vendredi 27 mai 2016

Thierry - EP (1986)

1986
(Autoproduction)
rip EP 320k

!!! ATTENTION CRAIGNOS DE L’EXTREME !!!

D’un côté vous avez Bernard Estardy, de l’autre Marcel Defives. Le premier a fait ses gammes dans l’orchestre de Nino Ferrer, le second dans celui de Momo fait rire, alias Maurice Maillet. Je laisse à présent les oreilles les plus affutées découvrir le travail d’orfèvre de Marcel, qui sublime littéralement la voix époustouflante de Thierry.
Chanteur qui nous gâte avec pas moins de 4 chansons. Non pas à écouter en vitesse 33t comme indiqué sur la pochette, mais en vitesse 45t. A moins de vouloir prolonger le plaisir… :)
Outre le format EP, on sent que l’interprétation, les orchestrations et la pochette ont été travaillé pour ne pas concurrencer les stars du Top 50. Mais plutôt intéresser les amateurs de musiques parallèles, voir underground. Il suffit également de voir les noms des auteurs, compositeurs. Des cadors qu’on associe pas à Sabrina ou Images.
Voilà pourquoi vous ne verrez pas Thierry dans la tournée Stars 80… Mais faut-il le regretter ?…

A1 Comme à la ducasse (J.C. Darnal)
A2 Maman papa (R. Dumas - J.J. Debout)
B1 A vélo (Bagdanowicz - Dalmasso)
B2 Deauville Monte Carlo (R. Dumas - J.J. Debout)

Arrgts musicaux : M. Defives

Le lien "en avant vers le passé !"

12 commentaires:

  1. C'est vrai qu'avec Roland Dumas dans les auteurs, c'est de la grosse pointure.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Surtout quand il est associé à Jules-Jacky Debout !

      Supprimer
    2. Oui ce sont les Debout d'un bois comme disait l'autre...

      Supprimer
    3. dumas et pointure...bien joué Canari Bé

      Supprimer
  2. Jean Claude Darnal est souvent dans les crédits super craignos. Un pro le gaillard.

    RépondreSupprimer
  3. J'imagine le dialogue :
    Dumas: T'as vu Monte Carlo?
    Debout : Non, j'ai vu monter personne...

    RépondreSupprimer
  4. Et Chantal que devient-elle ? là dedans, du coup je vais me pencher sur ce type. Merci

    RépondreSupprimer
  5. Esstra le gif pour aller avec ce Deauville-Monte Carlo. Quel pétillant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela dit il n'est pas prêt d'arriver le gars !

      Supprimer