mardi 21 mai 2019

The Shame / Shy Limbs - 3 45t (1967-69)

Il faut que je vous explique comment l’idée de ce post m’est venue. En écoutant Richard Barnes j’ai soudainement eu envie d’écouter de la pop baroque et psyché de la fin des 60s. Comme derrière moi il y a l’étagère réservée aux compilations, j’ai attrapé au hasard le volume 3 des fantastiques « Circus Days ». Au moment de « Reputation » des Shy Limbs, je suis au comble de l’extase… Cette chanson est avec son orgue à la « A Whiter Shade Of Pale » splendide ! Mais… qui se cachait derrière ce groupe ?
Surprise, il s’agit des quasiment débuts discographiques du grand Greg Lake ! Qui quittera d’ailleurs Shy Limbs avant le second 45t pour, vous avez devinez, King Crimson !
Par curiosité il me fallait poser une oreille sur le second 45t. Sans atteindre la beauté de « Reputation », celui-ci est également très bon ! John Dickenson, le pilier de Shy Limbs, sait écrire et composer en plus de tenir un clavier !
Pour terminer, Shy Limbs ayant commencé sous le nom de The Shame (= la honte… lol !), j’ai logiquement cherché leur unique 45t de 1967 (un album a été enregistré, mais n’est apparement pas paru). La voix de Greg Lake est instantanément reconnaissable ! Par contre les morceaux ne sont pas inoubliables. Même s’il y a déjà en germe ce qui fera « Reputation ».
Ces titres étaient un peu compliqués à réunir car dispersés sur des compilations psyché/pop plus ou moins obscurs. Les voici réunis afin de pouvoir découvrir Greg Lake pré-King Crimson et pré-ELP :)


THE SHAME (1967)

A) Don't Go Away Little Girl (Janis Ian)
B) Dreams Don't Bother Me (John Dickenson)


SHY LIMBS (1969)
PS : J'ai opté pour la pochette du pressage allemand, plus sympa qu’une neutre. Elle est petite, un peu floue, mais je n'ai pas trouvé mieux.

B) Love (John Dickenson)


SHY LIMBS (1969)

A) Lady In Black (John Dickenson)
B) Trick or Two (John Dickenson)

Le lien 3 en 1

10 commentaires:

  1. ça à l'air bien cool, Pour Richard Barnes, j'ai écouté et je ne suis pas aussi emballé que toi, dans le genre Barry Ryan est très loin devant...les goûts et les couleurs 😉

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Barry Ryan se lâche un peu plus, c'est sûr. Mais les deux sont bons, chacun dans leur style.

      Supprimer
  2. Une bien belle trouvaille que ces disques rares , je dirais même un triplé gagnant
    merci Jo

    RépondreSupprimer
  3. Francepopmusic7021 mai 2019 à 13:11

    "réputation" très beau titre avec orgue comme je les aime, une très belle découverte que je m'empresse de ranger dans mon juke box personnel merci jo!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Reputation" a un son incroyable, envoûtant. Je pourrais écouter en boucle ce titre !

      Supprimer
  4. Génial!!!
    Comme Wetton, un cador de la basse reconnaissable à la voix (D'ailleurs Lake a remplacé Wetton dans Asia pendant quelques temps en 83, j'ai toujours la VHS Asia in Asia, un collector)
    Belles découvertes que ces premiers titres. Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. John Wetton, un grand aussi. Quelle carrière ! Son premier groupe, Mogul Trash était excellent, dans la lignée de Colosseum. A redécouvrir aussi.

      Supprimer
  5. Sympa mon comment c'est perdu ! Je dis merci pour ce moment d'histoire.

    RépondreSupprimer
  6. Très chouette morceaux bien psychédéliques pour "Réputation" 😎
    A noter que "Don't go away little girl" est une version ré-arrangée d'un titre de Janis Ian sorti en 1967 intitulé "Go away little girl"

    RépondreSupprimer