mercredi 20 mars 2019

Maurice Benin - Il faudrait toujours pénétrer les gens... (1974)


1974
(ABA)
rip 33t 320k
Avant de proposer cet album radical, il fallait que je commence par d’autres plus accessibles (Cependant, « accessible », dans le cas de Maurice Benin… hum !). J’espère que vous avez eu le temps de vous familiariser avec sa poésie, son univers, car celui-ci ne fait pas dans la dentelle ! Rien que le nom de l’album et les titres des chansons… La meilleure façon de décrire le contenu est de dire qu’un disque de Maurice Benin est une expérience à vivre. Pas un disque à écouter distraitement. 
En extrait, j’ai volontairement choisi le titre le plus « abordable » (Enfin, c’est vite dit ! :)

01 Les insurgés
02 Art Défèque
03 Miettes de solitude
04 La journée vient de finir
05 On va tous crever

06 Génocides
07 Il faudrait toujours pénétrer les gens par leur porte de service

Le lien pénétrant

13 commentaires:

  1. Ne connais pas cet album là de Maurice Benin !!
    Vais écouter attentivement…..peut être pas ce soir avant le coucher ?? Comme tu nous préviens, "l'expérience à vivre" attendra un moment plus favorable tantôt. Pourtant je suis impatient car j'aime bien les albums que je possède de lui, sans doute les plus accessibles ???

    Merci Jo

    RépondreSupprimer
  2. un peu trop "ardu" pourmoi j'accroche pas, dommage!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca change du disco et de la pop bubblegum ! :)

      Supprimer
  3. J'ai un peu lu sa bio et ce gars est une expérience à lui tout seul entre ses titres radicaux et son travail avec les enfants il y a le grand écart!
    Ce disque est direct comme un coup de poing dans l'estomac, on n'en sort pas indemne. On y trouve des références breliennes évidentes.
    Un monde à part de poésie chantée pas trop accessible pour le passager lambda qui écoute habituellement des mélodies légères maisvil faut faire la démarche pour découvrir le monde particulier de Benin.... je l'ai fait !
    Merci Jo 😉

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pas mal de se faire bousculer parfois. De se demander ce qu'il se passe. Aujourd'hui il y a une expression tendance "sortir de sa zone de confort". Pour le coup ce disque est tout indiqué ! :)

      Supprimer
  4. Rien que les titres des chansons ... écouter Benin n'est jamais bénin. Merci

    RépondreSupprimer
  5. Merci , je vais poursuivre sa discographie évidemment , et écouter avec la grande attention que ce disque mérite

    RépondreSupprimer
  6. Ecoute attentive ce matin; ca bouscule mais je retrouve bien sa poésie et son univers. Bel album qui va trouver sa place auprès de ceux que je possédais déjà ( très loin de tout posséder tant sa discographie est fournie et que ses albums sont pas faciles à trouver )

    merci encore Jo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, il est productif !
      J'ai peu d'albums récents, et de mémoire ils sont plus accessibles.

      Supprimer
  7. C'est marrant. Je pensais qu'il était nettement plus vieux...
    27 ans à l'époque seulement!
    Cet album me fait pensait aussi penser à Colette Magny...
    Mais je préfère nettement les autres albums que tu as proposé... Celui-ci reste une curiosité...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends. Mais si on veut se faire une idée assez large de ce chanteur, il faut aussi passer par les disques les plus difficiles d'accès :)

      Supprimer
  8. "Dieu hait les tièdes"... donc il adore Bénin. Sa place est réservée au paradis des musiciens. J'aime beaucoup ce genre d'interprètes totalement investis dans leurs univers. On va dire que ça change de M Pokora (c'est un exemple).

    RépondreSupprimer