samedi 26 septembre 2015

Richard Anthony - 45t (1982)


1982
(Pathé / EMI)
rip 45t 320k
(merci Doc)
C’est injuste, je sais… Mais la vie est injuste. Pourquoi commencer la présentation du 45t de Richard Antony par cette énigmatique phrase me direz-vous. Parce que Mireille Mathieu a également repris ce succès, et qu’à choisir entre ses reprises et celles d’autres, ce sera toujours celles des autres qui seront proposées ! C’est comme ça-a-a, la la la la la, comme le proclamait les Rita Mitsouko en 1986. 
Pour revenir à « Memory », je rappellerai rapidement qu’il s’agit d’une chanson extraite du spectacle musical « Cats ». Elaine Page, qui tenait le rôle de Grizabella, se classa en 1981 dans le Top 10 Anglais. Ce qui donna certainement l’idée à Barbra Streisand de l’inclure dans son album « Memories » et de la choisir comme single. Se classant pour sa part dans le Billboard américain. Ainsi qu’en Angleterre, mais moins bien que la version de Page. Logique en arrivant après !
Depuis « Memory » est devenue un standard qui existe dans une multitude de versions.
En français Richard s’en sort parfaitement. Mais il pourrait chanter le code du travail, que ça ne serait pas ennuyeux. Par contre il aurait dû s’abstenir de la chanter en anglais sur la face B, tant son accent n’est pas loin d’être aussi ridicule que celui de Cloclo. 

A : Minuit "Memory" (Claude Lemesle / A.L. Webber - T.S. Eliot - T. Nunn)

B : Memory (Andrew Lloyd Webber - T.S. Eliot - T. Nunn)

Dir artistique: Jacques Plait
Arr/ synthé: Roger Loubet

lien de secours

9 commentaires:

  1. D'ailleurs, il avait gagné en épaisseur avec les années... comme le Code du Travail

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas sûr que "gagné" soit le bon mot...

      Supprimer
  2. Ce qu'Algernon voulait dire c'est qu'il fallait être "gonflé" pour reprendre ce titre ! En 82, le Richard était aussi haut que ..large !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Large... d'esprit en ce qui concerne les chansons reprises, c'est certain !

      Supprimer
  3. Un p'tit truc, que j'ai remarqué sur d'autres titres de Richard : il avait tendance, parfois, à chanter un peu trop vite. Sur "Minuit", je trouve que ça se sent. Il bouffait un peu la plupart des pauses respiration/ponctuation.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le contraire des crooners donc.
      Je ne m'en suis jamais aperçu... Je vais réécouter "Minuit".

      Supprimer
  4. Richard Anthony, et chez moi c'est un compliment, aurait pu chanter n'importe quoi, ça aurait été classieux. Le talent, c'est peut-être ça, quand on y réfléchit. Mais je suis subjectif, j'ai toujours apprécié l'artiste.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est ce que j'écris également dans la présentation.
      En plus, les arrangements et les orchestrations sont toujours soignés chez lui.

      Supprimer
  5. Please can you reupload the link from this disc ?...the link is broken,,,many thanks in advance

    RépondreSupprimer