jeudi 10 août 2017

Jean-Claude Borelly - Le concerto de la mer (1976)


1976
(Delphine)
rip 33t 320k

⭐⭐⭐

Un chouia moins connu que « Dolannes Melody » (1975), le concept album  « Le concerto de la mer » a également été un joli succès. Il est entièrement écrit pour Borelly par Senneville et Toussaint (Pop Concerto Orchestra, Anarchic System, Richard Clayderman, Nicolas de Angelis…). Il est pour moi une pure merveille de bon craignos. A part les deux versions de « Sérénade pour 2 amours » qui cherchait à reproduire le coup des deux versions de « Dolannes Melody », trompette et, plus dispensable, Flûte de Pan. Instrument qui m'ennuyait déjà prodigieusement quand j'étais môme dans les '70.
Le rip est ancien, mais le disque était neuf et le pressage sublime. Vous devriez toutefois apprécier :)

- Nostra Playa


Le con sert tôt de l'amer dans le lien

11 commentaires:

  1. le 1er juin 2017 à 20.10, sur mon blog, tu annonçais :
    "L'album dont sont tirés les deux 45t est pas mal. Je l'avais rippé, il y a longtemps, mais il faudrait que je refasse pour le blog. Un de ces jours peut-être..."
    je constate que tu as tenu parole ! Bravo :-()

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé ! Sauf que je n'ai pas fait un nouveau rip, vu qu'après réécoute, il était bon ;)

      Supprimer
  2. Complètement réfractaire à cet artiste depuis toujours.
    Lorsqu'il apparaissait en télé ça me gavait...
    Les mélodies sont très bien mais cette trompette m'irrite.
    J'ai encore essayé mais c'est définitivement pas pour moi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce qui m'agace parfois avec les disques à la trompette, c'est que l'instrument est mixé trop en avant. Mais c'est aussi le cas des disques à l'accordéon, à l'orgue... Du coup ça agresse un peu les oreilles.

      Supprimer
  3. J'ai hésité , trompette et clairon , j'ai un peu d'allergie depuis le service militaire ... là ,j'aurais tant aimé être réveillé au son de la flûte de pan ..
    Mais j'ai écouté parce que c'était un classique et je dois dire que l'ensemble s'harmonise avec goût , de quoi réviser mon apriori
    merci donc pour ces retrouvailles sans mon sergent

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a des ambiances variées, donc il y a bien un morceau sur lequel accrocher. "Nostra Playa" est particulièrement efficace je trouve !

      Supprimer
  4. Ben c'est pas si mal. Je craignais le pire, la variété instru poussive enregistrée à la va-comme-je-te-pousse, mais en fait c'est bien produit et ça tient la route. À condition d'apprécier le style easy listening disco, naturlich. Le pépin, c'est la trompette, tellement mixée en avant qu'elle fait mal aux oreilles. D'autant qu'il se foule pas, le Borelly. Il souffle, point barre. Mention spéciale pour le guitariste, qui apporte une petite touche de rock psyché quand Jean-Claude daigne lui passer le micro.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà, il trompette plus haut que son... mouarf !

      Supprimer
  5. Je vais sortir la phrase que j'utilise souvent dans ces circonstances : Ca passe bien à doses homéopathiques (1 à 2 titres max). Après, c'est un peu gonflant à la longue.
    Sur ce disque, j'aime bien l'ambiance western de Costa Brava très Morricone...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est marrant parce qu'on ne dit jamais d'un morceau de Morricone qu'il fait très Borelly... mdr !

      Supprimer