elles sont bien produites, avec ce subtil décalage entre un texte craignos, une mélodie imparable et une interprétation idem, ça devient beaucoup plus intéressant.

      Supprimer
  5. Peu de chanteurs période "École Pellatarte" sont second degré, il y a trop de gros bourrins à la Ringo Willy Cat à l'humour très limité et pour qui le mot "déconne" n'a aucun sens !
    Heureusement comme souligné ci-dessus Marc Charlan, Ramon Pipin et sa bande plus qq autres nous ont sauvé la mise de ces années pompidoulo-giscardiennes sinon trop chiantes !
    Mais déconne n'est pas synonyme de non-professionalisme ... d'ailleurs la déconne elle-même se professionnalise avec des joyeux lurons (ici Raphaël Mezrahi), la preuve le titre de la A passe allègrement le cap du temps et le goéland ou la mouette inspirent d'autres générations en traversant les pays avec par exemple le bon mot de Cantona: "When the Seagull Flew ..."
    Titre méga-craignos qui pulvériserait le classement du Flop 50 de Jo :-D
    La classe avec la robe de chambre tricotée par Tata Josette :
    https://scontent.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/12509014_10204978783580826_7785808750916112729_n.jpg?oh=6cb23cb6a390b5b548c7479f58362eff&oe=59765889
    Le Gabuz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Magnifique tue-l'amour la robe de chambre !

      Supprimer