samedi 12 novembre 2016

Flipers - 45t (1976)


1976
(EMI / Pathé)
rip 45t 320k
Encore un coup sans lendemain, dont nous ne trouvons aucun renseignement à part ceux inscrits au dos de la pochette.
Ce titre disco s’étirant sur les deux faces est l’œuvre d’un certain A. Philippe Malagnac. Personnage trouble (voir sa bio), décédé en 2000 à 49 ans dans l’incendie de sa maison. Il était à l’époque le mari d’Amanda Lear.
A ma connaissance c’est le seul disque qu’il a écrit. Son incursion dans la musique se résumera également à produire deux 45t de Guy Bonnardot et à tenir une boite de nuit gay. Activités qui le mèneront à la faillite.
Bon, je ne suis pas là pour faire dans la pipolade, donc je vais vous parler du contenu. Et il est clair que c’est grâce à Hervé Roy que le morceau est un minimum intéressant, car franchement à la base il ne casse pas des briquettes ! Les choristes de luxe n’y changent rien.
Je comprends que le 45t ait échoué chez le dealer de pastaga tamponné au dos.
Cela dit le disque n’est pas courant, et il peut trouver un écho chez les amateurs de disco.

A) Big P (part.1)

B) Big P (part.2)

lien de secours

10 commentaires:

  1. Ça vaut quand même son pesant de cacahuètes par la présence d'Anne Germain dans les choeurs. Je ne connaissais pas et donc Merci, Jo ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Cela reste malgré tout acceptable même si ca ne casse pas des briques...

    RépondreSupprimer
  3. Un tel karma le Malaniaque... c'est à se demander ce que Fabien Lecave pourrait nous en dire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca ne manque pas de "Peyrefitte"cacité !

      Supprimer
  4. Encore une daube de plus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et un commentaire qui ne sert à rien.

      Supprimer
    2. Tu as déjà proposé des titres bien plus intéressant.
      Ici on est dans la fange musicale même pas craignos mais insipide inodore et incolore !
      Mon avis ne te semble pas utile mais je persiste et signe, c'est mauvais. Point barre !

      Supprimer
    3. Et bien voilà, c'est mieux en le disant !
      Juste dire que c'est de la daube ou de la merde est trop facile, et n'intéresse à mon avis personne.
      Alors qu'expliquer pourquoi on aime, ou pas, permet éventuellement d'ouvrir la discussion ;)

      Supprimer
  5. Chanté par Amanda Lear ça l'aurait peut-être fait ! mais là c'est sans âme, je l'aurai pas passé en boîte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En 1976 Alain-Philippe n'était pas aussi proche d'Amanda...

      Supprimer