mercredi 22 mai 2019

Reason Being - Subliminal (1993)


1993
(Autoproduction)
rip CD 320k
Comment cet autoproduction canadienne s’est retrouvé dans le bac du disquaire, mystère et boules à mites ! Ce dont je me souviens, et que j’aimais beaucoup, c’était de passer chaque semaine chez le disquaire où je l’ai déniché, choisir une pile de CD dans ce qu’il venait de rentrer et découvrir… Sans à priori, à part celui de la pochette, je le conçois.
Avec le recul je pense que j’ai bien fait de l’acheter, car c’est le seul enregistrement réalisé par le groupe. Qui n’a pas dû avoir une longue existence car les infos sont inexistantes sur la toile (mais j’ai mis l’intérieur de la pochette dans le dossier, qui en donne quelques-unes ;)
Pour en venir à cet album, sincèrement, je trouve qu’il a peu de défauts. Le premier est que l’univers du groupe n’est pas bien défini. Offrant une palette allant de heavy metal au funk metal. De Metallica aux Red Hot Chili Peppers. Le second point négatif étant le manque de profondeur, d’ampleur, de la production. Mais je chipote, parce que pour une autoproduction les gars ce sont bien débrouillés.
Ce que j’apprécie maintenant, et qui rend ce disque frustrant, c’est que Reason Being avait du potentiel. Les morceaux sont globalement intéressants et le chanteur ainsi que les musiciens ont un bon niveau. Ce disque patchwork aurait dû ouvrir les portes des labels et des studios au groupe. Enfin… 
A défaut, la porte du blog leur étant ouverte, le monde entier pourra les (re)découvrir !

- Street Chariot

Le lien qui a sa raison d’être

NOUVEAUX LIENS : Trois disques de 1962

Suite à une demande 😉

Les Baladins - EP (1962)
L'orchestre des Champs-Élysées et Dominique - Twist Party (1962)
Boum et surboum !... (1962)

mardi 21 mai 2019

The Shame / Shy Limbs - 3 45t (1967-69)

Il faut que je vous explique comment l’idée de ce post m’est venue. En écoutant Richard Barnes j’ai soudainement eu envie d’écouter de la pop baroque et psyché de la fin des 60s. Comme derrière moi il y a l’étagère réservée aux compilations, j’ai attrapé au hasard le volume 3 des fantastiques « Circus Days ». Au moment de « Reputation » des Shy Limbs, je suis au comble de l’extase… Cette chanson est avec son orgue à la « A Whiter Shade Of Pale » splendide ! Mais… qui se cachait derrière ce groupe ?
Surprise, il s’agit des quasiment débuts discographiques du grand Greg Lake ! Qui quittera d’ailleurs Shy Limbs avant le second 45t pour, vous avez devinez, King Crimson !
Par curiosité il me fallait poser une oreille sur le second 45t. Sans atteindre la beauté de « Reputation », celui-ci est également très bon ! John Dickenson, le pilier de Shy Limbs, sait écrire et composer en plus de tenir un clavier !
Pour terminer, Shy Limbs ayant commencé sous le nom de The Shame (= la honte… lol !), j’ai logiquement cherché leur unique 45t de 1967 (un album a été enregistré, mais n’est apparement pas paru). La voix de Greg Lake est instantanément reconnaissable ! Par contre les morceaux ne sont pas inoubliables. Même s’il y a déjà en germe ce qui fera « Reputation ».
Ces titres étaient un peu compliqués à réunir car dispersés sur des compilations psyché/pop plus ou moins obscurs. Les voici réunis afin de pouvoir découvrir Greg Lake pré-King Crimson et pré-ELP :)


THE SHAME (1967)

A) Don't Go Away Little Girl (Janis Ian)
B) Dreams Don't Bother Me (John Dickenson)


SHY LIMBS (1969)
PS : J'ai opté pour la pochette du pressage allemand, plus sympa qu’une neutre. Elle est petite, un peu floue, mais je n'ai pas trouvé mieux.

B) Love (John Dickenson)


SHY LIMBS (1969)

A) Lady In Black (John Dickenson)
B) Trick or Two (John Dickenson)

Le lien 3 en 1

dimanche 19 mai 2019

Luisa Fernandez - 45t (1977)

1977
(Warner)
rip 45t 320k

⭐⭐⭐⭐

En retrouvant ce premier 45t de Luisa dans mes piles de disques je ne pensais pas vraiment le proposer. Toutefois, par acquit de conscience, j’ai regardé si l’album dont il est extrait était réédité. A ma grande surprise il l’a été, une fois, mais est devenu rare.
Ok, « Lay Love On You » est reprise sur d’innombrables compilations, mais pas « Make Me Feel Alright ». Ce qui vous permettra de découvrir, si vous ne connaissez que le tube, que la face B est aussi réussie !
J’ai l’album, mais le disque n’est pas en bon état. Je pense toutefois qu’un rip ne doit pas être très difficile à trouver sur la toile.
Musicalement parlant, c’est du disco cool, du genre intemporel. 42 ans après, ça reste frais (et perso la petite voix de Luisa m’émoustille toujours un chouia :)
PS : Hasard total, j’apprends la mort de NILDA Fernandez en rédigeant ces lignes…

A) Lay Love On You (J.D. Parker / Tanja)

B) Make Me Feel Alright (J.D. Parker / Tanja)

lien de secours

NOUVEAU LIEN : Emilhenco - EP (1963)

Emilhenco - EP (1963)
Suite à une demande... 😉

samedi 18 mai 2019

Anne-Marie David (1973)


1973
(Epic)
rip 33t 320k

⭐⭐⭐⭐

Divin !
Si je devais exprimer en un mot ce que j’ai ressenti à l’écoute de cet album d’Anne-Marie David, ce serait par cet adjectif.
La pureté de sa voix au service de chansons imparables. Merveilleusement écrites, arrangées et orchestrées. Une certaine innocence transparait à l’écoute, dû à la jeunesse de la chanteuse sûrement. Mais jamais je n’ai trouvé ces chansons nunuches. Par moment j’ai même pensé à Mannick. A ce genre de chanteuses réconfortantes. Qui te réconcilient pour un instant à l’humanité, dans ce monde qui en manque tant…
Sur ce disque vous retrouverez, en plus de l’incontournable n°1 à l’Eurovision, deux titres provenant de sa participation à la version française de « Jesus Christ Superstar » en 1972, « Que tout recommence » et « Chanson de Marie-Madeleine ».
PS : Et en 2011, c’était toujours aussi… divin. Live avec l’orchestre de René Coll :

- Comme une enfant


Comme un lien

jeudi 16 mai 2019

Sunday Funnies - 45t (1971)

1971
(Rare Earth)
rip 45t 320k
Sunday Funnies est un groupe méconnu de Detroit, signé par un sous label rock de Motown. Ils enregistreront deux albums produits par Andrew Loog Oldham (Rolling Stones, Marianne Faithfull, P.P. Arnold…). Le premier dont est extrait ce 45t a été réédité, mais je pense qu’il ne s’agit pas d’une version officielle.
« Walk Down The Path Of Freedom » est raccourci d’1mn par rapport à l’album. et les faces sont inversées sur le pressage français.
Ce 45t avec deux chansons aux ambiances différentes devraient convaincre les amateurs de Rare Earth, Steppenwolf, James Gang…

A) It's Just A Dream (R. Kosinski - R. Aitken)

B) Walk Down The Path Of Freedom (R. Aitken - R. Kosinski)


lien de secours

mercredi 15 mai 2019

The Motors - 45t (1978) + bonus

1978
(Virgin)
rip 45t 320k
Au départ je comptais proposer ce 45t principalement pour sa face B en concert (extrait d’un des tout premier du groupe).
Hors, en comparant le rip de « Airport » avec la version de l’album (et des innombrables compilations reprenant cette version), je me suis aperçu que la version du 45t était beaucoup plus courte. L’intro est un chouia rabotée, mais le mix doit être différent parce que le fondu à la fin est le même que la version longue.
Bon, à vrai dire cela a peu d’intérêt et c’est surtout de les écouter live qui est intéressant. Car ils étaient bons les bougres ! « Cold Love » y est un peu plus rugueux que sur l’album « 1 » (le bien nommé !) et je trouve du coup dommage qu’il n’existe pas de disque live.
Cependant, le fait que le groupe sache tenir une scène n’est pas surprenant, vu que Ducks Deluxe, le groupe pub rock du début des 70s comprenant deux futurs Motors, était rodé à l’exercice ! 

A) Airport

B) Cold Love (live)

Bonus :
- Airport (album version)
- Cold Love (album version)

Ici vous atterrissez sur le lien

lundi 13 mai 2019

Richard Barnes - Take To The Mountains (2007) + 7 Bonus


2007
(RPM)
rip CD 320k
(merci Gaby)

⭐⭐⭐⭐

Pour être complet il manque malheureusement « Suddenly I Know » ainsi que « I’m So Sad ». Les faces B de « Coldwater Morning » (1971) et « Could We Start Again Please » (1972). Mais également « Wer Weiß », la version allemande de « Go North ».
Toutefois, grâce à Gaby vous pouvez aujourd’hui, en plus des 45t récemment proposés, écouter cette rare compilation qui reprend en grande partie la discographie de Richard Barnes. Pour ma part une des plus belle découverte de ces derniers mois ! A ranger (mais pas tout de suite) entre The Marbles et Barry Ryan.

- Tomorrow Never Comes

En bonus, quelques titres oubliés :
- The Princess And The Soldier (face B du 45t « Woman Woman ») 1968
- Look Away (face A du 45t) 1968
- Mr. Inbetween (face B du 45t) 1968
- So I Will (face B du 45t « Go North ») 1970
- But It's Now I Need Your Love (face B du 45t « Take To The Mountains ») 1970
- (Richard Barnes & Dana Gillespie) Could We Start Again Please (From the Original London Cast Recording of « Jesus Christ Superstar ») 1972
- Heute Sind Es Keine Träume (version allemande du 45t « Take To The Mountains ») 1970

1 CD + 7 bonus = un lien
Ajout de « Suddenly I Know » (merci Gaby)

NOUVEAU LIEN : Les Love Hit's - I love hit vol.2 (1983)

Les Love Hit's - I love hit vol.2 (1983)
Suite à une demande... 😉