dimanche 30 avril 2017

Séverine - 45t (1972)

1972
(Philips)
rip 45t 320k
« Là où tu n'es pas » sonne comme du bon craignos étoilé ?… Normal quand nous voyons qui signent le titre ! En plus comme avec Marcel Amont, pour qui Yves Dessca a signé quelques perles, c’est Jean Claudric qui assure l’orchestration de la musique d’Eric Charden. Légère et sautillante comme était la variété à la mode à cette époque. Et qui va parfaitement à Séverine.
« Qu’il est bon de flâner » est l’adaptation de « Easy come, easy go » de Bobby Sherman. La version de Séverine est plus lente et vocalement bien plus agréable je trouve. Mais c’est juste affaire de goût.

A) Là où tu n'es pas (Yves Dessca / Eric Charden)

B) Qu'il est bon de flâner (Keller & Hilderbrand / Georges Aber)

Arrgt. : Jean Claudric (A)
Arrgt. : Jean-Claude Petit (B)

lien de secours

9 commentaires:

  1. Tu ouvres ta période Eurovision? ;-)
    J'aime bien cette chanteuse qui est tombé dans l'oubli et qui a eu aussi une belle carrière en Allemagne...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas amateur de ce concours, mais je reconnais qu'il y a eu quelques sympathiques chansons. Enfin, il y a longtemps...

      Supprimer
  2. De Stuttgart à Berlin*...
    La plus grande est Séverine !

    (*Prononcer Berlin en allemand )

    C'est érudit !

    RépondreSupprimer
  3. Je suis "pour"... Séverine twelve point :-) j'ai l'impression que quelqu'un d'autre à chanté cette perle!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La face A ?... Je ne pense pas.
      Mais il est vrai que ce rythme ressemble à plein d'autres chansons de la même époque.

      Supprimer
  4. face b chanté par claude francois "l'amour va l'amour vient", les valentin "prends la vie comme elle vient",Yves martin"je t'invite à l'amour" Pascal

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour Yves Martin & Gilles Brown c'est clair. Pour Les Valentin, je n'ai pas trouvé à écouter. Et Pour Claude François, ce n'est pas évident quand je compare.

      Supprimer